Nouvelles d'Arménie
ACCUEIL   ACTUALITE   FORUMS   REDACTEURS   AIDE   VOS ARTICLES    |    Recherche  
 
Image Panoramique


ARTSAKH (HAUT-KARABAGH)
Un soldat arménien, Arak Rafaelian (20 ans) tué hier sur le front Est de l’Artsakh (Haut-Karabagh) par un tir azéri

Hier 28 mars à 13 heures sur une position frontalière de défense à l’Est de la République de l’Artsakh (Haut-Karabagh) un soldat arménien fut tué d’un tir azéri. Le soldat arménien est Ardak Rafaelian (20 ans) de la ville de Hrazdan dans la région de Kodayk (Arménie). L’appelé devait terminer son service militaire en juillet. Il était l’aîné des enfants de sa famille. Son jeune frère avait débuté son service militaire cette année. Le ministère de la Défense de la République de l’Artsakh (Haut-Karabagh) mène l’enquête pour déterminer avec précision les conditions dans lesquelles le soldat arménien a été mortellement blessé. Le ministère a également présenté ses condoléances à la famille d’Ardak Rafaelian ainsi qu’à ses proches.

Krikor Amirzayan

posté le 29 mars 2017 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Derniere minute  Image Panoramique  Karabagh 


REPUBLIQUE D’ARTSAKH (HAUT-KARABAGH)
Une trentaine de bloggeurs de 11 pays se retrouvent à Stepanakert (Artsakh)

L’organisation « Artsakhaketron » et l’Union des Journalistes de l’Artsakh (Haut-Karabagh) organisent du 19 au 20 mars à Stepanakert (capitale de l’Artsakh) un forum international de blogueurs en en présence d’une trentaine de blogueurs venus de 11 pays. Le principal sujet de la rencontre sera la présentation des conflits armés dans les médias et réseaux sociaux et la protection des libertés des blogueurs et journalistes. Plusieurs blogueurs ont déjà émis des messages sur leur participation à ce forum de Stepanakert. Parmi ces derniers, citons Anton Nosik un blogueur de Moscou qui a rappelé dans son message quelques phrases du poète et écrivain russe Ossip Mandelstam. Il a également rappelé le risque de se trouver sur la « liste noire » de l’Azerbaïdjan en se rendant en Artsakh et affirmé qu’il n’en était pas inquiet. « L’Azerbaïdjan fait une erreur historique » écrit-il.

Krikor Amirzayan

posté le 20 mars 2017 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Image Panoramique  Karabagh 


FOOTBALL-TELEVISION
Ce soir à 21h Manchester United-FC Rostov en 8e de finale retour de l’Europa League

Ce soir à 21h au stade d’Old Trafford, en match retour des 8e de finale de l’Europa League, Manchester United reçoit le FC Rostov. Au match aller Manchester United et Rostov s’étaient partagés les points (1-1) avec un but de l’international arménien Henrikh Mkhitaryan. L’Arménien est dans la feuille de match et pourrait renouveler son but. L’équipe de José Mourinho est favorite. Les téléspectateurs Français pourront suivre la rencontre en direct sur la chaîne de télévision TNT avec W9 ainsi que BeIN Sport. Pour le plus grand plaisir des millions de fans d’Henrikh Mkhitaryan.

Krikor Amirzayan

posté le 16 mars 2017 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Image Panoramique  Sports 


ARTSAKH (HAUT-KARABAGH)
Un séisme important ce matin dans la région de Karvadjar en Artsakh (Haut-Karabagh)

Ce matin à 10h24 (heure locale, 7h24 à Paris) un séisme relativement important a frappé l’Artsakh (Haut-Karabagh). Selon le centre sismologique d’Arménie, l’épicentre de cette secousse tellurique se trouvait à 28 km au nord-est de la région de Karvadjar. Son épicentre était situé à 10 km de profondeur et atteignait 4 à 5 degrés sur l’échelle de Richter. Une secousse donc importante. Le tremblement de terre a été ressenti dans la région nord de l’Artsakh avec 3 à 4 degrés au village de Tativank et 2 à 3 degrés dans la ville de Karvadjar. Une réplique de 2 degrés a été également ressentie à 10h29 heure locale soit cinq minutes après la première secousse. Selon les premiers éléments d’information qui nous sont parvenus il y a fort heureusement aucune victime ni dégâts.

Krikor Amirzayan

posté le 6 mars 2017 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Derniere minute  Image Panoramique  Karabagh 


PAPIER D’ARMENIE
L’explosion ce matin de l’usine de Papier d’Arménie à Montrouge a fait 6 blessés dont 2 sérieusement

Ce matin vers 11h30 une explosion survenue à l’usine de Papier d’Arménie à Montrouge (région parisienne) rue Morel, a fait six blessés dont deux grièvement. L’usine de Papier d’Arménie en activité depuis 1885 était la dernière en France. Il semblerait que l’usine de Montrouge soit sensible en raison notamment de cuves d’éthanol.

JPEG - 38.7 ko

Les pompiers intervenus très rapidement ont transporté les deux blessés graves vers l’hôpital Percy à Clamart ainsi que l’hôpital Saint-Louis à Paris. Les raisons de l’explosion ne sont pas connues pour l’instant.

Krikor Amirzayan

posté le 30 janvier 2017 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Fait divers  Image Panoramique 


ARMEE ARMENIENNE
Messe et réception à Sainte-Etchmiadzine dédié au 25ème anniversaire de l’Armée arménienne

Dimanche 29 janvier à Sainte Etchmiadzine, le Catholicos Karékine II a procédé à une messe dédiée au 25-me anniversaire de la formation de l’Armée arménienne. Etaient présents à la cérémonie religieuse le ministre de la Défense Vicken Sarkissian, le général Movses Hagopian, des responsables militaires, des officiers et soldats, ainsi qu’un large public de fidèles. Avant la messe, le Catholicos Karékine II a reçu le ministre de la Défense Vicken Sarkissian ainsi que des officiers pour féliciter le commandement de l’Armée arménienne et les soldats. Après l’office religieux, le Catholicos Karékine II invita les militaires à une réception dans les salons du Collège Kévorkian, et remit à nombre de militaires, la médaille « Sourp Nercès Chnorhali » (Saint Nercès le Grâcieux).

Krikor Amirzayan

JPEG - 110.3 ko
JPEG - 86.4 ko
JPEG - 101.5 ko
JPEG - 59.5 ko
posté le 30 janvier 2017 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Armée  Image Panoramique 


HAUT-KARABAGH
Un soldat arménien Antranik Mousikian (19 ans) tué aujourd’hui à 14 heures au front sud-est du Haut-Karabagh

Aujourd’hui à 14 heures sur une position arménienne de défense au sud-est de la frontière du Haut-Karabagh un soldat arméniens, Antranik Mousikian (19 ans) fut tué par une balle ennemie. A. Mousikian était du village de Kéghahovit dans la région de Kégharkounik (Arménie). Il était le dernier enfant d’une famille de trois garçons. En 24 heures il est le deuxième soldat arménien à trouver la mort sur la ligne de contact au Haut-Karabagh.

Krikor Amirzayan

posté le 18 janvier 2017 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Derniere minute  Image Panoramique  Karabagh 


HAUT-KARABAGH
Un soldat Arménien, Arayik Sarkissian, tué ce matin au sud-est du Haut-Karabagh

La nuit dernière l’Azerbaïdjan a violé) plus de 680 reprises le régime du cessez-le-feu avec près de 680 projectiles tirés en direction des positions arméniennes sur la ligne de contact au Haut-Karabagh. Aujourd’hui vers 12h30, un soldat arménien engagé depuis plus d’un an, Arayik Sarkissian (né en 1995) originaire du village d’Agnaghpiur dans la région de Hadrout (Haut-Karabagh) a été tué vers le sud-est de la frontière. Il était l’aîné d’une famille de quatre enfants dont le père, ancien combattant de l’Artsakh est blessé.

Krikor Amirzayan

posté le 17 janvier 2017 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Derniere minute  Image Panoramique  Karabagh 


TURQUIE-ARMENIENS
Des Turcs rendent visite à la dernière famille arménienne de Derik à l’occasion de la Sainte Nativité

A Derik est une ville et un district de la province de Mardin au sud-est de la Turquie, un groupe d’habitants a rendu visité à la seule famille arménienne de la région, à l’occasion de la Nativité. Selon le site turc Mardinlife, parmi le groupe de personnes qui a rendu visite à la seule famille arménienne de Derik, l’écrivain Eyoub Gyuven a indiqué que les Arméniens sont parmi les peuples originaires de la région et c’est pour féliciter la naissance du Christ, le groupe a rendu visite avec des cadeaux à la dernière famille arménienne celle de Nayif Démirdji. « Le fait que les Arméniens ont quitté cette région relève d’un grand problème, mais nous nous souvenons d’eux et leur apportons nos félicitations à l’occasion de la Sainte Nativité » dit Eyoub Gyuven. Rappelons que les Arméniens ne quittèrent pas la région de Mardin de leur plein gré. Comme sur tout l’Empire ottoman ils furent victimes du génocide entre 1915 et 1923. Des Arméniens qui furent massacrés, moururent sur la route de l’exil ou qui s’enfuirent pour ne pas subir la mort programmée par les autorités turques.

Krikor Amirzayan

posté le 13 janvier 2017 par Krikor Amirzayan/armenews