Nouvelles d'Arménie
ACCUEIL   ACTUALITE   FORUMS   REDACTEURS   AIDE   VOS ARTICLES    |    Recherche  
 
Allemagne


GENOCIDE DES ARMENIENS
La participation de l’Allemagne dans le génocide des Arméniens dénoncée par Global Net-Stop the Arms Trade

L’Allemagne a fourni à l’Empire ottoman des armes qui ont été utilisées lors du génocide des Arméniens écrit le site Global Net - Stop the Arms Trade. Selon les auteurs de l’article les officiers Prussiens ont mis en chantier « les fondements du génocide » et affirme que les troupes turques ont utilisé lors du génocide des Arméniens principalement des fusils allemands Mauser et que les officiers Allemands ont activement soutenu l’armée turque dans la réalisation des crimes. Le site de Global Net rappelle également que les société allemande Krupp a fourni à l’armée turque des centaines de canons. C’est la première fois que les société allemandes Krupp et Mauser sont ainsi directement accusées pour leur implication dans le génocide des Arméniens. L’auteur de l’article, Wolfgang Landgraeber se pose également la question si les officiers Allemands ont directement pris part aux tueries. Et le site de diffuser quelques témoignages et documents « de première main » sur l’implication active des Allemands dans le génocide des Arméniens de 1915.

Krikor Amirzayan

posté le 7 avril 2018 par Krikor Amirzayan/armenews


ALLEMAGNE-ARMENIE
L’Allemagne a expulsé vers l’Arménie une cinquantaine de citoyens arméniens dont une majorité a des problèmes de santé

L’Allemagne vient d’expulser une cinquantaine de citoyens Arméniens qui sont arrivés en à Erévan par un vol spécial. La majorité de ces citoyens arméniens expulsés d’Allemagne souffriraient de divers problèmes de santés et étaient soignés en Allemagne. Parmi ces malades qui étaient en situation irrégulière, plusieurs personnes souffriraient du diabète et certaines sont régulièrement sous dialyse.

Krikor Amirzayan

posté le 7 avril 2018 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Allemagne  Arménie  Image 450 


Medias
Le quotidien turc Yeni Akit place à la Une Angela Merkel en Hitler

Le quotidien turc Yeni Akit présente à sa Une un photomontage de la chancelière allemande Angela Merkel, affublée d’une moustache à la Hitler dans un uniforme nazi.

Ce “portrait“ ferait suite aux diverses critiques de la chancelière envers Ankara. Le journal dénonce en particulier un appel qu’il attribue à la chancelière à libérer deux soldats grecs détenus après être entrés en territoire turc en patrouillant à la frontière, une affaire qui a tendu un peu plus les rapports entre Ankara et l’Union européenne. Yeni Akit accuse en outre l’Allemagne d’“accueillir“ sur son territoire de nombreux “terroristes“, citant pêle-mêle le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), les partisans du prédicateur Fethullah Gülen ou encore les membres d’un groupuscule d’extrême gauche.

posté le 27 mars 2018 par Jean Eckian/armenews
THEMES ABORDES : Allemagne  Turquie 


Histoire
15 Mars 1921, Soghomon Thelirian abat Talaat Pacha

C’est le 15 mars 1921, à Berlin, que Soghomon Thelirian, 36 ans, abat d’une balle de révolver Talaat pacha, principal instigateur du génocide des Arméniens en 1915, dans le cadre de l’Opération Némésis. Trois ans plus tôt, le Hitler turc avait été condamné à mort par contumace par la cour martiale turque.

JPEG - 293.8 ko

Soghomon Thelirian à Bagneux en 1956 devant le domicile de Levon et Makrouhie Doniguian. En arrière plan, chemise blanche, costume sombre.

Jugé les 2 et 3 juin 1921, par le tribunal de première instance de Berlin pour assassinat, Tehlirian est acquitté moins d’une heure après les délibérations. L’issue du jugement est interprétée comme une condamnation morale des responsables du génocide des Arméniens.

Érigé en héros, Thélirian est né le 2 avril 1897 à Erzerum (Empire ottoman), et décédé le 23 mai 1960 à San Francisco.

posté le 15 mars 2018 par Jean Eckian/armenews


Allemagne-Etats-Unis
Génocide des Herero : l’Allemagne rechigne aux réparations

Une nouvelle audience pour réclamer des réparations à l’Allemagne pour le génocide des Herero et Nama s’ouvre aux Etats-Unis. Mais Berlin continue de s’opposer à toute idée de dédommagement.

Il y a un peu plus d’un an, les représentants des deux communautés ont déposé un recours devant un tribunal new-yorkais pour réclamer des indemnisations à l’Allemagne.

Lire la suite, voir lien plus bas

posté le 25 janvier 2018 par Jean Eckian/armenews
THEMES ABORDES : Allemagne  Etats-Unis  Génocide  Justice 


TURQUIE-ALLEMAGNE
Cem Özdemir : le gouvernement turc a eu un rôle dans l’assassinat de Hrant Dink

Selon Cem Özdemir le député Allemand d’origine turque et leader du parti des Verts, le gouvernement turc a eu un rôle dans l’assassinat du journaliste Arménien Hrant Dink. Déclaration effectués sur la chaîne de télévision allemande DW. Interrogé sur les récentes déclarations du député turc d’origine arménienne Garo Paylan au sujet de la préparation d’assassinats en Europe mené par la Turquie, Cem Özdemir a affirmé qu’il n’a pas d’informations sur le sujet mais rien ne l’étonnerait surtout en tenant compte de ce qui est arrivé à Hrant Dink.

« Nous voyons comment les opposants turcs sont non seulement emprisonnés mais en plus on les oblige à garder le silence ou on les expulse, nous voyons comment ils sont brutalisés et subissent des violences physiques. L’Allemagne soit être informée de cela et prévenir le développement des organisations qui puissent sévir sur son sol. Parmi ces dernières je citerai l’Osmanen Germania formée par une bande de boxeurs nationalistes Turcs ainsi que l’Union des Démocrates Turcs d’Europe (UETD) » dit Cem Özdemir. Le député a également confié que récemment il avait participé à une manifestation au cours de laquelle le journaliste turc d’origine arménienne Hayko Baghdad portait un gilet pare-balles après les menaces reçues la veille. « Nous devons comprendre que l’Allemagne ne peut tolérer un tel climat de peur. C’est très mauvais qu’au sein de la population turque de telles peurs soient en place » a ajouté Cem Özdemir.

Krikor Amirzayan

posté le 25 décembre 2017 par Krikor Amirzayan/armenews


Allemagne-Turquie
Charjoum exprime sa vive inquiétude quant au sort de Hrant Kasparyan, militant arménien de Turquie interné par les autorités allemandes
JPEG - 32.8 ko

Hrant Kasparyan, journaliste et membre de la Ligue turque des droits de l’Homme, a dû s’exiler de Turquie suite à la tentative de coup d’Etat et à la répression qui a suivi. Il est actuellement en Allemagne dans un centre pour réfugié où il est en danger.

Le régime de Recep Erdogan a, depuis les événements de 2016, accentué la répression contre les minorités du pays et les militants des droits humains. Le président Erdogan et le parti islamiste dont il est issu (l’AKP) concentrent tous les pouvoirs politiques du pays. La doctrine de l’Etat turc, teintée de nationalisme et d’idéologies religieuses totalitaires, est imposée au peuple par la violence. La Turquie vit en effet une vague de répression sans précédent contre les militants, les journalistes et même plus récemment contre les bibliothèques qui proposeraient des ouvrages jugés subversifs par le régime. En effet, c’est plus de 140 000 livres qui sont à actuellement retirés de la circulation pour être détruits.

En tant que militant arménien de Turquie, activiste LGBTI, en faveur des droits des Kurdes et plus généralement des droits humains, Hrant Kasparyan figurait parmi les personnes menacées par ce regain de répression. Il a donc quitté la Turquie pour se réfugier en Allemagne où il a fait une demande d’asile politique.

JPEG - 15.8 Mo

De gauche à droite : Baskın Oran (politologue, militant des droits de l’homme)), Tamer Çilingir (journaliste blogueur), Ragip Zarakolu (éditeur, militant des droits de l’homme), Yavuz Baydar (journaliste), Raffi. Hermon Arax (journaliste), Hrant Kasparyan (journaliste)

Dans l’attente de voir sa situation régularisée, les autorités allemandes ont interné Hrant. Dans l’attente de voir sa situation régularisée, les autorités allemandes ont interné Hrant Kasparyan dans un centre pour réfugiés. En plus des conditions d’internement exécrables, il doit partager son quotidien avec des groupes d’hommes partageant les idéologies religieuses fanatiques qui ont fortement contribué à sa fuite de Turquie.

Le psychologue du centre, constatant la situation dramatique que vit Hrant Kasparyan, ainsi que les pressions qu’il subit quotidiennement, a requis son placement dans un lieu plus sûr. Mais les autorités allemandes n’ont pas réagi à l’heure où Charjoum et d’autres voix expriment leur vive inquiétude.

Cet ancien collaborateur du quotidien pro-kurde Özgur Gundem, du quotidien Taraf, du site Demokratik Haber et d’Agos, l’hebdomadaire arménien d’Istanbul, doit être mis en sécurité et obtenir le statut de réfugié sans délais.

posté le 16 décembre 2017 par Jean Eckian/armenews


ALLEMAGNE-AZERBAÏDJAN
La société pétrolière azérie Socar a réalisé en 2012 un don-bakchich de 28 000 euros au parti chrétien-démocrate d’Angela Merkel

Le journal allemand Süddeutsche Zeitung révèle que la section de Francfort du parti de la chancelière Angela Merkel, le parti chrétien-démocrate a reçu en 2012 un don important de la société pétrolière d’Azerbaïdjan la Socar. Le parti de Merkel aurait reçu 28 000 euros de Socar affirme Süddeutsche Zeitung.

Les dons de la compagnie nationale azérie s’est effectuée en deux fois avec un premier versement de 3 000 euros suivi de 25 000 euros. Mais ces deux dons firent l’objet durant 4 années d’un litige au sein de la section du parti chrétien-démocrate de Francfort car la législation allemande interdit aux partis politiques de recevoir des dons de pays extérieurs de l’Union européenne. Face à cette situation juridique difficile, le parti de Merkel a alors décidé en 2013 de transmettre cette sole de 28 000 euros au Trésor allemand. Le tribunal de Leipzig qui était saisi du dossier a décidé ne pas infliger d’amende au parti chrétien-démocrate au regard de ce geste. Le responsable de la filiale allemande de Socar, Elmar Mamedov a toutefois affirmé -pour justifier ce bakchich- qu’il était important de maintenir des liens de coopération avec les hommes politiques en Allemagne. Une pratique courante de la diplomatie azérie. Quitte à les corrompre ?

Krikor Amirzayan

posté le 28 octobre 2017 par Krikor Amirzayan/armenews


ALLEMAGNE
Le mémorial dédié au génocide des Arméniens dans la ville de Leer en Allemagne, vandalisé

Le mémorial-khatchkar (croix de pierre arménienne) dédié au génocide des Arméniens dans la ville de Leer (Basse-Saxe) en Allemagne a été vandalisée annonce le 31 août News.am. Selon les éléments recueillis sur place -mais non confirmés par la police allemande- ce vandalisme serait l’œuvre de jeunes Allemands proche des groupuscules néo-nazis -sans doutes quelque peu alcoolisés- hostiles à la présence de ce khatchkar dans un jardin public de Leer. Les caméras placées autour de la place du mémorial devraient rapidement délivrer l’identité des vandales.

JPEG - 61.9 ko
Le mémorial dédié au génocide des Arméniens dans la ville de Leer en Allemagne, vandalisé

Rappelons qu’en février dernier ce même mémorial avait été vandalisé. Le mémorial-khatchkar avait été inauguré le 10 octobre 2016, dédié aux victimes du génocide des Arméniens de 1915 dans l’Empire ottoman, génocide réalisé par le gouvernement turc.

Krikor Amirzayan

posté le 31 août 2017 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Allemagne  Derniere minute  Génocide  Image 450