Nouvelles d'Arménie
ACCUEIL   ACTUALITE   FORUMS   REDACTEURS   AIDE   VOS ARTICLES    |    Recherche  
 
Sotchi


SOTCHI
Rencontre entre Vladimir Poutine et Serge Sarkissian

Le président Vladimir Poutine a salué les liens politiques, militaires et économiques de son pays avec l’Arménie alors qu’il a rencontré hier son homologue arménien, Serge Sarkissian, à Sotchi.

Poutine a commencé les discussions en notant qu’il s’agissait du vingtième anniversaire de la signature d’un traité complet russo-arménien.

“Depuis lors, les relations entre l’Arménie et la Russie comme États souverains se sont renforcées“, a-t-il commenté. “Nous maintenons un dialogue politique intensif, coopérons sur une base bilatérale dans les domaines de l’économie et de la sécurité, et des affaires militaires“.

“Nous interagissons activement dans le cadre des organisations internationales et de nos structures d’intégration“, a ajouté Poutine dans des remarques télévisées.

Sarkissian a également décrit les relations russo-arméniennes comme étant « stratégiques » et multifacettes. “Nos liens commerciaux se développent intensément“, a t-il poursuivi, soulignant une augmentation de 24 % du commerce bilatéral enregistrée par le gouvernement arménien au premier semestre de cette année.

Sarkissian a également remercié Moscou d’avoir aidé les autorités arméniennes à éteindre un incendie de forêt massif qui a éclaté dans une réserve naturelle au sud-est d’Erevan plus tôt ce mois-ci. Un Canadair russe a joué un rôle majeur dans les efforts de lutte contre l’incendie.

A noter que les deux présidents n’ont pas mentionné le conflit du Haut-Karabagh dans leurs commentaires publics.

Selon le bureau de presse présidentiel arménien, Poutine et Sarkissian ont cependant discuté du conflit arméno-azerbaïdjanais après, lors d’un entretien qui s’est poursuivi derrière des portes closes. Le bureau n’a donné aucun détail supplémentaire.

Les deux dirigeants n’ont fait aucune déclaration publique après les entretiens tenus en présence des ministres des Affaires étrangères Sergueï Lavrov et Edouard Nalbandian. Lavrov a été personnellement impliqué dans des efforts internationaux pour négocier un accord de paix arméno-azerbaïdjanais.

Poutine a rencontré le président azerbaïdjanais Ilham Aliev à Sotchi le mois dernier. Le conflit du Karabagh était également à l’ordre du jour.

Poutine a accueilli le plus récent sommet arméno-azerbaïdjanais à Saint-Pétersbourg en juin 2016, deux mois après la Guerre des Quatre jours en Artsakh. Les trois présidents ont signalé alors des progrès vers un règlement du Karababh. Cependant, le processus de paix été toujours bloqué dans les mois qui ont suivi.

La Russie et les deux autres puissances de médiation, les États-Unis et la France, espèrent maintenant organiser une nouvelle réunion Aliev-Sarkisian cet automne.

Reprinted with permission from RFE/RL Copyright(c)2007 Radio Free Europe / Radio Liberty, Inc.1201 Connecticut Ave, t N.W. Washington DC 200

posté le 24 août 2017 par Claire/armenews


SOTCHI - RUSSIE
Soupçonné d’activités mafieuses, Tatulian sort un passeport diplomatique arménien

Un homme d’affaires arménien basé en Russie, suspecté d’entretenir des liens avec le monde criminel, a reçu un passeport diplomatique de l’Arménie conformément à la loi, a révélé le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Tigran Balayan, lors d’un entretien avec le service arménien de RFE / RL (Azatutyun.am) hier.

Ruben Tatulian, qui réside à Sotchi au sud de la Russie, a été détenu par les autorités tchèques après son arrivée dans la station balnéaire de Karlovy Vary pour une réunion avec de grands responsables de la criminalité post-soviétique connus sous le nom de “voleurs dans la loi“, réunion durant laquelle a eu lieu une descente de police.

Selon les médias russes, les autorités de la République tchèque ont constaté que Tatulian avait un passeport diplomatique arménien lorsqu’ils l’ont arrêté.

Le responsable du ministère arménien des Affaires étrangères n’a pas spécifié pour quelle raison on avait délivré à Tatulian un passeport diplomatique. Balayan a seulement fait référence à la loi correspondante.

En vertu de l’article 49 de la loi arménienne sur le service diplomatique, certaines personnes ont le droit de transporter un passeport diplomatique avec l’autorisation du président de la République d’Arménie.

Les médias russes prétendent que Tatulian, qui nie publiquement tous liens avec la mafia, est un personnage criminel à Sotchi, où il aurait même été promu par le chef du crime, Aslan Usoyan, également connu sous le nom de Ded Khasan, qui a été tué à Moscou en 2013 dans un conflit qui ressemblait à un règlement de compte entre mafieux.

posté le 18 mai 2017 par Claire/armenews

Reprinted with permission from RFE/RL Copyright(c)2007 Radio Free Europe / Radio Liberty, Inc.1201 Connecticut Ave, t N.W. Washington DC 200



GENOCIDE ARMENIEN
Sotchi (Russie) se souvient du génocide arménien

A Sotchi (Russie) de nombreux panneaux portant l’inscription « 24 Avril 1915, journée de souvenir du génocide arménien » furent placés au centre-ville par des jeunes Arméniens. Des panneaux qui attirent selon le journal arménien « Yergramas » le regard et le soutien de la population non-arménienne de la ville russe. Le journal note également que le génocide arménien fut reconnu par nombre de pays. Le premier fut l’Uruguay en 1965. Au total 21 pays 43 des 50 Etats américains, le Vatican, le Parlement européen et le Conseil mondial des églises a reconnu le génocide arménien. Liste qui n’est pas complète, bien évidemment.

Krikor Amirzayan

posté le 22 avril 2011 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Génocide  Sotchi