Nouvelles d'Arménie
ACCUEIL   ACTUALITE   FORUMS   REDACTEURS   AIDE   VOS ARTICLES    |    Recherche  
 
Nakhitchevan


ARMENIE-NAKHITCHEVAN
Le ministère arménien de la Défense ironise sur la « libération » par l’Azerbaïdjan de milliers d’hectares de terres au Nakhitchevan

Dans un communiqué publié sur sa page facebook, Ardzroun Hovhannissyan le porte-parole du ministère arménien de la Défense répond au ministre azéri de la Défense Zakir Hassanov qui affirmait que « l’Azerbaïdjan a réalisé une très belle opération au Nakhitchevan » en recontrôlant 11 000 hectares de territoire. « Nous félicitons Zakir Hassanov pour la « libération » de ses propres dizaines de milliers de kilomètres carrés de terres. Un fait qui prouve que depuis le travail des agriculteurs et bergers qui s’effectuait en sécurité depuis 25 ans est aujourd’hui grâce à la « libération » mis en danger, et j’insiste, grâce au ministre de la défense « libérateur » de l’Azerbaïdjan ».

Krikor Amirzayan

posté le 21 juin 2018 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Arménie  Azerbaïdjan  Image 450  Nakhitchevan 


ARMENIE-AZERBAÏDJAN
Il y a des mouvements à la frontière entre l’Arménie et le Nakhitchevan...mais pas au détriment des positions et territoires arméniens selon le vice-ministre arménien de la Défense

Lors d’une rencontre avec les médias hier 18 juin à Erévan, Gabriel Balayan le vice-ministre arménien de la Défense a reconnu la tension en cours à la frontière arméno-azérie entre l’Arménie et le Nakhitchevan. « il y a un certain nombre de mouvements à la frontière arméno-azérie mais pas au détriment de nos positions ou de nos territoires » dit le vice-ministre arménien de la Défense qui a également affirmé que l’Armée arménienne contrôlait la situation. G. Balayan désirait ainsi rassuré les journalistes et les réseaux sociaux en Arménie qui évoquaient une avancée des troupes azéries sur les positions tenues par l’Armée arménienne.

Krikor Amirzayan

posté le 19 juin 2018 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Arménie  Azerbaïdjan  Image 450  Nakhitchevan 


ARMENIE-NAKHITCHEVAN
Le geste humanitaire de l’Armée arménienne envers les civils Azéris au Nakhitchevan, cible de la désinformation des médias azéris

Le 6 et 7 juin des Azéris habitant au Nakhitchevan ont demandé aux forces arméniennes, l’autorisation de visiter le cimetière abandonné de Gyunnout se situant sur le territoire contrôlé par l’armée arménienne. En geste humanitaire les autorités militaires arméniennes ont accepté cette demande des Azéris a informé Ardzroun Hovhannissian le porte-parole de l’armée arménienne. « Nous avons autorisé la visite du cimetière par les civils Azéris sur une période courte » affirme A. Hovhannissian. Mais les médias azéris ont eu recours à la désinformation habituelle, accusant les Arméniens de conquérir de nouveaux territoires au Nakhitchevan...

Krikor Amirzayan

posté le 10 juin 2018 par Krikor Amirzayan/armenews


ARMENIE-DEFENSE
Le ministre de la Défense Davit Tonoyan le chef de la diplomatie arménienne Zohrab Mnatsakanyan ont visité de front du Nakhitchevan

Le ministre de la Défense Davit Tonoyan et le ministre arménien des Affaires étrangères Zohrab Mnatsakanyan se sont rendus vendredi 18 mars sur un point de défense frontalière au sud-ouest de l’Arménie en direction du Nakhitchevan. Information communiquée par Ardzroun Hovhannissian le porte-parole du ministère arménien de la Défense. Ce dernier écrit sur son site Facebook « sur place les deux ministres ont pris connaissance de la situation au front et ont évoqué singularités de cette défense frontalière. Le ministre Davit Tonoyan a invité le commandement à être toujours prêt mais ne pas se plier aux provocations tout en restant vigilant pour déceler chaque préparation d’avancée de l’ennemi ».

Krikor Amirzayan

JPEG - 98.3 ko
JPEG - 101 ko
JPEG - 72.3 ko
posté le 19 mai 2018 par Krikor Amirzayan/armenews


ARMENIE-NAKHITCHEVAN
L’Armée arménienne réplique aux tirs azéris venus du Nakhitchevan

Dans la nuit du 7 au 8 avril les forces azéries du Nakhitchevan ont effectué plusieurs tirs en position des forces arméniennes, rompant ainsi le cessez-le-feu. Les Arméniens ont répliqué pour faire cesser ces tirs. Dans un communiqué publié par le porte-parole du ministère arménien de la Défense, Ardzroun Hovhannissian, l’Arménie met en garde l’Azerbaïdjan. « Aucune action ne restera sans réponse » promet le ministère arménien de la Défense et invite Bakou à ne pas réaliser de telles provocations.

Krikor Amirzayan

posté le 9 avril 2018 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Arménie  Azerbaïdjan  Nakhitchevan 


UNESCO
L’Azerbaïdjan continue de refuser l’arrivée des inspecteurs de l’UNESCO au Nakhitchevan afin de cacher les destructions des khatchkars arméniens

Malgré ses obligations internationales l’Azerbaïdjan refuse aux représentants de l’UNESCO l’entrée pour inspection sur le territoire du Nakhitchevan. En 2008 le 16e congrès du Conseil international des monuments et des sites (ICOMOS) décidait d’envoyer au Nakhitchevan une délégation pour inspecter la situation et notamment la destruction des khatchkars arméniens. Mais Bakou refuse toute inspection au Nakhitchevan et continue la destruction du patrimoine culturel et architectural arménien tant en Azerbaïdjan qu’au Nakhitchevan. Alors qu’en République de l’Artsakh les Arméniens protègent tous les monuments et constructions relevant du patrimoine culturel.

JPEG - 25.1 ko
L’armée azérie détruit les khatchkars arméniens au Nakhitchevan

Ainsi les mosquées perses de Chouchi (Artsakh) sont rénovées. Pourtant lors de la guerre de libération de l’Artsakh, les troupes azéries bombardaient sans retenue les éléments relevant du patrimoine arménien tels que les églises et autres édifices architecturaux. En mai 1990 ainsi qu’en 1992 le monastère de Sourp Krikoris d’Amaras avait été vandalisé et pillé par les troupes azéries. La destruction par l’Azerbaïdjan des centaines de khatchkars du cimetière arménien de Djougha (Nakhitchevan) filmé des rives iraniennes de l’Araxe est l’une des preuves les plus accablantes de cette volonté azérie de faire disparaître toute trace arménienne de ces terres du Nakhitchevan. Aujourd’hui alors que l’Arménie et l’Artsakh autorisent toute inspection de l’UNESCO sur leur territoire, l’Azerbaïdjan continue de refuser l’arrivée de ces inspecteurs. Pour continuer inlassablement cette destruction du patrimoine architectural et culturel arménien.

Krikor Amirzayan

posté le 30 mars 2018 par Krikor Amirzayan/armenews


REGION
L’Armée arménienne surveillerait près de 20 000 hectares de territoires au Nakhitchevan

Le journal arménien « Haygagan Jamanak » (Temps arménien) présente la déclaration surprenante du député du Parti Républicain d’Arménie, Mihran Hagopian. Répondant aux accusations d’avoir cédé à l’ennemi azéri 800 hectares de terres lors de la « Guerre de quatre jours » en Artsakh avec notamment les hauteurs de Lele Tepé, Mihran Hagopian affirme que l’Arménie contrôle près de 20 000 hectares de terres au Nakhitchevan.

JPEG - 21.9 ko

« Au Nakhitchevan nous surveillons une surface grande comme Erévan dont l’aéroport international. » Selon le député arménien « après les opérations de 2014 l’aéroport international du Nakhitchevan ainsi que la ville est à portée de tir de nos troupes frontalières. Ainsi nous contrôlons 15 à 20 fois plus de territoire de l’ennemi que les 800 hectares cédés de l’Artsakh ».

Krikor Amirzayan

posté le 25 mars 2018 par Krikor Amirzayan/armenews


REGION
Les manœuvres militaires turco-azéries au Nakhitchevan seraient dirigées contre l’Arménie

Vendredi 1er décembre à Bakou le ministre azéri de la Défense a reçu le commandant des forces armées aériennes de Turquie pour examiner ensemble les prochains exercices militaires turco-azéris devant mettre en action l’infanterie et l’aviation. A noter que depuis plusieurs mois l’activité des exercices militaires turco-azéris au Nakhitchevan s’est multiplié.

PNG - 159.1 ko

Selon les experts militaires Arméniens, ces exercices militaires au Nakhitchevan visent avant tout l’Arménie. Cette année déjà 5 exercices militaires turco-azéris se sont déroulés au Nakhitchevan notent ces mêmes experts ce qui représente selon eux un véritable danger pour la sécurité de l’Arménie. De son côté, l’Arménie aurait pris des mesures de sécurité nécessaires pour parer tout danger sur cette ligne du Nakhitchevan.

Krikor Amirzayan

posté le 3 décembre 2017 par Krikor Amirzayan/armenews


ARMENIE-AZERBAÏDJAN
L’Arménie a rendu à l’Azerbaïdjan le corps de l’officier azéri trouvé abattu dans la ligne neutre entre l’Arménie et le Nakhitchevan

Hier mardi 28 novembre l’Arménie a rendu à l’Azerbaïdjan le corps de l’officier azéri abattu découvert le 23 novembre par l’Armée arménienne dans la zone neutre de la frontière arméno-azérie entre le Nakhitchevan et l’Arménie.

JPEG - 55.8 ko

Le corps du capitaine azéri Bahrouz Djalilbeyli -qui avait tué plusieurs de ses collègues et pris la fuite- fut rendu par l’intervention des représentants de la Croix Rouge Internationale, sur le point de passage frontalier entre l’Arménie et le Nakhitchevan a annoncé le porte-parole du ministère arménien de la Défense, Ardzrun Hovhannissian.

Krikor Amirzayan

posté le 29 novembre 2017 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Arménie  Azerbaïdjan  Image 450  Nakhitchevan