Nouvelles d'Arménie
ACCUEIL   ACTUALITE   FORUMS   REDACTEURS   AIDE   VOS ARTICLES    |    Recherche  
 
Fonds


ARMÉNIE
Rencontre entre le directeur par intérim du Fonds arménien et Nikol Pachinian

Le nouveau directeur par intérim du Fonds Hayastan All-Armenia, Bedros Terzian, s’est entretenu lundi avec le Premier ministre Nikol Pashinian et le Président Armen Sarkissian pour discuter des défis auxquels le Fonds est confronté après l’affaire de détournement qui a mis en cause le précédent directeur exécutif qui a reconnu avoir puiser dans la caisse de l’organisation pour des jeux d’argent en ligne.

Le président Sarkissian a nommé Bedros Terzian (président de la filiale française du Fonds Hayastan) administrateur par intérim du fonds. Il a notamment pour tâche de trouver un nouvel administrateur après l’arrestation Ara Vardanyan, l’ancien administrateur. Vardanyan a remis sa démission la semaine dernière, deux jours après avoir versé une caution d’un million de dram (environ 2 089 $).

Pashinyan a déploré que la réunion avec M. Terzian se déroule dans un tel climat marqué par les révélations de Vardanyan sur le détournement des fonds de l’organisation, que Pashinyan a qualifié d’“acte inadmissible“. Le Premier ministre a déclaré qu’il n’y a pas d’autre solution que d’instaurer la primauté du droit en Arménie.

“D’une manière générale, l’incertitude et une sorte d’atmosphère de méfiance ont été créées autour du Fonds au cours des dernières années, ce qui était peut-être lié à la situation politique intérieure générale en Arménie. Mais j’espère qu’à la suite de ces processus, nous serons en mesure de clarifier nos vues sur les actions futures du Fonds arménien Hayastan, et de développer de nouvelles approches générales pour les relations entre la diaspora et l’Arménie, les formats de partenariat et, bien sûr, le fonds[Hayastan All-Arménie]“, a déclaré M. Pashinyan à Terzian tout en le remerciant d’assumer le poste dans des circonstances aussi difficiles.

« Cette nouvelle a constitué un grand choc pour nous, parce qu’il n’y a jamais rien eu de tel dans l’histoire du Fonds “, a expliqué B. Terzian, qui a estimé que le Fonds avait travaillé dur pour être un “ corps propre “.

« Le Fonds a mis en œuvre des projets monumentaux au cours des 26 dernières années ; de grands efforts ont été faits pour assurer la propreté de nos opérations dans cet environnement, ce qui est difficile à faire. Je pense que nous avons réussi, jusqu’à l’émergence de cette affaire“, a ajouté Terzian, qui a promis qu’il fera tout son possible pour s’assurer que les dons atteignent les projets souhaités.

“Le Hayastan All Armenian Fund était important non seulement dans le passé, mais il l’est aussi pour l’avenir, car nous avons de grands projets “, a déclaré Terzian, qui a tenu une réunion similaire avec le président Sarkissian.

posté le 17 juillet 2018 par Ara/armenews


FONDS ARMENIEN
Le président arménien a accepté la démission d’Ara Vardanyan le directeur exécutif du Fonds Arménien

Le président arménien Armen Sarkissian a reçu lundi 9 juillet Ara Vardanyan le directeur exécutif du Fonds Arménien (Hayastan Himnadram) qui a présenté sa démission suite à l’utilisation illégale de la carte de crédit du Fonds. Montants qu’il avait d’ailleurs remboursés aussitôt. Le président Armen Sarkissian en tant que président du Conseil d’administration du Fonds Arménien a accepté la démission d’Ara Vardanyan. Cette demande de démission sera également soumise à l’ensemble du Conseil d’administration du Fonds Arménien pour acceptation. Puis un comité spécial sera mis en place pour élire le nouveau directeur du Fonds Arménien. Rappelons qu’Ara Vardanyan avait été arrêté le 2 juillet pour utilisation illégale à des fins personnels de la carte de crédit du Fonds Arménien. Ara Vardanyan avait utilisé sa carte du Fonds Arménien pour jouer en ligne auprès de casinos à hauteur de 130 000 drams entre 2016 et 2018. Montants qu’il avait remboursé selon les premiers éléments de l’enquête.

Krikor Amirzayan

posté le 9 juillet 2018 par Krikor Amirzayan/armenews


FONDS ARMENIEN DE FRANCE
La réaction du Fonds Arménien de France suite à l’arrestation d’Ara Vardanyan le directeur du Fonds

Ci-dessous le communiqué du Fonds Arménien de France, suite à l’arrestation du directeur exécutif du Fonds Ara Vardanyan à Erévan pour soupçon de détournement de fonds.

Paris, Le 4 juillet 2018.

Chère Amie, Cher Ami,

Le Fonds Arménien de France a appris hier, avec consternation, l’arrestation du directeur exécutif du Fonds Arménien Haysadan (Himnadram), Ara Vardanian, survenue le 2 juillet 2018 à Erevan. Le Service de sécurité nationale (SSN) d’Arménie le soupçonne de s’être « approprié » des sommes et d’avoir « abusé » de sa position, en s’étant servi d’une carte bancaire qui bénéficie d’une ligne de crédit du Himnadram pour des « buts personnels », y compris pour parier sur des sites de jeux en ligne. Selon le SSN, les sommes en question représentent, de 2016 à 2018, l’équivalent de 229 000 euros. Toujours selon le SSN, Ara Vardanian a déclaré aux enquêteurs qu’il a remboursé au Himnadram ces sommes, soit aux dépens de dons reçus par lui, soit par ses moyens personnels, « pour occulter » ses opérations. A ce stade de l’enquête, on ne dispose pas d’autre précision. On ne sait pas, en particulier, à quelle hauteur les sommes ont été remboursées ni la répartition exacte des moyens de remboursement utilisés.

Il faut certes respecter totalement la présomption d’innocence de toute personne accusée d’actes délictueux, en attendant que l’enquête aille à son terme et que, si elle est saisie, la justice se prononce. Si toutefois les faits reprochés à Ara Vardanian étaient avérés, ils porteraient préjudice à une organisation qui a joui de la confiance de dizaines de milliers de donatrices et donateurs dans le monde et qui s’est employée, pendant plus de 25 ans, à réaliser des projets de développement socio-économique de grande ampleur dont bénéficient aujourd’hui des centaines de milliers de personnes en Arménie et en Artsakh.

La confiance des donateurs et des donatrices doit être instamment et totalement rétablie. C’est grâce à elle que le Fonds Arménien a pu participer à la reconstruction de la zone ravagée par le séisme de 1988, casser les effets du blocus frontalier imposé par l’Azerbaïdjan et la Turquie en 1993, contribuer depuis 1995 au redressement de l’Artsakh qui sortait d’une guerre dévastatrice et de sept décennies d’occupation azérie, créer un vaste réseau d’infrastructures (routes, canalisations d’eau, électricité, gaz), lancer à partir de 2009 des projets complexes de formation professionnelle et de développement agro-pastoral et, plus récemment, initier l’essor de l’énergie solaire en Arménie et en Artsakh. Sa mission est loin d’être terminée car les besoins sont énormes. Les agissements d’une personne ne doivent ni faire oublier l’immense travail accompli par le Fonds Arménien ni empêcher celui-ci de réaliser les tâches qui l’attendent.

Le Fonds Arménien de France tient à souligner que tous les dons reçus par lui ont bien été utilisés pour les projets auxquels ils étaient destinés et qu’il gère directement les projets complexes lancés depuis 2009. Il s’emploiera, en accord avec le gouvernement issu de la « Révolution de velours » en Arménie, qui a fait de la lutte contre la corruption sa priorité absolue, et avec les autres branches du Fonds dans le monde, à faire tout ce qui est en son pouvoir pour que cette triste page soit tournée, que la confiance soit rétablie et que le Himnadram poursuive son action avec encore plus de détermination qu’auparavant.

Le Fonds Arménien de France demande à ses bénévoles, ses donatrices et donateurs de l’aider à diffuser ce message auprès du plus grand nombre possible. Comme l’a déclaré le 25 mai le Premier ministre Nikol Pachinian, au dernier conseil des Gouverneurs du Fonds, l’adhésion des Arméniens de la Diaspora au Fonds donne la mesure de la confiance que ceux-ci accordent à l’Arménie elle-même.

Bedros Terzian

Président du Fonds Arménien de France

posté le 4 juillet 2018 par Krikor Amirzayan/armenews


DERNIERE MINUTE
Ara Vardanyan le directeur du Fonds Arménien arrêté à Erévan pour détournement d’argent !

Les Forces de Sécurité nationale d’Arménie ont arrêté le 2 juillet Ara Vardanyan le directeur exécutif du Fonds Arménien (Hayastan Himnatram) viennent d’annoncer les agences de presse en Arménie. Selon les premiers éléments de l’enquête, Ara Vardanyan aurait utilisé la carte de crédit limité à 25 millions de drams à des fins personnelles dont une partie dans les sites de jeux en ligne. Il aurait ensuite remboursé ces sommes par peut-être d’autres sommes ramassées en tant que dons au Fonds Arménien selon les premiers éléments communiqués par les agents de la Sécurité nationale d’Arménie. A noter que sur la seule dernière semaine Ara Vardanyan a utilisé 14 millions de drams à travers la carte de crédit du Fonds Arménien toujours pour des achats ou jeux en ligne. Selon ces mêmes sources entre 2016 et 2018 il aurait ainsi utilisé à des fins personnelles à travers la carte de crédit près de 130 millions de drams (environ 250 000 euros). La police continue son enquête au siège du Fonds Arménien à Erévan afin de déterminer avec précision ces dépenses. Ara Vardanyan a été arrêté.

Krikor Amirzayan

posté le 3 juillet 2018 par Krikor Amirzayan/armenews


GUMRI
A Los Angeles le 4e Téléthon pour Gumri réunit 562 000 dollars de dons pour le relogement des habitants des « doumiks »

A Los Angeles le 4ème Téléthon annuel dédié à Gumri réalisé par le Fonds Arménien (Hayastan Himnadram) réunit en 7 heures la somme de 562 000 dollars de promesses de dons en faveur de la deuxième ville d’Arménie. L’opération vise à donner aux habitants de Gumri dont quelques centaines vivent toujours dans des maisons préfabriquées, appelées « doumik », l’occasion de quitter ces habitations de fortune pour s’installer dans de nouveaux appartements. Ainsi plusieurs familles de Gumri en précarité -le plus souvent depuis le séisme de décembre 1988- vont avoir la chance d’accéder à ces appartements. Le Fonds Arménien annonce qu’une nouvelle habitation coûte 25 000 dollars, ce sont ainsi plus d’une vingtaine de familles qui vont bénéficier du relogement dans des appartements. Le ministre de la Diaspora, Mkhitar Hayrapetyan, dans un message télévisé lors du téléthon a affirmé qu’en Arménie aucune famille ne devrait plus vivre dans des « doumiks ». Au cours des 3 années précédents de téléthon en faveur de Gumri a permis le relogement de 38 familles sinistrées. Mais plus de 2000 autres familles attendent encore leur tour...

Krikor Amirzayan

posté le 2 juillet 2018 par Krikor Amirzayan/armenews


ARTSAKH
Un homme d’affaire Arménien d’Iran, Henrikh Ter-Ghoukasyan offre 1,3 million de dollars pour la rénovation de la route Madaghis-Talish en Artsakh

Avant le téléthon du Fonds Arméniens (Hayastan Himnadram) un homme d’affaire Arménien d’Iran, Henrikh Ter-Ghoukasyan a décidé en compagnie de son épouse de faire un don important au profit de l’Artsakh en finançant la route reliant Madaghis à Talish. Annonce effectuée par le directeur exécutif du Fonds Arménien, Ara Vardanyan.

JPEG - 40.7 ko

« Henrikh Ter-Ghoukasyan a promis en compagnie de son épouse de réaliser un don de 1,3 million de dollars au projet de « renaissance de Talish ». La somme devant servir à la rénovation de la route de Madaghis vers Talish » dit Ara Vardanyan. Dans une dizaine de jours le couple de Ter-Ghoukasyan viendront en Arménie et discuteront des modalités du transfert de ce don. Selon Ara Vardanyan les bienfaiteurs au profit de l’Artsakh sont nombreux. Ainsi le don d’Antranik Baghdasaryan permettra de construire un centre médical au village de Getavan dans la région de Martakert ainsi qu’une école et une maternelle. « Il y a près d’un mois Antranik Baghdasaryan a visité l’Artsakh et promis un don d’un million de dollars. Mais c’est en compagnie du président de l’Artsakh, Bako Sahakian qu’il décidera l’objectif de ce don » dit A. Vardanyan. Le Fonds Arménien et le président de l’Artsakh ont alors décidé de consacrer cette somme d’un million de dollars au village de Getavan pour construire le centre médical, l’école et la maternelle. Il y a 3 ans, Antranik Baghdasaryan avait offert 5 millions de dollars. Cette somme fut intégralement consacrée à la reconstruction du village de Talish.

Krikor Amirzayan

posté le 13 juin 2018 par Krikor Amirzayan/armenews


ARTSAKH-FONDS ARMENIEN
Déjà les 4 premiers puits profonds creusés près de Martouni et Askéran en Artsakh vont irriguer 70 hectares de terres

Financés par le Fonds arménien, les premiers puits artésiens profonds fonctionnent déjà avec trois puits à au village de Haghort près de Martouni (Artsakh) et un à Askeran, toujours en Artsakh. L’information fut communiquée à l’agence « Artsakhpres » par Anouch Martirosyan le responsable de communication du Fonds arménien. « L’eau arrivera très vite pour l’irrigation des terres de l’Artsakh. Après la fin des travaux grâce à ces quatre puits profonds une surface agricole de 70 hectares sera arrosée. 40 familles disposeront de l’eau pour irriguer les vergers et les champs de blé. Actuellement d’autres puits profonds sont en cours de creusement » a affirmé A. Martirosyan.

Krikor Amirzayan

posté le 5 mai 2018 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Artsakh  Fonds  Image 450 


Médias
Les 25 ans du Fonds Arménien de France sur « Le Club » de Richard Findykian

Richard Santourian, Président du Fonds arménien de France pour le Sud et Richard Findykian

L’ émission “ Le CLUB “ de Richard Findykian sur RCF est consacrée au 25 ème anniversaire du Fonds Arménien de France, avec invité en studio, Richard Santourian, président du Fonds Arménien de France du sud de la France.

Le Fonds Arménien de France part en tournée à la rencontre de ses donateurs et sympathisants pour leur rendre compte de son action passée et présenter ses projets d’avenir.

Une quinzaine de rencontres publiques sont d’ores et déjà programmées dans différentes villes de France. Elles débuteront le 16 mars et se tiendront en présence des présidents de région et de Bédros TERZIAN, son président national, qui est aussi , Président-Directeur Général de PETROSTRATEGIES.

JPEG - 46.4 ko

Le Fonds Arménien de France organise chaque année en novembre son célèbre Phonethon. Nous retrouvons dans cette émission les témoignages de célébrités qui se sont prêtées au jeu du parrainage des éditions : Adriana Karembeu, Patrick Fiori, Nikos Aliagas, Michel Drucker, etc.

L’émission Le Club AraratTV sera diffusée dimanche 11 Mars à 17h et Jeudi 15 Mars à 18h30 sur RCF radio dialogue.

posté le 10 mars 2018 par Jean Eckian/armenews


ARMENIE
Arrivée de l’eau d’irrigation au village frontalier de Baghanis dans la région de Tavouch grâce à des donateurs Arméniens d’Argentine

Le village frontalier de Baghanis dans la région de Tavouch disposera désormais d’un réseau d’eau pour l’irrigation. Le Fonds Arménien (Himnadram) informe que jusqu’à récemment le village n’avait pas de réseau d’eau pour l’irrigation des champs. Grâce à trois donateurs Arméniens d’Argentine, les familles Dévédjian, Exerdjian et Chimchiroghlu, le village de Baghanis -régulièrement pris pour cible par les Azéris- dispose désormais de son réseau d’irrigation. Cette eau étant acheminée d’une source se trouvant à 27 km de Baghanis. Selon Narek Sahakian le maire de Baghanis, cette solidarité des Arméniens de la diaspora pour son village est « une fierté pour tous les villageois de Baghanis ». Et ajoute « Nous sommes forts, car nous savons que nous sommes également soutenus par la diaspora arménienne ». Le donateur Krikor Chimchiroghlu fut à l’inauguration, le premier à se laver les mains grâce à cette eau arrivée à Baghanis. Il dit « l’eau est un facteur de développement important pour le village (...) sous sommes très heureux d’avoir soutenu ce projet d’aide ». Ainsi grâce à cette eau, le village de Baghanis étendra de 20 à 25 hectares ses surfaces agricoles. Les 823 habitants de Baghanis vivant essentiellement de l’agriculture et de l’élevage.

Krikor Amirzayan

posté le 14 juillet 2017 par Krikor Amirzayan/armenews