Nouvelles d'Arménie
ACCUEIL   ACTUALITE   FORUMS   REDACTEURS   AIDE   VOS ARTICLES    |    Recherche  
 
Image 450


FAIT DIVERS-MARSEILLE
3 Arméniens morts dans l’incendie d’un appartement à Marseille

A Marseille (Bouches-du-Rhône) au quartier Saint-Julien (12e), l’incendie d’un appartement au rez-de-chaussée d’un immeuble de quatre étages dans nuit de mercredi à jeudi a fait 4 morts dont 3 Arméniens citoyens d’Arménie. Ce feu d’appartement -selon « La Provence »- a tué une enfant de 2 ans, sa tante de 25 ans, sa grand-mère de 51 ans et une femme de 38 ans, selon Xavier Tarabeux, procureur de la République de Marseille. Le feu a pris vers 3 heures du matin, dans l’appartement de la famille Kotcharian. Le père, Arsène Kotcharian, brûlé à 70% a été transféré à l’hôpital dans un état très grave. Plus d’une vingtaine d’habitants de l’immeuble ont été évacués par les secours. Le maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin s’est dit « profondément attristé » par ce tragique fait divers.

Krikor Amirzayan

posté le 26 mai 2017 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Fait divers  Image 450  Marseille 


REVELATIONS
Jacques Mézard le ministre de l’Agriculture du gouvernement Macron se vante d’avoir obtenu en 2012 la censure du Conseil constitutionnel de la loi de pénalisation du négationnisme du génocide des Arméniens

L’hebdomadaire « Le Canard Enchaîné » du mercredi 24 mai révèle que Jacques Mézard qui était le président du groupe d’amitié franco-turc au Sénat se vante d’avoir fait censurer en 2012 au Conseil constitutionnel la loi de pénalisation du négationnisme du génocide des Arméniens. Jacques Mézard « devenant le chouchou de la presse turque » écrit « Le Canard Enchaîné ».

Krikor Amirzayan

JPEG - 142.8 ko
Le Canard Enchaîné du mercredi 24 mai 2017
posté le 26 mai 2017 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Image 450  Médias  Negationnisme  Turquie 


KARABAGH
Bakou refuse une fois encore l’accès de sa ligne de front à une délégation de l’OSCE

Conformément aux accords conclus avec les autorités de la République d’Artsakh (Haut-Karabagh), une délégation de l’OSCE a pu mener à bien la mission de contrôle prévue sur la Ligne de contact séparant les forces armées arméniennes de l’Artsakh et celles de l’Azerbaïdjan, au niveau de la localité de Seysulan, dans la région de Martakert, à l’ouest.

Cette mission de suivi sur une des positions de l’Armée de défense de la République de l’Artsakh était dirigée par l’aide de camp sur le terrain du représentant personnel du président en exercice de l’OSCE (CiO), Mihail Olaru (Moldavie) et l’assistant personnel du CiO, Simon Tiller (Grande Bretagne).

De l’autre côté de la Ligne de contact, une mission similaire devait être conduite par l’aide de camp sur le terrain du représentant personnel du CiO, Ghenadie Petrica (Moldavie) et un membre de l’équipe du CiO, Martin Schuster (Allemagne). Force est de constater qu’une fois encore, la partie azérie s’est montrée nettement moins coopérative.

Si, du côté arménien de la Ligne de contact, les autorités militaires de l’Artsakh ont permis que la mission s’effectue selon l’agenda prévu, qui ne sera d’ailleurs perturbé par aucune violation de la trêve ce jour-là, du côté azéri, la mission de l’OSCE n’a pas été autorisée à se rendre sur les positions occupées par l’armée de Bakou, en violation des arrangements conclus qui prévoyaient notamment le recours à un drone pour assurer l’inspection du site.

Durant sa visite dans les positions de l’armée de l’Artsakh, la délégation de l’OSCE était accompagnée des représentants des ministres des affaires étrangères et de la défense de l’Artsakh.

posté le 26 mai 2017 par Gari/armenews


ARCHE DE NOE-MONT ARARAT
Une équipe d’alpinistes-archéologues de Hong Kong affirme avoir découvert l’Arche de Noé sur le mont Ararat

Le mont Ararat continue de garder ses mystères en délivrant de temps à autre quelques éléments de l’Arche de Noé qui selon la Bible se serait échoué sur l’Ararat. Le Daily Express indique qu’une équipe d’archéologues de Hong Kong ont découvert des morceaux de l’Arche de Noé lors de l’ascension du mont Ararat. Cette équipe de chercheurs-alpinistes de « Noah’s Ark Ministries International » est certaine à 99,9% que sa découverte est bien un morceau de l’Arche de Noé. Ils affirment que le morceau de bois découvert à 400 mètres au-dessus du niveau de la mer sur le mont Ararat date de plus de 4800 ans époque estimée du déluge... « Nous ne pouvons affirmer à 100% que cette pièce est un morceau de l’Arche de Noé, mais nous sommes sûrs à 99,9% » a affirmé l’un des membres de l’équipe Young-Wing-Tchou. Cette même équipe affirme avoir vu dans un glacier du mont Ararat les formes de ce qui serait l’Arche. Nombre de chercheurs et archéologues doutent toutefois de cette découverte et n’ont pas manqué de s’exprimer.

Krikor Amirzayan (Գրիգոր Ամիրզայեան)

posté le 26 mai 2017 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Archeologie  Arménie  Image 450 


FOOTBALL-EUROPA LEAGUE
L’Arménien Henrikh Mkhitaryan élu sur le site officiel de l’UEFA Meilleur joueur de la finale de l’Europa League

L’UEFA a désigné par un vote sur son site (uefa.com) l’international arménien Henrikh Mkhitaryan comme le Meilleur joueur du match Manchester United-Ajax Amsterdam (2-0) lors de la finale de l’Europa League à Stockholm jeudi. Sur le site officiel de l’UEFA les votes des internautes ont crédité l’Arménien de 42% des voix. L’international français Paul Pogba est deuxième avec 34% des votes. Le milieu de terrain, l’international espagnol Ander Herrera est troisième avec 11% des votes. Malheureusement en France, les médias -Les chaînes l’Equipe 21, BFM TV, le journal l’Equipe- ont largement encensé la « vedette » Pogba, au point de passer presque sous silence l’exploit et le jeu d’Henrikh Mkhitaryan. Et si les médias arméniens diffusent largement des articles sur Henrikh Mkhitaryan c’est également pour compenser cette inégalité de traitement des médias français.

Krikor Amirzayan

posté le 26 mai 2017 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Image 450  Sports 


USA
Trump opère des coupes drastiques dans l’aide à l’Arménie

La proposition de budget présentée lundi 22 mai par l’administration Trump envisage des coupes drastiques, de l’ordre de 70 % (69,6% pour être précis) dans les aides prévues pour l’ Arménie au cours de l’année fiscale 2017.

Si une enveloppe de 22,4 millions de dollars d’aides diverses était prévue pour l’Arménie, celle-ci devrait se contenter d’une aide globale de quelque 6,8 millions de dollars si le budget Trump est approuvé.

Si elle était prévisible, car conforme au credo isolationniste et protectionniste du nouveau président américain, cette coupe a néanmoins surpris les associations arméniennes d’Amérique, qui ont aussitôt réagi pour dénoncer ce mauvais coup porté aux relations entre les Etats-Unis et l’Arménie, qui aurait besoin au contraire d’une aide plus importante et comptent sur les législateurs américains pour rétablir l’équilibre budgétaire.

M. Hamparian, de l’Armenian National Committee (ANCA) a notamment souligné que la nouvelle administration devait se conformer aux termes de l’accord de 2015 sur le commerce et les investissements ainsi qu’au nouveau climat commercial, plus prometteur, entre les Etats-Unis et l’Arménie, qui a bénéficié de quelque 500 millions de dollars de nouveaux investissements américains ; un climat qui nécessite un environnement juridique plus propice aux affaires, avec notamment la mise en place de liaisons aériennes directes entre Los Angeles et Erevan ou des programmes de formation dans les écoles arméniennes.

Les coupes budgétaires de l’administration Trump ne visent il est vrai pas seulement l’Arménie ; l’Azerbaïdjan verrait ainsi l’aide américaine tomber à 1 million de dollars, soit une baisse de 90 % par rapport à 2016.

La proposition de budget Trump prévoit une aide de 4 millions de dollars à l’Arménie au titre du Fonds pour l’aide et développement économique ; le reste de l’enveloppe destinée à l’Arménie prévoit 1,5 million de dollars au titre de la législation sur le contrôle international des produits stupéfiants, et 700 000 dollars au titre des programmes liés à la non prolifération, l’antiterrorisme et le déminage.

Le principe de la parité militaire entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan est maintenu dans le budget proposé, chacune des deux Républiques du Sud Caucase devant recevoir 600 000 dollars au titre de la formation militaire internationale et se voyant par ailleurs privée de l’aide d’un montant d’un million de dollars prévue dans le budget 2017 au titre du Foreign Military Financing (FMF, Fonds pour les forces armées étrangères).

posté le 26 mai 2017 par Gari/armenews


ARMENIE
De nouveaux projets de loi anti-corruption

Le ministre de la justice arménien Artur Hovannisian a présenté jeudi 25 mai au gouvernement, réuni en conseil des ministres, de nouveaux projets de loi visant à amender la législation existante sur le ‘Comité chargé de prévenir les affaires de corruption”.

Selon le service de presse du ministère de la justice, A. Hovannisian aurait précisé, en présentant ces nouveaux textes, qu’on prévoyait de créer une instance chargée de prévenir les actes de corruption, sur la base de la Commission d’éthique pour les hauts responsables, afin de lutter contre toutes formes de corruption et de népotisme qui ternissent la réputation des services publics et limitent leur fonctionnement comme leur efficacité.

“Cette instance en charge de la prévention de la corruption se verra attribuer les instruments et leviers nécessaires, et l’un de ses attributs majeurs sera de pouvoir imposer des sanctions », a indiqué notamment le ministre.

En 2015, Hovik Abrahamian, alors premier ministre, avait jeté les fondations d’un Conseil anti-corruption Council, qui était dirigé par le chef du gouvernement.

Mais les organisations de défense des droits de l’homme et les groupes civiques engagés dans la lute contre la corruption avaient mis en doute l’efficacité de ce Conseil qui, comme les autres structures mises en place par les gouvernements précédents dans le même objectif, n’était pas servi par une réelle volonté politique de combattre le fléau endémique de la corruption en Arménie et avait surtout vocation à améliorer l’image du gouvernement.

Les détracteurs de ce Conseil en voulaient pour preuve qu’il n’avait jamais pris en compte sérieusement les affaires de corruption révélées par les media.

posté le 26 mai 2017 par Gari/armenews


ARMENIE
Le vétéran du Karabagh Volodya Avetisian reprend son combat politique

Sitôt libéré, à la faveur d’une mesure d’amnistie, de la prison où il a purgé malgré tout plus de la moitié de la peine de 6 ans à laquelle il avait été condamné au terme d’un procès controversé, un vétéran reconnu et respecté de la guerre du Karabagh a repris son combat politique contre le pouvoir en place, manifestant devant le siège du gouvernement arménien à Erevan pour dénoncer les fraudes électorales et réclamer plus de justice sociale, au nom des milliers d’Arméniens se trouvant dans la même situation. Volodya Avetisian, un colonel à la retraite de l’armée arménienne, avait été arrêté en septembre 2013 pour avoir organiser des manifestations anti-gouvernementales auxquelles s’étaient joints nombre de ses anciens compagnons d’armes de la première guerre du Karabagh de 1992-1994.

Il avait commencé cette campagne 4 mois avant en occupant la place de la Liberté, haut lieu de la contestation à Erevan. Seul au début, V.Avetisian avait obtenu le soutien de centaines de veterans dans les semaines qui ont suivi.

Ce mouvement de manifestations, organisées devant différents ministères de la capitale, était d’autant plus embarrassant pour le pouvoir du président Sarkissian que ce dernier, qui venait d’être réélu pour un 2e mandat, est lui-même un vétéran de la guerre du Karabagh, dont il est originaire et où il a combattu l’armée de Bakou, à la tête des forces locales, au début des années 1990.

Un tribunal d’Erevan avait accusé l’année suivante V. Avetissian d’avoir “extorqué” la somme de 2 000 dollars à un tiers contre la fausse promesse de faire exempter son petit-fils du service militaire.

V. Avetisian et ses partisans avaient récusé fermement de telles charges, dénonçant un procès truqué qui aurait été orchestré par le pouvoir pour l’éloigner de la scène politique et le punir pour sa campagne de protestations dont la principale revendication portait sur l’augmentation des trop faibles pensions allouées aux vétérans par le gouvernement.

Les autorités, de leur côté, ont catégoriquement rejeté les allegations relatives au caractère politique du procès. Seyran Ohanian, alors ministre de la Défense et lui aussi veteran de la première guerre du Karabagh, avait rencontré à plusieurs reprises le colonel et ses camarades durant l’été 2013 pour examiner leurs requêtes.

Il devait accusé ensuite V.Avetissian d’avoir révélé les “accords” confidentiels qui auraient été conclus lors de ces rencontres.

Reprenant son combat devant le siège du gouvernement à Erevan, V.Avetisian déclarait qu’il souhaitait que l’Arménie soit un Etat de droit.

Il a aussi mis en doute le ralliement à l’opposition tardif, à quelques mois des législatives du 2 avril, de l’ancien ministre Ohanian, contre lequel il garde une certaine rancœur, compréhensible au regard des trois années et 8 mois qu’il a passés en prison.

S’exprimant devant les journalistes, il a tenu à faire savoir qu’il s’était rendu directement, depuis les portes de la prison jusqu’au siège du gouvernement, sans même passer chez lui, parce qu’il avait hâte de faire entendre sa voix et de délivrer un message au peuple, « afin qu’il se soulève et lutte contre ces autorités”. Il entend continuer son « sit-in » « jusqu’à la révolution »...

posté le 26 mai 2017 par Gari/armenews
THEMES ABORDES : Arménie  Image 450  Karabagh  Politique  Prison 


TENNIS
Premier entraînement pour André Agassi et Novak Djokovic à Roland Garros

Jeudi 25 mai en début d’après-midi a eu lieu le premier entraînement entre Novak Djokovic et son tout nouveau conseiller technique, André Agassi.

JPEG - 134.8 ko

C’est sur un petit court annexe que l’ancien numéro 1 mondial a observé son nouveau poulain et donné ses premiers conseils. Pourquoi ce court numéro 5 ? La rumeur affirme que le binôme aurait tout simplement oublié de réserver un créneau sur un des deux grands courts, dont le Chatrier sur lequel se sont entraînés Nadal et Murray !

JPEG - 101.3 ko

Détendus et souriants, les deux hommes ont pris leurs marques ensemble lors d’une séance d’entraînement de 90 minutes. Une nouvelle collaboration qui semble avoir été placée sous le signe du plaisir à en croire les nombreux sourires échangés, et la bonne humeur affichée à la sortie du court par la légende arméno-américaine qui s’est dit ravi d’être de retour à Paris où il a eu tant de bons souvenirs, même s’il ne restera pas jusqu’au bout pour voir l’ensemble du tournoi. “Cette séance d’entraînement avec Novak était très fun. Je ne sais pas encore ce que je peux lui apporter. Avant de lui enseigner quelque chose, il faut déjà que j’apprenne moi-même !“, a plaisanté André Agassi face à de rares journalistes à la sortie du court, avant de s’adonner à quelques selfies.

JPEG - 89.4 ko

L’ancien tennisman, raquette en main et lunettes de soleil sur le nez, a gardé la même dégaine d’il y a quelques années, quelques poignets d’amour en plus... Lui-même l’a concédé, en longeant le Chatrier : “Je ne peux pas vous parler en marchant, c’est fou. Ce n’est plus ma vie ça !“. Lui qui prend cet échange avec Novak Djokovic à Roland Garros “absolument pas comme un job à temps complet“ espère en tout cas aider de son mieux par ses conseils avisés le numéro 2 mondial en perte de vitesse ses derniers temps.

JPEG - 67.2 ko

Un duo gagnant ? Réponse après les tirages au sort qui auront lieu aujourd’hui à 12h, pour un début de tournoi dimanche prochain.

JPEG - 204.6 ko
posté le 26 mai 2017 par Claire/armenews

Claire Barbuti