Nouvelles d'Arménie
ACCUEIL   ACTUALITE   FORUMS   REDACTEURS   AIDE   VOS ARTICLES    |    Recherche  
 
Chanson


CHASON-POLITIQUE
Armen Ashotyan l’ex-Ministre de l’Education...devenu chansonnier...

Armen Ashotyan l’ex-Ministre de l’Education a un nouveau métier : chansonnier ! Il vient de présenter le 6 juillet au club « Bar Carola » à Erévan sa dernière chanson « Yes siroum ém » (Moi, j’aime) dont il a écrit les paroles et composé la musique. « La chanson je l’avait écrite il y a plusieurs années, suite à de nombreuses rencontres et souvenirs. La chanson parle de la vie, des sentiments, de l’amour (...) de l’amour idéal qui torture, rend jaloux, de la solitude et qui se termine par des prières... » confie Armen Ashotyan qui apparait également dans de nombreuses émissions à la télévision arménienne. Sa chanson est interprétée par la chanteuse Antchok. « Je la connais depuis de nombreuses années (...) je me suis entendu avec elle, elle va tout faire pour donner à la chanson de l’âme et du cœur » dit l’ancien ministre qui n’a pas confié s’il préparait également une chanson pour ses anciens amis du gouvernement arménien...

Krikor Amirzayan

posté le 8 juillet 2016 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Chanson  Politique 


Chanson
Essaï (Altounian) entre en studio pour son album « Armenia »

Après une opération de crowdfunding réussie avec MMC, Essaï entre aujourd’hui même en studio pour l’enregistrement de trois titres, dont “Délé Yaman“, avec l’orchestre symphonique de Macédoine et ses 40 violons pour son nouvel album dédié à l’Arménie « Armenia ». Nous lui souhaitons le meilleur.

JPEG - 48.3 ko
posté le 29 juin 2016 par Jean Eckian/armenews
THEMES ABORDES : Chanson  Image 450 


DISPARITION-CHANSON
Disparition d’Ophélia Hampartsoumian (91 ans), la grande diva de la chanson arménienne

Elle était la reine de la chanson arménienne. Ophélia Hampartsoumian vient de nous quitter ce matin à l’âge de 91 ans. A l’annonce de sa disparition, lors de la séance du Parlement arménien, Edouard Chahmazanov, le vice-président du Parlement a demandé une minute de silence à la mémoire de la grande dame de la chanson arménienne.

JPEG - 15.8 ko
Ophélia Hampartsoumian la grande diva de la chanson arménienne

Ophélia Hampartsoumian fut durant près de 70 ans la grande voie, la diva de l’Arménie. Une voix exceptionnelle qui faisait d’elle la reine incontestée de la chanson arménienne. Se produisant en Arménie, mais également dans toute l’Union soviétique et en diaspora. Née le 9 janvier 1925 à Erévan, en 1944 Ophélia Hampartsoumian intégrait l’ensemble traditionnel de musique de la Radio publique d’Arménie en devenant la chanteuse principale. Ophélia Hampartsoumian était la voix de l’Arménie. Elle chantait des chansons traditionnelles de Sayat Nova, Djivani, Sheram, Havasi, Achot, Chahén, elle avait dans sa voix mélodieuse et pénétrante une puissance qui affectait l’auditeur. En 2011 elle recevait la médaille Saint Mesrop Machtots pour l’ensemble de sa carrière.

Krikor Amirzayan

posté le 13 juin 2016 par Krikor Amirzayan/armenews


VALENCE (DRÔME)
Un concert à Valence (Drôme) au profit de l’association Ekho venant en aide aux handicapés d’Arménie

Vendredi 27 Mai 2016 à 20 heures la musique et le chant arménien était présente au concert de charité à l’invitation de l’école Tavitian de Valence, qui se déroula à l’église Sainte-Catherine de Valence (Drôme) au profit de l’association Ekho basée à Erévan et qui vient en aide à plus de 200 enfants handicapés d’Arménie. Parmi le public de nombreux invités dont Mgr Norvan Zakarian, le pasteur Luder Nassanian, des élus et des responsables d’associations. Le père Antranik Maldjian remercia le public pour son soutien à la soirée et invita les artistes d’Arménie à se produire. Les chanteurs et chanteurs Grigor Mirzoyan, Yeva Yeganyan et David Hakobyan et Chaké Méliksétyan-Dounouyan, Perch Meliksetyan (au duduk) ont enchanté le public. Les artistes par la qualité de leur prestation et les thèmes patriotiques ou les mélodies langoureuses ont transporté le public vers les plateaux et les montagnes d’Arménie et de l’Artsakh.

Krikor Amirzayan

JPEG - 695.3 ko
JPEG - 628.2 ko
JPEG - 651.6 ko
JPEG - 576.2 ko
JPEG - 507.9 ko
JPEG - 540.8 ko
JPEG - 461 ko
JPEG - 311.5 ko
JPEG - 216.3 ko
JPEG - 274.5 ko
JPEG - 324.7 ko
JPEG - 435.3 ko
JPEG - 401.6 ko
JPEG - 351.8 ko
JPEG - 317.7 ko
JPEG - 364.6 ko
JPEG - 371.7 ko
JPEG - 371.7 ko
JPEG - 243.3 ko
JPEG - 381.2 ko
JPEG - 410.9 ko
JPEG - 454.9 ko
JPEG - 445.1 ko
JPEG - 387.4 ko
JPEG - 585.4 ko
JPEG - 406.9 ko
JPEG - 442.2 ko
JPEG - 369.6 ko
JPEG - 362.8 ko
JPEG - 686.8 ko
JPEG - 660.1 ko
JPEG - 833.7 ko
JPEG - 760.8 ko
JPEG - 515.3 ko
JPEG - 2 Mo
JPEG - 1.7 Mo
JPEG - 1.5 Mo
JPEG - 1.7 Mo
JPEG - 1.6 Mo
JPEG - 1.5 Mo
JPEG - 2.2 Mo
JPEG - 2.2 Mo
JPEG - 1.8 Mo
posté le 28 mai 2016 par Krikor Amirzayan/armenews


Chanson
Serj Tankian chante « Artsakh »

Le célèbre Serj Tankian, l’une des personnalités d’origine arménienne les plus investies dans la cause, vient de publier sur Youtube, une chanson romantique et patriotique à la gloire de l’Artsakh.

Les paroles disent :

« Nous avons toujours vécu sur ces terres,

Ensemencées et récoltées ces domaines,

Des générations viennent de ces rivières,

Les enfants nés de vos montagnes

[...]

Nous allons chanter avec nos poings

Avec le drapeau tricolore de la justice,

[...]

Nous allons gagner par la culture

Nous gagnerons comme Arméniens

posté le 6 mai 2016 par Jean Eckian/armenews
THEMES ABORDES : Chanson  Image 450  Karabagh 


VALENCE (DRÔME)
Superbe concert de Souvenir à l’église Saint-Jean de Valence (Drôme) pour clôturer le 101e anniversaire du génocide

En clôture de la commémoration du 101e anniversaire du génocide des Arméniens, le C24 Comité du 24 Avril Drôme-Ardèche avec son coprésident Georges Rastklan avait organisé dimanche 24 avril un Concert de Souvenir à l’église Saint-Jean de Valence (Drôme).

Avec la participation de nombreux artistes de talent de la région valentinoise dont une grande majorité d’origine arménienne. Du poème de Françoise Maimone, à la chanson « Guiligia » chanté superbement par Ankiné, Greta et Aïda, au poème du Pasteur Luder Nassanian, en passant par la chanson « Amazing race » d’Ankiné Rastklan, « Yeraz im Yerguir » d’Aïda Harutyunyan, « Deleyalan » d’Haïgouche Rastklan, « Hayots Achkhar » de Greta Parsighyan aux quintette de clarinette, du piano (Andante) de Lilit Sargsyan, « Krunk » avec Gayane Koninyan au violon et Lilit Sargsyan au piano, de Pertj Méliksétien (duduk), de Lévon Chatikyan (Académie France-Achtarak) au duduk, les artistes démontrèrent leur grand talent face à un public ravi. Ainsi par ce concert de très grande qualité, se terminait la journée du 24 avril.

Krikor Amirzayan à Valence (Drôme)

JPEG - 2 Mo
JPEG - 1.9 Mo
JPEG - 1.7 Mo
JPEG - 1.7 Mo
JPEG - 1.8 Mo
JPEG - 1.8 Mo
JPEG - 1.5 Mo
JPEG - 1.9 Mo
JPEG - 1.9 Mo
JPEG - 346.3 ko
JPEG - 347.3 ko
JPEG - 366.2 ko
JPEG - 315.5 ko
JPEG - 350.2 ko
JPEG - 395.1 ko
JPEG - 368.7 ko
JPEG - 346.4 ko
JPEG - 312 ko
posté le 26 avril 2016 par Krikor Amirzayan/armenews


MARSEILLE-CULTURE
Concert de chants populaires, traditionnels et patriotiques arméniens au Centre culturel Sahak-Mesrop de Marseille au service d’une bonne cause

Le Centre culturel Sahak-Mesrop et l’Union culturelle des Arméniens d’Istanbul a organisé jeudi 17 mars à Marseille un concert au profit du Fonds de Protection des enfants d’Erévan au Centre culturel Sahak-Mesrop dirigé par Khatchik Yilmazian. Des chants populaires, traditionnels et patriotiques arméniens interprétés par les chanteurs et chanteuses Yeva Yeganian, Grigor Mirzoyan et Davit Hakopyan ainsi que le musicien Perj Meliksetyan.

Khatchik Yilmazian remerciant le public venu et très grand nombre dans cette salle du Centre culturel de Marseille bondée, a également salué l’initiative de la soirée artistique au profit d’une œuvre : celle de l’aide aux enfants handicapés d’Arménie grâce à l’association Ekho (« ԷԽՈ » հաշմանդամություն ունեցող երեխաների աջակցման կենտրոն). Parmi le public, notons la présence de Samvel Lalayan, Consul d’Arménie à Marseille ainsi que le père Aram Ghazaryan (de l’église arménienne du Pardo à Marseille), le père Archen Movsesyan de l’église Sourp Krikor Loussavoritch de Beaumont (Marseille 12e).

Le présentateur de la soirée Artak Tadevosyan avec beaucoup de tact d’habilité non dénuée d’humour a également séduit le public. Remerciant l’association des étudiants Arméniens de la région parisienne, la COPEA, Artak Tadevosyan a appelé Seryozha Ohanjanyan le président -lui-même handicapé- de l’organisation Ekho pour quelques mots au public. Artak Tadevosyan rappela qu’Ekho était fondée par sa mère disparue il y a peu. Il a rappelé les objectifs de l’association qui vise à fournir aux handicapés du matériel ambulatoire. Au terme des concerts à Marseille, Paris et Vienne (Autriche), l’association Ekho, avec les sommes récoltés, vise à fournir du matériel à une trentaine d’enfants handicapés d’Erévan.

La soirée fut l’occasion de fêter la résistance et la survie de la nation arménienne. Davit Hakopyan avec ses chants patriotiques de la région du Sassoun et de l’Arménie historique, Grigor Mirzoyan à la voix extraordinaire par ses chants également patriotiques ou dédiées aux troubadours tels que Sayat-Nova, souvent accompagnés par l’excellent Perdj Meliksetyan au doudouk ont également captivé le public. Que dire de le belle Yeva Yeganyan la « diva » de la chanson arménienne ? Elle a tout simplement par sa voix, son interprétation et sa grâce, fait « exploser » la salle, entrainant avec le public à exercer quelques kotcharis. Davit Hakopyan et Grigor Mirzoyan ont également invité le public à danser. Artak Tadevosyan a précisé que l’ensemble des chanteurs et musiciens avaient tenu à apporter gracieusement leur participation à la soirée au profit des jeunes handicapés d’Arménie. Un beau geste ovationné par le public.

Dans son discours émouvante et chaleureux, en fin de soirée, Khatchik Yilmazian a invité le public à des gestes de générosité pour cette « noble cause qui est celle de la solidarité et l’aide pour ces enfants handicapés d’Arménie qui ont besoin de nous (...) ils nous remercieront à leur façon, soyez-en certains ! » dit-il.

Le public répondit largement à l’appel de Khatchik Yilmazian et des organisateurs de la soirée.

- Site : www.echo.am

Krikor Amirzayan texte et reportage-photo à Marseille

JPEG - 459.9 ko
JPEG - 1.7 Mo
JPEG - 636.7 ko
JPEG - 1.5 Mo
JPEG - 1.3 Mo
JPEG - 1.5 Mo
JPEG - 1.6 Mo
JPEG - 1.5 Mo
JPEG - 372.1 ko
JPEG - 1.5 Mo
JPEG - 1.4 Mo
JPEG - 371 ko
JPEG - 1.7 Mo
JPEG - 1.7 Mo
JPEG - 1.7 Mo
JPEG - 1.6 Mo
JPEG - 1.6 Mo
JPEG - 328.9 ko
JPEG - 1.5 Mo
JPEG - 1.5 Mo
JPEG - 1.5 Mo
JPEG - 1.7 Mo
JPEG - 1.6 Mo
JPEG - 1.5 Mo
JPEG - 1.6 Mo
JPEG - 664.9 ko
JPEG - 559.5 ko
JPEG - 1.7 Mo
JPEG - 2 Mo
JPEG - 1.5 Mo
JPEG - 1.8 Mo
JPEG - 1.4 Mo
JPEG - 1.9 Mo
JPEG - 2.1 Mo
JPEG - 1.5 Mo
JPEG - 1.5 Mo
JPEG - 1.5 Mo
JPEG - 1.4 Mo
JPEG - 1.4 Mo
JPEG - 1.2 Mo
JPEG - 1.3 Mo
JPEG - 1.6 Mo
JPEG - 1.6 Mo
JPEG - 1.8 Mo
JPEG - 1.9 Mo
JPEG - 1.5 Mo
JPEG - 1.7 Mo
JPEG - 1.6 Mo
JPEG - 1.6 Mo
JPEG - 1.6 Mo
JPEG - 1.6 Mo
JPEG - 1.7 Mo
JPEG - 1.6 Mo
JPEG - 1.7 Mo
JPEG - 1.5 Mo
JPEG - 1.5 Mo
JPEG - 1.5 Mo
JPEG - 1.5 Mo
JPEG - 1.6 Mo
JPEG - 1.6 Mo
JPEG - 1.6 Mo
JPEG - 1.5 Mo
JPEG - 1.5 Mo
JPEG - 1.5 Mo
JPEG - 1.6 Mo
JPEG - 1.6 Mo
JPEG - 1.6 Mo
JPEG - 1.6 Mo
JPEG - 1.6 Mo
JPEG - 1.7 Mo
JPEG - 1.5 Mo
JPEG - 438.2 ko
JPEG - 355.7 ko
JPEG - 1.5 Mo
JPEG - 1.5 Mo
JPEG - 1.5 Mo
JPEG - 1.7 Mo
JPEG - 1.7 Mo
JPEG - 330.6 ko
JPEG - 1.4 Mo
JPEG - 1.7 Mo
JPEG - 434.6 ko
JPEG - 452.6 ko
JPEG - 442.1 ko
JPEG - 563.2 ko
JPEG - 654.6 ko
JPEG - 1.3 Mo
JPEG - 1.3 Mo
JPEG - 456.6 ko
JPEG - 474.6 ko
posté le 19 mars 2016 par Krikor Amirzayan/armenews


MARSEILLE-CULTURE
Concert de chants populaires, traditionnels et patriotiques arméniens au Centre culturel Sahak-Mesrop de Marseille

Le Centre culturel Sahak-Mesrop et l’Union culturelle des Arméniens d’Istanbul organisent à Marseille un concert au profit du Fonds de Protection des enfants d’Erévan jeudi 17 mars à 20h30 au Centre culturel Sahak-Mesrop (salle Ardzrouni et Elise Tcherpachian), 339 avenue du Prado à Marseille (8e).

JPEG - 1006.5 ko

Des chants populaires, traditionnels et patriotiques arméniens seront interprétés par les chanteurs et chanteuses Artak Tadevosyan, Chaké Dounouyan, Perj Meliksetyan, Yeva Yeganian et Grigor Mirzoyan. Entrée libre. Informations au 04 91 77 84 70.

Krikor Amirzayan

posté le 24 février 2016 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Chanson  Marseille 


CHANSON ARMENIENNE
1300 personnes au concert d’Armenchik à Lyon organisé par Nour d’Arménie...sublime ! Salle archi-comble

Vendredi 12 février, la salle de « l’Espace 140 » affichait complet pour le concert d’Armenchik avec la participation de Francesca Ramirez, spectacle organisé par l’association Nour d’Arménie au profit de la Fondation France-Répit qui finance le projet d’une maison de répit pour les personnes atteintes de maladies graves ou invalidantes et leurs proches à Lyon. Le cofondateur de la fondation France-Répit Henri de Ronan Chabot a remercié les membres de Nour d’Arménie pour leur action. La présidente de Nour d’Arménie, Vartoug Sahaguian entourée d’Aline Kouyoumdjian la trésorière de l’association et Caroline Kennedy la secrétaire, remercia le public pour sa présence très nombreuse avant de laisser place au spectacle.

Les quelque 1300 fans d’Armenchik venus de Lyon mais également Valence, Grenoble, Marseille ou même Paris qui attendaient se spectacle depuis plusieurs mois déjà n’ont pas été déçus ! Armenchik avec sa voix exceptionnelle qui pénètre les cœurs et la sublime Francesca Ramirez, en « bombe latine » chanteuse et danseuse célèbre ont enflammé la salle archi-comble. Les chansons rythmées d’Armenichik ont fait danser des centaines de personnes dans la salle. Près de deux heures d’un spectacle intense avec Armenchik qui captiva le public qui reprit avec lui nombre de ses chansons. Une grande soirée de la chanson arménienne avec ce large public, grâce à l’investissement des dames de Nour d’Arménie qui furent elles aussi fortement applaudies pour cette nouvelle initiative.

Krikor Amirzayan (Գրիգոր Ամիրզայեան), texte et reportage-photo à Lyon

JPEG - 1.9 Mo
Vartoug Sahaguian, Caroline Kennedy, Aline Kouyoumdjian responsables dynamiques de Nour d’Arménie
JPEG - 1.9 Mo
Vartoug Sahaguian, Caroline Kennedy, Aline Kouyoumdjian responsables dynamiques de Nour d’Arménie
JPEG - 2 Mo
Vartoug Sahaguian, Caroline Kennedy, Henri de Ronan Chabot, Aline Kouyoumdjian
JPEG - 2.1 Mo
Vartoug Sahaguian, Caroline Kennedy, Aline Kouyoumdjian responsables dynamiques de Nour d’Arménie
JPEG - 1.9 Mo
Vartoug Sahaguian, Caroline Kennedy, Aline Kouyoumdjian responsables dynamiques de Nour d’Arménie
JPEG - 1.8 Mo
Jeune fan d’Armenchik
JPEG - 2.1 Mo
Un public venu de Lyon mais aussi de Valence
JPEG - 2.4 Mo
La salle attend Armenchik
JPEG - 2 Mo
La salle attend Armenchik
JPEG - 2 Mo
La salle attend Armenchik
JPEG - 2.2 Mo
Salle comble pour Nour d’Arménie et Armechik
JPEG - 2.2 Mo
Beaucoup de monde à Lyon pour Armenchik
JPEG - 1.7 Mo
Armenchik, Armenchik...
JPEG - 1.8 Mo
Dans l’attente d’Armenchik
JPEG - 2.3 Mo
1300 personnes pour Armenchik à Lyon
JPEG - 2.1 Mo
1300 personnes pour Armenchik à Lyon
JPEG - 2.1 Mo
1300 personnes pour Armenchik à Lyon
JPEG - 2.4 Mo
1300 personnes pour Armenchik à Lyon
JPEG - 2.1 Mo
Armenchik a attiré la grande foule
JPEG - 1.9 Mo
Georges Rastklan élu à Valence et son épouse
JPEG - 149 ko
Aline Kouyoumdjian, Vartoug Sahaguian, Caroline Kennedy, responsables dynamiques de Nour d’Arménie
JPEG - 334.3 ko
Aline Kouyoumdjian, Vartoug Sahaguian, Caroline Kennedy, responsables dynamiques de Nour d’Arménie
JPEG - 301.3 ko
Aline Kouyoumdjian, Vartoug Sahaguian, Caroline Kennedy, responsables dynamiques de Nour d’Arménie
JPEG - 1.6 Mo
Le cofondateur de la fondation France-Répit Henri de Ronan Chabot
JPEG - 377.2 ko
Au micro la présidente de Nour d’Arménie Vartoug Sahaguian
JPEG - 275.4 ko
Armenchik
JPEG - 1.4 Mo
Armenchik
JPEG - 279 ko
Armenchik
JPEG - 312.6 ko
Armenchik
JPEG - 1.7 Mo
Les jeunes fans d’Armenchik
JPEG - 1.5 Mo
Fans d’Armenchik
JPEG - 1.8 Mo
Jeune fan -ressemblant- d’Armenchik
JPEG - 392.9 ko
Armenchik
JPEG - 1.6 Mo
Fans d’Armenchik en famille
JPEG - 1.5 Mo
Aline Kouyoumdjian et Caroline Kennedy
JPEG - 1.5 Mo
Aline Kouyoumdjian et Caroline Kennedy
JPEG - 1.7 Mo
Aline Kouyoumdjian, Caroline Kennedy et Vartoug Sahaguian
JPEG - 354.6 ko
Armenchik
JPEG - 2 Mo
La joie des organisatrices et amis à l’écoute des chansons d’Armenchik
JPEG - 1.9 Mo
Armenchik a chauffé la salle
JPEG - 1.5 Mo
Le public à l’écoute d’Armenchik
JPEG - 330.9 ko
Armenchik
JPEG - 1.4 Mo
A l’écoute d’Armenchik
JPEG - 1.9 Mo
On danse avec les chansons d’Armenchik jusque dans les couloirs...
JPEG - 1.8 Mo
On danse avec les chansons d’Armenchik jusque dans les couloirs...
JPEG - 1.5 Mo
Jeune fan d’Armenchik
JPEG - 1.5 Mo
Le bonheur d’écouter Armenchik
JPEG - 1.7 Mo
Le bonheur d’écouter Armenchik
JPEG - 1.4 Mo
Armechik s’adresse à son public
JPEG - 360.7 ko
Francesca Ramirez et Armenchik "Kiss me"
JPEG - 1.5 Mo
Francesca Ramirez et Armenchik "Kiss me"
JPEG - 1.5 Mo
Francesca Ramirez et Armenchik "Kiss me"
JPEG - 1.4 Mo
Armenchik et Francesca Ramirez "Kiss me"
JPEG - 1.4 Mo
Armenchik et Francesca Ramirez pour "Kiss me"
JPEG - 323.9 ko
Armenchik et Francesca Ramirez pour "Kiss me"
JPEG - 1.3 Mo
Armenchik et Francesca Ramirez pour "Kiss me"
JPEG - 1.2 Mo
Armenchik et Francesca Ramirez avec la chanson "Kiss me"
JPEG - 304.4 ko
Armenchik et Francesca Ramirez pour "Kiss me"
JPEG - 1.2 Mo
Armenchik et Francesca Ramirez pour "Kiss me"
JPEG - 1.2 Mo
Armenchik et Francesca Ramirez pour "Kiss me"
JPEG - 325.8 ko
Francesca Ramirez et Armenchik avec la chanson "Kiss me"
JPEG - 316.8 ko
Armenchik et Francesca Ramirez avec "Kiss me"
JPEG - 1.5 Mo
Francesca Ramirez et Armenchik
JPEG - 431.4 ko
Francesca Ramirez et Armenchik
JPEG - 340.1 ko
Armenchik et Francesca Ramirez
JPEG - 289.5 ko
Armenchik et Francesca Ramirez "Kiss me"
JPEG - 305.4 ko
Armenchik et Francesca Ramirez "Kiss me"
JPEG - 378.7 ko
Armenchik et Francesca Ramirez "Kiss me"
JPEG - 337 ko
Francesca Ramirez chanteuse et danseuse
JPEG - 251.7 ko
Armenchik à Lyon dans une salle comble
JPEG - 353.8 ko
Armenchik
JPEG - 1.8 Mo
Armenchik met de l’ambiance
JPEG - 1.5 Mo
C’est la fête !
JPEG - 1.5 Mo
Armenchik à Lyon, un public heureux
JPEG - 1.5 Mo
Le bonheur à l’écoute d’Armenchik à Lyon
JPEG - 340.2 ko
Armenchik
JPEG - 2.1 Mo
1300 personnes pour Armenchik à Lyon
JPEG - 2.1 Mo
Un large public pour Armenchik
JPEG - 2 Mo
Armenchik face à son public à Lyon
JPEG - 296.8 ko
Armenchik à Lyon
JPEG - 1.6 Mo
Les couloirs envahis par la fête...
JPEG - 1.6 Mo
Au premier rang du public
JPEG - 1.6 Mo
Fans d’Armenchik
JPEG - 1.5 Mo
Venues pour Armenchik
JPEG - 1.5 Mo
A l’écoute d’Armenchik
JPEG - 1.4 Mo
Les Valentinois sont là
JPEG - 1.6 Mo
Le cofondateur de la fondation France-Répit Henri de Ronan Chabot
JPEG - 1.7 Mo
Le cofondateur de la fondation France-Répit Henri de Ronan Chabot
JPEG - 1.9 Mo
Portables allumés pour suivre la chanson d’Armenchik
JPEG - 1.6 Mo
Le public écoute Armenchik
JPEG - 1.1 Mo
Les lumières dans la nuit pour Armenchik
JPEG - 1.6 Mo
Les portables allumés pour accompagner Armenchik
JPEG - 1.9 Mo
Les portables allumés pour accompagner Armenchik
JPEG - 1.6 Mo
Le bonheur en famille face à Armenchik
JPEG - 1.7 Mo
L’ambiance au maximum avec Armenchik
JPEG - 1.4 Mo
Le tricolore arménien est présent pour accompagner Armenchik
JPEG - 1.5 Mo
Le tricolore arménien porté par les jeunes
JPEG - 1.6 Mo
JPEG - 1.4 Mo
Le public applaudit Armenchik
JPEG - 1.4 Mo
On aime les chansons d’Armenchik
JPEG - 1.5 Mo
Le public dont une partie de Valence
JPEG - 1.8 Mo
On danse partout avec Armenchik
JPEG - 1.6 Mo
La présidente de Nour d’Arménie dans aussi...
JPEG - 307.9 ko
Armenchik face à ses 1300 fans
JPEG - 316.2 ko
Armenchik
JPEG - 1.8 Mo
JPEG - 2 Mo
JPEG - 1.7 Mo
L’ambiance avec Armenchik
JPEG - 1.6 Mo
JPEG - 1.6 Mo
JPEG - 1.5 Mo
Armenchik et son public conquis
JPEG - 364.9 ko
Armenchik face à son public à Lyon
JPEG - 318.8 ko
JPEG - 2 Mo
JPEG - 1.6 Mo
A gauche Francesca Ramirez
JPEG - 2.1 Mo
JPEG - 1.9 Mo
Au centre Francesca Ramirez entourée de deux valentinoises Achkhène et Tamar
JPEG - 1.8 Mo
Caroline Kennedy (Nour d’Arménie), Krikor Amirzayan et Aline Kouyoumdjian (Nour d’Arménie)
JPEG - 1.7 Mo
Caroline Kennedy, Krikor Amirzayan et Aline Kouyoumdjian (Nour d’Arménie)
JPEG - 1.5 Mo
Sonia Vartanian fan du chanteur Armenchik
JPEG - 1.7 Mo
JPEG - 1.7 Mo
Au centre Armenchik entouré de deux fans de Valence, Achkhène et Tamar
JPEG - 1.7 Mo
Armenchik entouré d’Achkhène et Krikor Amirzayan
JPEG - 1.5 Mo
JPEG - 2 Mo
Armenchik très entouré
JPEG - 2 Mo
Armenchik etouré
JPEG - 2.1 Mo
Nour d’Arménie et amies avec Armenchik
JPEG - 2.1 Mo
Responsables de Nour d’Arménie et amies avec Armenchik
posté le 14 février 2016 par Krikor Amirzayan/armenews