Nouvelles d'Arménie
ACCUEIL   ACTUALITE   FORUMS   REDACTEURS   AIDE   VOS ARTICLES    |    Recherche  
 
Education


ARMENIE
Des directeurs d’école accusés de pratiques illégales dans la campagne électorale

Une organisation civile arménienne a assuré vendredi avoir recueilli des preuves que des directeurs d’écoles publiques pressaient illégalement leur personnel et les parents des élèves de voter pour le parti républicain lors des prochaines élections.

L’Union des citoyens informés (UCI) a déclaré qu’un de ses activistes se faisant passer pour un haut représentant du HHK a téléphoné aux directeurs de 136 écoles et jardins d’enfants à Erevan et dans le pays. Il a dit que 114 d’entre eux ont transmis des listes de parents d’enfants, de professeurs d’école et de personnel de jardin d’enfants qui ont promis de soutenir le HHK lors des élections du 2 avril.

L’UCI a indiqué que les listes ont été soumises aux autorités locales ou aux bureaux de campagne du HHK. Il a également rendu public l’audio supposé de ces conversations téléphoniques.

“Nous avons téléphoné à tous les districts administratifs d’Erevan et de toutes les provinces“, a déclaré Daniel Ioannisian, de l’UCI, lors d’une conférence de presse. “Plus de 80 % des directeurs d’école et de maternelle admettent qu’ils ont soumis de telles listes pour le parti républicain et ont donné des détails de ces listes.“

Selon Ioannisian, la plus longue liste contenant environ 1 700 noms a été rédigée par le responsable de l’école secondaire n ° 37 de Gumri. « Lorsqu’on leur demande comment être sûr que ces gens vont bien voter pour les républicains, le directeur de l’école explique qu’ils utilisent toutes les méthodes pour cela, y compris l’intimidation », a regretté l’activiste.

Ioannisian, dont l’organisation surveillera les élections législatives, a dénoncé la campagne illégale alléguée comme étant un “crime national“ commis “au niveau de l’Etat.“ “Ce ne sont pas des cas isolés“, a t-il déploré. « Nous n’avons pas téléphoné à toutes les écoles. Nous avons simplement téléphoné à 136 directeurs choisis au hasard et 80 % d’entre eux ont admis s’engager dans cette pratique. “

Le HHK a dénoncé les allégations comme étant une provocation « malhonnête » visant à discréditer ses partisans. Dans une déclaration écrite, le quartier général de campagne du parti n’a pas nié que de nombreux directeurs d’école font campagne pour sa victoire électorale. Mais il a déclaré que « le recrutement, l’enregistrement, la mobilisation et l’identification de l’électorat potentiel » fait partie intégrante d’une campagne électorale.

“Le Code électoral n’interdit pas aux citoyens arméniens de participer à des campagnes au-delà de leurs heures de travail et de leurs tâches professionnelles“, peut-on lire dans la déclaration. “Une analyse minutieuse d’une grande partie des enregistrements ne donne aucune raison de prétendre qu’il y a eu une violation du Code électoral.“

Le parti dirigé par le président Serge Sarkissian a longtemps été accusé par ses opposants politiques, les membres de la société civile et les médias d’utiliser ses leviers gouvernementaux pour remporter des élections. Il a toujours nié cela.

Les candidats au HHK qui se présentent au Parlement, dont beaucoup d’entre eux sont fortunés, sont également confrontés à des allégations croissantes de pratique d’achats de votes.

posté le 27 mars 2017 par Claire/armenews


EDUCATION
1 million de dollars pour les étudiants de l’AUA de la part de l’Initiative Aurora

Des étudiants de cinq pays du Moyen-Orient recevront des bourses pour aller étudier à l’Université américaine d’Arménie d’ici 2023, dans le cadre des projets Aurora Gratitude.

17 mars 2017, Erevan, Arménie - L’Initiative Humanitaire Aurora en coopération avec Scholae Mundi Armenia accordera des bourses d’études à des étudiants de Syrie, d’Irak, du Liban, de Jordanie et d’Egypte pour étudier à l’Université Américaine d’Arménie. Ce fonds de bourses d’études (1 million de dollars USD) est créé dans le cadre des projets Aurora Gratitude.

Les bourses s’adressent aux ressortissants des pays susmentionnés, qui souhaitent poursuivre les formations suivantes : diplômes de premier cycle en sciences informatiques, ingénierie, sciences des données (à partir de 2018), Master en santé publique, ingénierie industrielle et gestion de systèmes, Master ès Sciences en informatique et sciences de l’information, Économie, Gestion stratégique, Master en sciences politiques et affaires internationales et Master ès arts en enseignement de l’anglais langue étrangère.

« L’Arménie a le potentiel pour devenir une plaque tournante de l’éducation globale et nous encourageons les jeunes du Moyen Orient à venir et étudier en Arménie. Cette bourse offre des opportunités aux jeunes talents qui ont été frappés de façon directe ou indirecte par les guerres dans leur région. Nous croyons qu’il y un impact positif non seulement sur les jeunes qui viennent dans le pays, bénéficier de son hospitalité et d’une éducation de qualité, mais que cela enrichit la communauté de l’AUA grâce à l’apport d’étudiants internationaux très motivés qui deviendront les ambassadeurs de l’Arménie et de sa culture à l’avenir. L’Initiative Humanitaire Aurora offre ainsi non seulement des bourses aux étudiants mais aussi une reconnaissance aux nations qui ont été les premières à ouvrir leurs portes pour aider les survivants du génocide arménien », a déclaré Veronika Zonabend, co- Fondatrice de la Fondation Scholae Mundi Armenia, et avec son mari Ruben Vardanyan, co-fondateur de la Fondation RVVZ qui a contribué à la création de l’Initiative Humanitaire Aurora et des Projets Aurora Gratitude.

« L’Université Américaine d’Arménie est extrêmement reconnaissante envers les fondateurs de l’Initiative Humanitaire Aurora, en particulier Ruben Vardanyan et Veronika Zonabend qui, par leur immense générosité, ont créé une occasion non seulement pour les étudiants des pays qui ont accueilli des réfugiés arméniens du génocide à étudier en Arménie, mais a également donné à l’AUA l’occasion de servir ces étudiants. Leur présence sur notre campus enrichira sa diversité et celle de la vie de tous les étudiants. Nous sommes fiers de participer à cette initiative et, par le biais de nos programmes éducatifs, d’exprimer notre gratitude aux descendants des personnes qui ont recueilli les Arméniens au cours de la période la plus tragique de leur histoire », a déclaré le Docteur Armen der Kiureghian, président de l’Université américaine d’Arménie.

Les bénéficiaires continueront de recevoir les bourses tout au long de leur étude à l’AUA tant qu’ils auront un bon niveau scolaire. La bourse couvrira les frais de scolarité, les frais de voyage ainsi que le logement des étudiants. L’Initiative humanitaire Aurora et Scholae Mundi Armenia se sont engagées à accorder la bourse d’études jusqu’en 2023.

La Fondation Scholae Mundi Armenia continue de soutenir le programme de bourses d’études Aurora Gratitude, qui promeut des projets humanitaires et éducatifs pour aider les enfants, les réfugiés et les autres citoyens vulnérables au Moyen-Orient. Au nom des survivants du génocide arménien et en reconnaissance envers leurs sauveurs, les descendants des survivants du génocide transforment leur gratitude en action par le biais d’initiatives éducatives et des bourses, des subventions à des projets humanitaires et la sensibilisation du public aux efforts humanitaires. Les programmes de bourses des projets Aurora Gratitude s’élèvent à 7 millions de dollars.

posté le 23 mars 2017 par Claire/armenews
THEMES ABORDES : Arménie  Education  Humanitaire 


Ubérisation
« Bonnenote.fr » le site qui vend des devoirs d’école

Le Club ARARAT TV de Richard Findykian est consacré à la plate-forme qui provoque un tollé dans le monde de l’éducation “ Bonnenote.fr “ que vient de créer le jeune entrepreneur de 24 ans Victor Der Megreditchian. Ce dernier présente sa start-up en direct de Londres où il réside. Marie-Christine Calatayud, ex-directrice d’école, adjointe au Maire des 9 & 10ème arrondissements de Marseille nous donne son avis sur ce site. Dans la seconde partie, Richard Findykian reçoit Philippe Olivier Der-Gazerian, membre du Club Marseille Métropole, Conseil en gestion de patrimoine génétique dont l’entreprise est basée dans le 9ème arrondissement de Marseille.

Réalisation radio : Corentin Aubry.

posté le 5 mars 2017 par Jean Eckian/armenews
THEMES ABORDES : Education  France 


SOS ARMÉNIE-CÔTE D’AZUR
Réception de départ des étudiants de l’UFAR à Nice

Comme elle le fait depuis maintenant plus de dix ans à cette époque de l’année, l’association SOS Arménie-Côte d’Azur(*) a parrainé et organisé les stages de fin de cycle de quatre étudiants de l’UFAR (Université Française en Arménie). Innovation pour cette édition 2017, Ani Vardanyan, Aleksandr Egibyan, Davit Kocharyan et Edgar Yeghikyan sont restés non pas 4 semaines comme les années précédentes, en immersion dans les entreprises et institutions de la région niçoise, mais 7 semaines, soit près du double de la durée habituelle. Une durée qui aux dires de nos jeunes amis et de Monsieur Arayik Navoyan Vice-Recteur de l’UFAR, s’est avérée extrêmement bénéfique et a permis à cette future élite francophone de la République d’Arménie, de franchir un nouveau seuil dans l’acquisition des méthodes de gestion et de management européennes et plus spécialement françaises. C’est dans les locaux du Complexe Barsamian à Nice, dans une ambiance très conviviale et chaleureuse que s’est déroulé vendredi 24 février la réception de départ de ces quatre brillants étudiants en présence de Monsieur Rudy Salles député des Alpes-Maritimes, Adjoint au Maire de Nice, Délégué au Tourisme, aux Relations internationales et à l’Animation des quartiers, représentant également M. Christian Estrosi Président de la région PACA, Député des Alpes-Maritimes, Président de la métropole Nice Côte d’Azur, Premier Adjoint au Maire de Nice en charge de la sécurité et M. Philippe Pradal Maire de Nice. Était également présentes Madame Nathalie Siran Chef de Projets à la Direction et à la Promotion du Territoire et des Relations Internationales de la Métropole Nice Côte d’Azur et Madame Shaké Hakopian-Clausen Présidente de l’Union des Dames Arméniennes de Nice.

JPEG - 227.8 ko

Outre Monsieur Arayik Navoyan Vice-Recteur de l’UFAR et Monsieur Samson Ozararat président de SOS Arménie-Côte d’Azur qui accueillit les participants et prononça un discours, étaient également présents les hôtes et parrains de stages des étudiants parmi lesquels MM. Kirkor Ajderhanyan fondateur de SOS Arménie Côte d’Azur, Président de l’école Barsamian et parrain de stage d’Edgar Yeghikyan dans son agence immobilière « Agence 107 Promenade », Gilbert Melkonian parrain de stage de Davit Kocharyan au sein du Palais Nikaïa dont il est le président, Eric Djamakorzian Secrétaire Général Adjoint des services de la Ville de Nice, parrain de stage d’Aleksandr Egibyan et Alexandre Ozararat Directeur Associé du Cabinet Grant Thornton Nice, parrain de stage d’Ani Vardanyan. Après que M. Arayik Navoyan Vice-Recteur de l’UFAR se soit exprimé pour dire sa reconnaissance et rappeler le rôle, la mission et l’historique de l’Université fondée à l’initiative de M. Henry Cuny lors de son mandat d’Ambassadeur de France en Arménie, chacun des étudiants prit la parole, en français bien sûr, pour se présenter, faire partager à l’assistance son ressenti et faire part de sa gratitude pour l’accueil et l’accompagnement reçus tout le long de leur séjour.

Ce fut ensuite au tour de M. Rudy Salles qui, outre ses fonctions et mandats électifs, est également membre du groupe d’amitié France-Arménie et du Cercle d’Amitié France-Karabagh à l’Assemblée Nationale, de s’exprimer pour rappeler ses liens personnels très anciens et très forts avec les Arméniens et l’Arménie qu’il connaiit très bien pour s’y être rendu à plusieurs reprises. Après avoir félicité les étudiants, il souligna notamment l’importance pour les relations entre l’Arménie et la France, qu’il y avait à former une élite arménienne parfaitement francophone qui constituera dans les prochaines années les forces vives de l’Arménie. Il salua en cela le travail admirable et le rôle majeur de l’Université Française en Arménie. (*) L’association SOS Arménie-Côte d’Azur a été fondée à Nice en 1988 pour venir en aide aux sinistrés du tremblement de terre qui ravagea la région de Spitak et Gyumri. Grâce à ses bénévoles et le soutien de la Mairie de Nice, du Conseil Général des Alpes-Maritimes, de la Région PACA et du CHU de Nice, elle achemina plusieurs tonnes de matériels de premier secours, des médicaments et de la nourriture sur les zones sinistrées. Elle continue depuis et chaque fois qu’elle en a l’opportunité d’apporter son aide à l’Arménie, dont par exemple trois scanners parfaitement opérationnels récupérés auprès du CHU de Nice.

posté le 28 février 2017 par Ara/armenews


COOPERATION
Synergies franco-arméniennes : le Campus Faust

Une approche pédagogique innovante autour de l’apprentissage de la programmation par la musique.

Le projet collaboratif Campus Faust à destination d’une équipe d’enseignants du TUMO, centre de technologies créatives à Erevan (Arménie) est basé sur l’apprentissage du langage de programmation musicale FAUST (Functional Audio Stream) développé par Grame, cncm. L’objectif principal est non seulement la maîtrise du langage FAUST par les enseignants, mais également la création d’une méthode pédagogique transdisciplinaire “programmation - musique” en vue de la création d’un cursus pérenne de programmation musicale au sein du TUMO.

Du 6 au 10 mars, Grame et l’association Muscari accueillent à Lyon une délégation arménienne composée d’enseignants et d’élèves du TUMO. La finalité́ de ce deuxième séminaire est de poursuivre le travail et construire un programme pédagogique pertinent basé sur l’apprentissage du langage Faust et la plateforme Faust Audio Playground qui sera par la suite testée et mise en œuvre à la fois auprès des élèves du Tumo et d’établissements scolaires de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Au programme : conférences, workshops dans les studios de Grame et à l’Université Jean Monnet à Saint-Étienne et visites du Lycée Marie Curie à Echirolles. Deux bourses d’études ont été attribuées par Campus France Arménie, à deux membres de l’équipe du TUMO.

posté le 24 février 2017 par Claire/armenews


Enseignement
Victor Der Megreditchian, 24 ans, crée un site intéractif entre élèves et enseignants

Le phénomène d’uberisation fait des émules dans tous les secteurs de l’économie, notamment dans celui de l’enseignement à distance.

Des devoirs rédigés à la place des élèves

Le jeune Victor Der Megreditchian, 24 ans, amoureux de l’Arménie, fils d’un financier d’origine russo-arménienne, vient de créer la plateforme Bonnenote.fr ICI mettant en relation des étudiants et des enseignants. Le but : aider, contre rétribution, collégiens, lycéens et étudiants à faire leurs devoirs. Dans les faits, ce sont les enseignants, recrutés par le site du fondateur, qui rédigent les dits-devoirs des « clients ». Les prix varient entre 7 et 60 euros selon le niveau, le nombre de pages à rendre et le temps imparti pour la réponse . Un devoir qui ne peut être utilisé en l’état à l’école ou à l’université. Il s’agit seulement de s’en inspirer et le rédiger soi-même avant de le rendre à l’établissement scolaire, précise Victor. Tout un chacun peut donc commander, en deux minutes, la réponse à un devoir sur un sujet déterminé ou commander un exposé.

Si certains arguent que cela s’apparente à de la triche, d’autres, malgré le prix, s’en félicitent sur letudiant.fr, notant que « cela peut nous aider à voir ce que le prof attendait de nous et à avoir une bonne note », estime Maeva.

Victor Der Megreditchian ne souhaite absolument pas en rester là. Le site, fort de 200 rédacteurs pour plus de 100 matières est en pleine évolution, et proposera prochainement un véritable accompagnement pédagogique qui pourra également aider les élèves en difficulté à « s’améliorer », assistés de leurs parents.

La start-up, basée à Londres, s’est inspirée d’un site londonien qui remporte un certain succès outre-manche. Bonnenote.fr compte d’ores et déjà plus d’une centaine de commandes en ligne.

Diplômé en Affaires et Finances, de l’ European Business School, à Londres, Victor Der Megreditchian a obtenu son baccalauréat au Lycée français de Moscou.

Jean Eckian

posté le 19 février 2017 par Jean Eckian/armenews


LYON
Appel aux dons de l’école Markarian Papazian

L’école arménienne Markarian Papazian de Lyon (école privée maternelle et primaire sous contrat avec l’État et l’Enseignement Catholique) lance un appel aux dons.

Objectif : atteindre « 100 donateurs avec prélèvement mensuel de 20 €, plaide Jacques Hagopian, président de l’organisme de gestion de l’école. Les dons ponctuels permettent de faire des projets ponctuels, la régularité des prélèvements permet d’assurer un salaire. » Cette campagne vise à pérenniser le dédoublement des classes d’arménien du primaire entre les trois enseignantes.

En pratique, les élèves ont une heure d’arménien par jour soit, pour une classe de 25 à 30 élèves, seulement 2 minutes de temps d’expression. « Le dédoublement des enseignantes d’arménien est nécessaire pour développer l’expression orale ». Ce dispositif « dont tout le monde se félicite » était jusqu’à présent financé par un fonds de réserve « qui ne peut pas durer éternellement », souligne Jacques Hagopian. La réussite de l’appel aux dons conditionne donc son maintien.

Pour participer : www.ecolemarkarianpapazian.com

posté le 31 janvier 2017 par Claire/armenews

Texte et photo : Pascal Maguesyan



LYON
Modules de formation sur la culture arménienne

Poursuite du des modules de formation sur la culture arménienne organisé par l’association Sources d’Arménie.

La prochaine journée de formation se déroulera le samedi 11 février 2017 (de 9h à 12h30. Elle sera consacrée à « Massacres et dépopulation - Réactivation des diasporas et renaissance d’un Etat arménien ». Par Maxime Yevadian, historien, titulaire de la chaire d’arménologie de l’université catholique de Lyon

Cette formation ne requiert aucune prérequis et est ouverte à tous.

Elle aura lieu dans les locaux de l’Université catholique de Lyon, 23 place Carnot, 69002 Lyon.

Nombre de places limitées - 15 euros par samedi (Gratuit pour les lycéens et étudiants).

Pour vous inscrire, connectez vous au site http://campusnumeriquearmenien.org/formation/1/module/1
ou envoyez un mail à l’adresse formation@campusnumeriquearmenien.org.

Plus d’infos : http://campusnumeriquearmenien.org/
https://www.facebook.com/campusnumeriquearmenien/timeline
http://sourcesdarmenie.com/joomla/index.php ?option=com_frontpage&Itemid=1

posté le 31 janvier 2017 par Claire/armenews


HUMANITAIRE
Concours de création Aurora

L’initiative humanitaire Aurora lance un concours créatif pour les enfants âgés de 7 à 14 ans. Les participants doivent présenter leur œuvre sous forme de dessin, de sculpture, de menuiserie, de céramique, d’arts batik ou numérique. L’œuvre d’art doit illustrer les idées de l’humanisme, le courage, l’altruisme, la bonté et la foi en un avenir meilleur. L’œuvre d’art doit avoir été créée au plus tôt le 1er janvier 2016 afin d’être qualifiée pour le Concours de création Aurora.

La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 31 mars 2017.

Les participants doivent prendre une photo de leur travail et l’envoyer à cette adresse : art@auroraprize.com. Le courrier électronique doit également contenir les informations suivantes au sujet du participant : prénom, nom de famille, âge, nom de l’école et / ou du centre d’éducation artistique.

Les résultats du concours seront annoncés en avril 2017. Les auteurs des trois meilleures candidatures seront primés par l’Initiative Humanitaire Aurora et les cinq meilleurs travaux auront l’occasion unique de participer à la cérémonie de remise du Prix Aurora qui se tiendra le 28 mai 2017 à Erevan en Arménie.

Une exposition d’art se tiendra à Erevan entre le 24 avril et le 28 mai où seront exposées les meilleures œuvres présentées au concours. Parallèlement, un certain nombre de séminaires seront organisés.

Nous croyons que même dans les temps les plus obscurs, un avenir meilleur est entre les mains de ceux et celles qui peuvent donner de l’aide et de l’espoir. Nous sommes dans l’attente de recevoir votre œuvre exceptionnelle reflétant le courage la bonté et l’espoir en l’avenir. Pour toute question, merci de nous contacter à art@auroraprize.com ou de nous appeler au + 374 98 808917.

Au sujet de l’Initiative Humanitaire Aurora

L’Initiative Humanitaire Aurora vise à bâtir un vaste mouvement humanitaire mondial. Cette initiative s’appuie sur des histoires inspirantes de courage et de survie qui ont émergé lors du génocide arménien, quand un million et demi d’Arméniens ont trouvé la mort. Les rares chanceux qui survécurent furent sauvés par les actions courageuses et héroïques d’institutions et de personnes qui intervinrent en leur faveur, en courant de grands risques. Un siècle plus tard, l’Initiative Humanitaire Aurora se propose d’exprimer une reconnaissance, de partager des histoires remarquables de survivants et de leurs sauveurs, et de célébrer la force de l’humanisme.

L’Initiative Humanitaire Aurora met en œuvre et soutient des projets visant à informer l’opinion et à traiter des questions humanitaires des plus urgentes dans le monde. Ces projets incluent le Prix Aurora for Awakening Humanity, les Dialogues Aurora, l’Index Humanitaire Aurora, les Projets Gratitude et l’Initiative 100 LIVES. L’Initiative humanitaire Aurora est le fruit de la vision philanthropique de Vartan Gregorian, Noubar Afeyan et Ruben Vardanyan. Elle est représentée par trois organisations - la 100 Lives Foundation, Inc. (New York, USA), la 100 Lives Foundation (Genève, Suisse) et la Fondation IDeA (Erevan, Arménie).

Pour plus d’informations, consulter www.auroraprize.com

posté le 30 janvier 2017 par Claire/armenews