Nouvelles d'Arménie
ACCUEIL   ACTUALITE   FORUMS   REDACTEURS   AIDE   VOS ARTICLES    |    Recherche  
 
Mine


MANIFESTATIONS
Pachinian demande une « décision factuelle » au sujet du gisement d’Amulsar

Vendredi, le Premier Ministre arménien Nikol Pachinian a appelé à une décision sur l’avenir du projet de mine d’or d’Amulsar « fondée sur les faits plutôt que sur des émotions ».

Pachinian est arrivé dans la ville de Jermuk le deuxième jour de sa visite dans les provinces arméniennes du sud et du centre afin d’obtenir des informations de première main au sujet d’un différend local entre des membres de la communauté et des environnementalistes d’un côté, et une société minière prospectant de l’or de l’autre.

Toutes les routes menant à Amulsar ont été bloquées depuis le 23 juin par des groupes protestant contre les opérations d’extraction d’or prévues sur place. Les manifestants considèrent que les activités de Lydian International - une société minière basée aux États-Unis - pourraient contaminer l’air et l’eau de la région montagneuse. La société Lydian maintient qu’elle utilisera une technologie de pointe pour éviter tout dommage à l’écosystème local.

L’entreprise, qui a acquis des droits exclusifs sur le développement du gisement Amulsar, affirme avoir subi des pertes de plusieurs millions de dollars et pourrait intenter une action en justice si le projet, qui est un des plus importants projets commerciaux de l’histoire de l’Arménie, était perturbé.

Plus de 1 400 personnes employées par l’entreprise, dont beaucoup sont également des résidents locaux, n’ont pas pu aller travailler depuis le 23 juin. Plus de 200 employés de Lydian ont manifesté à Erevan le 2 juillet contre l’occupation continue du site, malgré l’appel du Premier Ministre Pachinian à mettre fin aux manifestations.

Pachinian a rencontré des représentants de Lydian, des communautés locales et des militants environnementaux pour discuter des manières possibles de résoudre la situation. En particulier, il a insisté sur le fait qu’une inspection impliquant toutes les parties prenantes, y compris des experts, devrait être menée pour apporter des réponses crédibles à deux questions clés : si les opérations du site minier affectent la qualité des ressources en eau et le développement futur de Jermuk.

Les deux parties semblaient s’accorder sur une inspection de la conformité de Lydian aux normes environnementales proposées par le Premier Ministre, mais ni l’une ni l’autre ne consentent à faire des concessions au sujet des activités actuelles sur le gisement. Des représentants de la communauté et des militants écologistes ont insisté sur le fait que la construction devrait être suspendue pour la période de l’inspection, tandis que le représentant de Lydian trouve cette approche inacceptable.

Joao Carrelo, président et chef de la direction de Lydian International, a déclaré que chaque jour qui passe sans activités coûte à l’entreprise environ un demi-million de dollars.

Le représentant de Lydian a suggéré que des inspections puissent être effectuées parallèlement aux activités minières. « Pour une entreprise responsable, chaque jour qui passe sans activité retarde tous les avantages que ce projet pourrait apporter à la communauté, au pays. La communauté internationale regarde et veut savoir si d’autres investissements vont venir en Arménie », a ajouté Carrelo.

A leur tour, les activistes présents ont déclaré qu’ils continueront à organiser des manifestations et qu’ils ne débloqueront pas les routes menant au site minier.

La production d’or à Amulsar devait commencer avant la fin de l’année. Il n’est pas encore clair si les manifestations vont retarder la mise en activité du site.

posté le 9 juillet 2018 par Claire/armenews


ARMÉNIE
Des villageois s’opposent à un projet de mine d’or

Des dizaines d’habitants d’un village de la province de Lori, dans l’ouest de l’Arménie, ont bloqué mercredi une route locale pour manifester contre le projet d’une obscure société privée qui envisage de chercher de l’or près de leur communauté.

Ils craignent que le projet de mine, s’il est mis en œuvre, cause des ravages sur l’écosystème local en contaminant les forêts et les pâturages entourant le village d’Ardvi. Ils affirment que les mines à ciel ouvert vont également effrayer les touristes qui visitent les sanctuaires du 10ème siècle situés à Ardvi.

L’entreprise en question, appelée Miram, n’a jusqu’à présent divulgué que quelques détails de ses projets de développement d’une mine d’or dans la région. Elle n’a pas encore obtenu l’autorisation du gouvernement pour l’exploitation proposée.

La loi arménienne exige que les entreprises souhaitant des licences minières organisent des audiences publiques dans les communautés affectées par leurs opérations. Miram a prévu de tenir une telle discussion mercredi.

Les villageois ont contrarié la procédure en bloquant une route menant à Ardvi. « Notre or est notre nature », a déclaré l’un des manifestants en colère.

« Leur objectif est de détruire notre village. Nous n’accepterons aucune audience », a crié un autre habitant du village.

Les représentants de Miram ne se sont jamais présentés. Jusqu’à présent, Arayik Zadoyan - directeur d’un restaurant dans la capitale provinciale Vanadzor - figurait parmi les actionnaires de la société. Le restaurant en question appartient à Vahram Baghdasarian, le leader parlementaire du Parti Républicain.

Zadoyan a affirmé mercredi qu’il ne détient plus de parts dans la société Miram. Il a ajouté que la société est contrôlée par un de ses amis depuis la Russie.

posté le 27 juillet 2017 par Claire/armenews

Reprinted with permission from RFE/RL Copyright(c)2007 Radio Free Europe / Radio Liberty, Inc.1201 Connecticut Ave, t N.W. Washington DC 200



A
Deux mineurs meurent ensevelis par un effondrement de la galerie dans la mine d’or de Meghratsor
le 18 avril, vers 13h30 un effondrement était signalé dans la mine d´or de meghratsor. les sauveteurs de la région de kodayk et une équipe d´erévan se rendait aussitôt sur les lieux pour effectuer un premier bilan du sinistre. l´effondrement s´était produit dans la partie merghratsor-piunig de la mine, à 1 650 mètres de profondeur en affectant les protections métalliques de la galerie. deux mineurs avaient tenté de consolider ces structures endommagées. mais un nouvel effondrement se produisait ensevelissant un mineur, gaguik kevorkian, né en 1969 et habitant meghratsor. afin d´aider son camarade, artiom barseghian (né en 1978 et habitant hrazdan) s´était précipité à son secours, mais un troisième éboulement l´ensevelissait également le tuant sur le coup. gaguik kevorkian grièvement blessé, mourrait à son tour, lors de son transport à l´hôpital. krikor amirzayan
posté le 23 avril 2005 par Spidermian/armenews
THEMES ABORDES : Economie  Europe  Mine 


ARMENIE
Accident dans une mine d’or d’Arménie
un éboulement a provoqué la mort de deux mineurs lundi dans une mine d´or du nord-est de l´arménie. l´accident s´est produit dans la mine de meghradzor, un gisement aurifère d´importance modeste, à une soixantaine de kilomètres au nord de erevan. l´un des mineurs a été tué sur le coup par la chute de pierres, l´autre n´a pas survécu à ses blessures alors qu´il était transporté vers l´hôpital de la région.
posté le 21 avril 2005 par Spidermian/armenews
THEMES ABORDES : Arménie  Controverse  Economie  Mine 


A
A Goris, la voiture de Samvel Alexanian, le rédacteur en chef du journal « Suniats yerguir » détruite par une incendie criminelle. Le journaliste dénonce un acte provenant du gouverneur de la région du Siunik
le 1er avril vers 3h30 du matin la voiture de type « niva » de samvel alexanian rédacteur en chef du journal « siuniats yerguir » était en feu dans la cour de sa maison à goris. dans la journée, s. alexanian adressait une lettre au président arménien robert kotcharian ainsi qu´aux médias d´arménie et à l´ambassadeur de l´osce en arménie, v. briakhine. dans sa lettre, le journaliste arménien rappelait qu´à la suite de l´interview qu´il avait accordé au journal russe « novoy vremia » parue dans le numéro du 12 mars, il avait reçu plusieurs menaces ouvertes venant du gouverneur de la région de siunik. « a goris, il n´y a pas une autre personne qui puisse accepter de mettre le feu à une voiture´à part sourik khatchatrian » écrit samvel alexanian qui se plaint également d´un certain nombre de corruptions au sein de l´administration locale. krikor amirzayan
posté le 2 avril 2005 par Spidermian/armenews
THEMES ABORDES : Archeologie  Economie  Europe  Médias  Mine  Spectacle 


a
La coalition arménienne accepte d’examiner trois propositions de l’opposition
les leaders de la majorité parlementaire ont promis vendredi d´examiner l´offre de l´opposition. cette dernière a proposé un compromis concernant les amendements constitutionnels du président robert kotcharian.
le président de l´assemblée nationale, artur baghdasarian, a précisé qu´il allait entamer plusieurs " consultations politiques »avec les leaders de la majorité sur trois changements constitutionnelles demandés par les deux grandes factions de l´opposition, le bloc justice et le parti de l´unité nationale. ces derniers souhaitent que l´assemblée nationale ait un droit de regard sur les principaux ministres nommés par le président. ils veulent également limiter le pouvoir du président concernant la nomination ou le renvoi des juges. enfin, ils proposent que le maire d´erevan soit élu. les deux partis de l´opposition ont précisé qu´ils soutiendraient les réformes de kotcharian si leurs amendements y étaient ajoutés.
dallakian, député de l´opposition, a expliqué que baghdasarian avait promis de clore les consultations en moins de dix jours. " nous avons proposé plusieurs amendements. si seulement deux des trois partis de la coalition acceptent, nous ne participerons pas à la réforme ", a-t-il déclaré.
l´opposition avait pourtant rejeté dans un premier temps les amendements constitutionnels de kotcharian et les avait qualifié d´antidémocratiques. elle souhaitait également qu´un référendum soit organisé cet été pour les soumettre à la population. les leaders de la coalition ont donc réagit positivement au changement de position de l´opposition. « nous allons examiner leurs propositions ", a affirmé gagik minasian, du parti républicain, la plus grande force parlementaire. " la plupart des propositions de l´opposition sont légitimes ", a ajouté armen rustamian de la fra.
les partis de la coalition gouvernementale avaient offert au printemps dernier un droit de veto à l´opposition concernant les réformes si elle mettait fin à la campagne anti-kotcharian. minasian et rustamian ont précisé que cette offre n´était plus valable. " je suis heureux que nos collègues acceptent désormais notre offre de l´époque. mais ils ont loupé le bon moment, a souligné rustamian. la situation politique permet des choses à un moment donné qui deviennent problématiques par la suite. la situation a changé, comme notre humeur ".
reprinted on armenews.com with permission from rfe/rl copyright (c) 2002 radio free europe / radio liberty, inc.1201 connecticut ave., n.w. washington dc 20036. www.rferl.org
posté le 24 janvier 2005 par Spidermian/armenews


a
Un homme de 30 ans, découvert calciné dans sa maison à Giumri. La police arménienne mène une enquête pour déterminer les conditions de ce drame
le 8 janvier vers 12h15, la police de giumri recevait un appel d´urgence émis par arménouhie eboyan pour incendie de sa maison. arrivée sur les lieux, rue saroyan, la police découvrait le corps calciné d´arthur khatchikian (30 ans), fils d´arménouhie eboyan. la justice arménienne vient d´ouvrir une enquête pour déterminer les raisons de cet incendie. krikor amirzayan
posté le 16 janvier 2005 par Spidermian/armenews
THEMES ABORDES : Arménie  Gumri  Mine  Monnaie  Police 


A
L’Arménie, au secours des victimes du tsunami acheminera vers le Sri Lanka une aide d’une valeur de 25 millions de drams
le gouvernement arménien a bloqué la somme de 25 millions de drams en prévision de l´aide que l´arménie apportera aux habitants du sri lanka, victimes du tsunami de décembre dernier. 10 millions de drams viennent du ministère de la santé et des couvertures et autres biens d´une valeur de 15 millions de drams provenant du bureau des aides d´urgences. par ailleurs l´aviation civile d´arménie prendra en charge les frais de transports vers le sri lanka, estimés à 2 millions de drams. krikor amirzayan
posté le 15 janvier 2005 par Spidermian/armenews
THEMES ABORDES : Arménie  Catastrophe  Europe  Humanitaire  Million  Mine  Monnaie  Secours 


A
Les réserves en or des mines d’Arménie seraient estimées à 268 tonnes, celles du cuivre étant de 7,4 millions de tonnes
selon valery mejloumian, le responsable du programme d´exploitation du cuivre ne arménie, les réserves en or de l´arménie seraient de 268 tonnes. la plus importante réserve d´or se trouverait dans la mine de zodk qui contiendrait près de 97 tonnes d´or pur. la mine de katcharan contiendrait 40 tonnes d´or et celle de chahoumian un peu moins. quant aux réserves d´or de la mine de meghratsor, elles sont estimées aujourd´hui à 22 tonnes. suivant d´autres études, les réserves en cuivre de l´arménie seraient de 7,4 millions de tonnes avec 4,5 millions pour la mine de katcharan. les réserves en molybdène seraient de 711 000 tonnes dont 600 000 à katcharan. krikor amirzayan
posté le 15 janvier 2005 par Spidermian/armenews
THEMES ABORDES : Arménie  Economie  Million  Mine 
Il y a 1 réaction(s) à cet article.