Nouvelles d'Arménie
ACCUEIL   ACTUALITE   FORUMS   REDACTEURS   AIDE   VOS ARTICLES    |    Recherche  
 
Flash Info


AVIATION CIVILE
L’aéroport Zvartnots-Armenia d’Erévan a repris ses vols après quelques perturbations suite à un épais brouillard

Hier matin en raison d’un épais brouillard sur Erévan quelques vols aériens avaient été reportés. Parmi ces derniers les vols Dubaï-Erévan, Moscou-Erévan, Charja-Erévan, Tbilissi-Erévan et Voronej-Erévan. Mais en début d’après-midi dès 14 heures les vols de l’aéroport « Zvartnots-Armenia » d’Erévan avaient repris leur cadence normale selon la responsable de communication de l’aéroport Satenik Hovhannissian. Ces derniers jours les brouillards ainsi que des rafales de vent sont nombreux dans la région du Sud-Caucase, tant à Tbilissi qu’à Erévan. Par ailleurs l’Arménie enregistrait de nouvelles chutes de neige dans plusieurs régions du pays.

Krikor Amirzayan

posté le 13 janvier 2018 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Arménie  Erevan  Flash Info  Transports 


PHILATELIE ARMENIENNE
La poste arménienne émet deux timbres-poste surtaxés au profit du « Fonds d’assurance pour les soldats »

La poste arménienne HayPost vient d’émettre le 17 septembre une série de trois timbres-poste surtaxés au profit du « Fonds d’assurance pour les soldats » un fonds crée par le gouvernement arménien le 1er janvier afin de venir en aide aux soldats Arméniens blessés au front ou aux familles des soldats morts au front.

JPEG - 212.9 ko
La poste arménienne émet deux timbres-poste surtaxés au profit du « Fonds d’assurance pour les soldats »

Le premier timbre d’une valeur de 350 drams dispose d’une surtaxe de 150 drams au profit des soldats. Il est vendu à 500 drams. Les deux autres timbre-poste vendu au prix de 11 450 drams dispose d’une surtaxe de 10 000 drams. Ils sont composés d’un timbre-poste de 350 drams et un second de 1100 drams. Ces timbres-poste sont vendus dans les bureaux de HayPost mais également auprès de la Banque Centrale d’Arménie.

Krikor Amirzayan

posté le 3 novembre 2017 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Arménie  Flash Info  Philatélie 


SEISME
Puissant séisme en Azerbaïdjan ressenti à Hadrout (Artsakh) ce matin

Ce matin à 10h22 (heure locale) les services sismologiques d’Arménie ont enregistré un puissant séisme de 5 à 6 degrés sur l’échelle de Richter en Azerbaïdjan. L’épicentre du séisme se trouve à 39 km au sud-ouest de la ville de Chirvan à une profondeur de 20 km. La puissance de la secousse tellurique était de 4,2 degrés en surface. Le tremblement de terre fut ressenti à Hadrout (République de l’Artsakh) avec une puissance de 2 à 3 degrés sur l’échelle de Richter.

Krikor Amirzayan

posté le 20 juillet 2017 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Arménie  Azerbaïdjan  Flash Info  Karabagh 


NEGATIONNISME
A Romans (Drôme), les élus de gauche ne veulent pas la venue de la députée belge Mahinur Özdemir, négationniste du génocide des Arméniens

A l’annonce de la venue de Mahinur Özdemir la députée belge négationniste du génocide arménien à Romans (Drôme), invitée à l’initiative du Collectif Citoyen 26100, représentée par l’élue romanaise Latifa Chay (PS) ainsi que les associations turques de Valence et Romans, les élus de gauche ont réagi.

Les élus de gauche de Romans et de Bourg-de-Péage avec la députée-maire péagoise Nathalie Niaison ainsi que les conseillers départementaux Karine Guilleminot, Pierre Pieniek, Gérard Chaumontet et Anna Place, ainsi que les élus de Romans, Cléo Delon, Denis Donger, Brigitte Delhomme, Jean-Marc Durand, Isabelle Pagani et Alain Pupel ont réagi. Dans un communiqué commun ils déclarent « Cette députée a été exclue de son parti centriste belge, le CDH, pour avoir tenu des propos assimilés à une négation du génocide arménien. Quelques jours après le vote des parlementaires français de tous bords de la pénalisation de la négation des génocides, il ne nous semble pas opportun de promouvoir l’action de cette députée ». Les élus de gauche se désolidarisant de leur élue (PS) en affirmant « qu’il s’agit d’une démarche personnelle de Latifa Chay ». Ajoutons : sans doute aidée par le Consulat de Turquie à Lyon et ses relais à Romans et Valence.

Krikor Amirzayan

posté le 26 octobre 2016 par Krikor Amirzayan/armenews


HAUT-KARABAGH
Violations du cessez-le-feu par l’Azerbaïdjan et drones au-dessus des lignes arméniennes au Haut-Karabagh

Malgré la signature d’accords de règlement pacifique du conflit du Haut-Karabagh signé par Bakou, l’Azerbaïdjan ne respecte pas ses engagements. La nuit dernière -du 26 au 27 juillet- le régime du cessez-le-feu fut violé à 14 reprises sur la ligne de contact au Haut-Karabagh. L’ennemi tirant plus d’une centaine de projectiles en direction des forces arméniennes. Mais surtout, l’Azerbaïdjan a utilisé des drones qui ont survolé la ligne de contact et qui surveillèrent les positions arméniennes. Les forces arméniennes ont surveillé à leur tour ces drones « et intervenus que lorsqu’il était nécessaire » selon le ministère de la Défense de la République du Haut-Karabagh.

Krikor Amirzayan

posté le 27 juillet 2016 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Flash Info  Karabagh 


HAUT KARABAGH
2 soldats Arméniens tués la nuit dernière au Haut Karabagh

La nuit dernière l’Azerbaïdjan a continué ses bombardements sur les positions arméniennes intenses surtout au nord-est de la ligne de contact du Haut Karbagah. Les forces arméniennes qui contrôlent fermement la frontière, répliquant lorsqu’il était nécessaire. Près des positions du village de Talich, malheureusement deux soldats Arméniens furent tués par les tirs ennemis. Il s’agit de Gaguik Movsisyan (19 ans) et Vazken Haroutiounian (48 ans). Le ministère arménien de la Défense a présenté aux familles ses condoléances.

Krikor Amirzayan

posté le 30 avril 2016 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Derniere minute  Flash Info  Karabagh 


BOURG-LES-VALENCE ET CHOUCHI
L’Azerbaïdjan menace la ville de Bourg-Lès-Valence qui entretient des relations avec la ville de Chouchi au Haut Karabagh

Ce jeudi 21 avril en début d’après-midi, un huissier mandaté par la République d’Azerbaïdjan, s’est présenté à la Mairie de Bourg-Lès-Valence pour remettre un acte, interdisant à Madame Marlène Mourier, Maire de Bourg-Lès-Valence d’entretenir des relations avec la ville de Chouchi au Haut Karabagh !

JPEG - 21 ko

Ci-dessous la déclaration de Marlène Mourier, sur le site Facebook de la ville de Bourg-Lès-Valence « Le Maire de Bourg-lès-Valence, accueilli dans sa Mairie par un huissier de l’Etat d’Azerbaïdjan ! Un huissier est venu en effet délivrer à Marlène Mourier, cet après-midi, une sommation de la part de l’Etat d’Azerbaïdjan visant à interdire, à la commune, d’entretenir des relations avec la ville de Chouchi dans le Haut-Karabagh.

« C’est une mesure d’intimidation de la part d’un Etat étranger sur le territoire de la République », a réagi le Maire. « Je rappelle que l’Etat d’Azerbaïdjan est, selon Amnesty International, un pays qui organise la répression des opposants politiques, un pays où l’on fait la chasse aux journalistes, et un pays où les organisations internationales de droits de l’homme sont interdites d’accès », poursuit Marlène Mourier. Selon le Maire, « cela en dit long sur les méthodes d’un régime qui est un régime répressif qui veut étouffer toute contestation. Mais ici nous sommes en France ! Je dénonce un acte d’intimidation. Un acte d’intimidation qui consolide ma détermination. Nous avons signé une charte d’amitié avec la Ville de Chouchi (pour développer notamment des relations culturelles) : j’annonce aujourd’hui à l’Etat d’Azerbaïdjan que nous maintenons cette Charte et que nous continuerons à avoir des relations d’amitié avec cette Ville ».

En cette semaine de commémoration du 101e anniversaire du génocide des Arméniens, cette action de l’Azerbaïdjan ne vise-t-elle pas du même coup à parasiter les commémorations ?

Ce qui ne devrait pas déplaire à Ankara...

Krikor Amirzayan à Bourg-Lès-Valence (Drôme)

posté le 21 avril 2016 par Krikor Amirzayan/armenews


ARMENIE-AZERBAÏDJAN
L’Azerbaïdjan a rendu la villageoise arménienne Lousig Abovian (76 ans) qui s’était égarée et franchi le 8 novembre la frontière

La villageoise arménienne Lousig Abovian (76 ans) prise dans un brouillard, qui avait traversé le 8 novembre la frontière arméno-azérie dans la région de Tavouche et prisonnière de l’Azerbaïdjan est revenue en Arménie. Ce matin, par l’intermédiaire de la Comité de la Croix Rouge internationale, L. Abovian fut rendue aux autorités arméniennes. Elle fut dirigée vers le centre médical « Idjévan » pour un contrôle. La villageoise qui souffrait de problèmes cardiaques était régulièrement soignée à l’hôpital d’Idjévan. Elle s’est déclarée « heureuse » de se retrouver en Arménie mais elle a également affirmé ne pas avoir subi de violences durant sa captivité de trois jours en Azerbaïdjan.

Krikor Amirzayan

posté le 12 novembre 2015 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Derniere minute  Flash Info 


HAUT KARAGAGH
La nuit dernière un commando de l’armée azérie a tenté une incursion au Haut Karabagh, il fut repoussé par les soldats Arméniens avec des pertes dans leurs rangs

Le 28 août à 1h40 du matin, un commando de l’armée azérie a tenté de s’infiltrer sur les positions arméniennes de la zone de conflit à l’est du Haut Karabagh. Selon le ministère de la Défense de la République du Haut Karabagh, le commando azéri était composé de 20 à 25 combattants des « forces spéciales ». Mais les positions avancées de l’Armée arménienne repérant cette tentative d’incursion a fait feu et repoussé l’ennemi. Les Azéris compteraient des pertes dans leurs rangs. Du côté arménien, aucune perte n’est à signaler. Par ailleurs, la nuit du 27 au 28 août, les azéris ont violé à 110 reprises le régime du cessez-le-feu avec plus de 2 000 projectiles -dont certains de 120 mm- en direction des positions arméniennes.

Krikor Amirzayan

posté le 28 août 2015 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Armée  Flash Info