Nouvelles d'Arménie
ACCUEIL   ACTUALITE   FORUMS   REDACTEURS   AIDE   VOS ARTICLES    |    Recherche  
 
Social


ARMENIE-SOCIAL
La doyenne de l’Arménie, Farank Baghdassaryan vient de disparaître à 117 ans

Garik Sarkissian le maire du village de Nor Gyank dans la région d’Ararat en Arménie a annoncé que Farank Baghdassaryan une habitante de son village et la doyenne de l’Arménie venait de disparaître à l’âge de 117 ans. Une messe s’est déroulée lundi 14 mai. Farank Baghdassaryan était née en 1901 en Iran et vivait depuis longtemps à Nor Gyank. Selon les témoignages des proches elle appartenait à une famille riche et vivait très heureuse. Mais ces dernières années, se rappelant des souvenirs de son passé, elle était très émue et versait quelques larmes.

Krikor Amirzayan

posté le 15 mai 2018 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Arménie  Image 450  Social 


ARMENIE-SOCIAL
La famille Khatchikian de Gurmi (Arménie) a accueilli son 10ème enfant...

A Gumri (Arménie) la famille Khatchikian vient de donner naissance à leur 10ème enfant dans une maternité de la ville. Après 6 filles et 3 garçon, la famille Khatchikian vient d’avoir leur 4ème garçon. Il portera le prénom de Setrak. La mère et l’enfant se portent bien affirment les journalistes de la chaîne de télévision « Tsayk » de Gumri qui a effectué un reportage sur cette famille nombreuse.

Krikor Amirzayan

posté le 13 mai 2018 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Arménie  Gumri  Image 450  Social 


ARMENIE-DEMOGRAPHIE
Serge Sarkissian : l’émigration est la blessure saignante de l’Arménie

Dans un entretien accordé à la chaîne de télévision arménienne « Shant », le Premier ministre arménien Serge Sarkissian évoque le projet de faire peupler l’Arménie par 4 millions d’habitants à l’horizon 2030. Il a affirmé que « l’émigration est la blessure saignante de l’Arménie ». L’opposition en Arménie parle de 300 000 citoyens qui ont émigré du pays au cours des 10 dernières années. Serge Sarkissian relativise ces données en affirmant que « l’émigration n’est pas propre à l’Arménie, elle touche les pays de l’ex-Union soviétique, les pays de l’Est et même d’Europe occidentale ». Selon le Premier ministre arménien le phénomène migratoire fut toujours présent dans l’histoire des peuples. « Oui pour l’Arménie c’est un problème, mais ce problème nous essayons de le régler. Oui j’ai affirmé et je suis certain que le chiffre de 4 millions d’habitants en Arménie à l’horizon 2040 peut être une réalité » a affirmé Serge Sarkissian. Il a également confié que dans les semaines à venir le gouvernement arménien reprendra le dossier de développement de l’Arménie jusqu’en 2030 dans lequel est inclus la démographie du pays et la volonté de développer le chiffre de la population du pays.

Krikor Amirzayan

posté le 20 avril 2018 par Krikor Amirzayan/armenews


ARMENIE-SOCIETE
En Arménie 98% des Arméniens approuvent le mariage des Arméniennes avec des Arméniens

En Arménie 98% de la population approuve les mariages entre Arméniens selon une étude du Centre de ressources caucasiens et Arménie-« Baromètre caucasien 2017 ». Selon leur rapport communiqué les Arméniens sont très majoritairement opposés au mariage des Arméniennes avec des Azéris (94%), Turcs (93%), Iraniens et Arabes (84%). Mais 51% des Arméniens ne sont pas opposé au mariage des Arméniennes avec des Russes et 44% du mariage des Arméniennes avec des Américains et Italiens.

Krikor Amirzayan

posté le 31 décembre 2017 par Krikor Amirzayan/armenews


ARMENIE-DEMOGRAPHIE
Vazken Manoukian est plus ambitieux que Serge Sarkissian : il prévoit une Arménie de 5 à 6 millions d’habitants en 2040...

5 à 6 millions...qui dit mieux ? Décidément les enchères vont bon train en Arménie avec des politiques qui semblent quelque peu rêveurs et être très loin des lois démographiques et sociales...

Le président arménien Serge Sarkissian avait fait une petite sensation en annonçant lors du 6ème congrès Arménie-Diaspora que le gouvernement arménien mettra tous les moyens pour qu’en 2040 la population de l’Arménie atteigne 4 millions en 2040. Un vœu pieux qui ne l’engage aucunement...en 2040 il aura sans doute été oublié.

Mais voilà qu’une personnalité politique de premier plan, connue et respectée, Vazken Manoukian membre du Comité Karabagh et ex-Premier ministre du premier gouvernement arménien de Levon Ter-Pétrossian a dit mieux que Serge Sarkissian. Le site vazgenmanukyan.am annonce que Vazken Manoukian trouve que le président arménien n’est pas ambitieux. « Nous devons mettre pour objectif d’atteindre 5 à 6 millions d’habitants et je crois qu’il est réaliste en réglant le problème de la croissance de la natalité ainsi que l’immigration ». Et pourquoi pas 10 millions ? En attendant, les politiques arméniens seraient mieux inspirés de régler le grave problème de l’émigration qui continue de vider l’Arménie qui pourrait à ce rythe atteindre 1,5 million d’habitants en 2040 !

Krikor Amirzayan

posté le 29 octobre 2017 par Krikor Amirzayan/armenews


ARMENIE-DEMOGRAPHIE
L’Arménie atteindrait-elle 4 millions d’habitants en 2040 ? Promesse ou vœu du président arménien ?

Karen Kotcharian un politologue arménien vient le 19 octobre de rappeler qu’il convenait de bien comprendre les propos du président arménien Serge Sarkissian lors du 6ème Congrès Arménie-Diaspora sur la population de l’Arménie en 2040. Selon Karen Kotcharian le président arménien n’a pas affirmé que la population de l’Arménie sera de 4 millions en 2040 mais Serge Sarkissian aurait dit « nous devons tout faire pour qu’il atteigne 4 millions ». Selon K. Kotcharian la sécurité de l’Arménie conditionnera cette donnée de la croissance démographique pour atteindre 4 millions d’habitants. Actuellement selon le rapport de l’ONU la population de l’Arménie est de 2,93 millions. Les prévisions tablent sur une population de 2,7 millions en 2050 et 1,8 millions en 2100 si les courbes de croissance démographiques restent les mêmes tendances qu’aujourd’hui.

Krikor Amirzayan

posté le 20 octobre 2017 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Arménie  Image 450  Social 


ARMENIE-DEMOGRAPHIE
L’Arménie compte 85 centenaires dont une citoyenne de 115 ans

L’Arménie compte 85 centenaires. La citoyenne arménienne la plus âgée a 115 ans. Elle habite au village de Yeranos dans la région de Kegharkounik. En Arménie les femmes vivent en moyenne 6 ans de plus que les hommes selon Anahit Gevorgyan, la responsable des questions sociales auprès du ministère arménien du Travail. Depuis 25 ans l’Arménie tout comme le monde commémore le 1er octobre comme la Journée des personnes âgées. En Arménie les personnes âgées de plus de 63 ans forment 13% de la population. Selon les statistiques la population de l’Arménie vieillit.

Krikor Amirzayan

posté le 2 octobre 2017 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Arménie  Social 


ARMENIE-DEMOGRAPHIE
17 169 naissances enregistrées en Arménie au 1er semestre 2017, chiffres en baisse

La croissance naturelle de la population de l’Arménie est en baisse au 1er semestre 2017. Gariné Koujoumdjian, la responsable des statistiques sociales et démographiques de l’Institut national des statistiques d’Arménie a communiqué le 31 juillet les chiffres du 1er semestre. Les années précédentes entre janvier et juin, l’Arménie a enregistrait une moyenne d’un peu plus de 18 000 naissances. Mais cette année au 1er semestre 2017 ce chiffre des naissances n’est que de 17 169. Tandis que dans le même temps un peu plus de 14 000 personnes ont perdu la vie en Arménie. Conséquence de ces chiffres démographiques, l’Arménie a enregistré une croissance de sa population que de 1 700 personnes contre une moyenne de 2 700 les deux dernières années (sur les 6 premiers mois de l’année). En ajoutant le solde migratoire négatif, la population de l’Arménie qui était d’un peu moins de 3 millions au début de l’année, continue de baisser...

Krikor Amirzayan

posté le 1er août 2017 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Arménie  Social 


ARMENIE-SOCIAL
Le gouvernement arménien désire augmenter de 25% le salaire minimum en Arménie dans les cinq ans

Entre 2017 et 2022 le gouvernement arménien désire augmenter de 25% le salaire minimum en Arménie. Le projet va être examiné par le gouvernement et présenter au Parlement pour son vote. L’objectif de cette augmentation du salaire minimal en Arménie sera de faire baisser de 12% le seuil de la pauvreté qui affecte aujourd’hui 30% de la population. A l’arrivée du Premier ministre Karen Karapetyan un projet de relance économique avait été présenté en octobre 2016 dans lequel la lutte contre la pauvreté n’était pas spécifiquement intégrée.

Krikor Amirzayan

posté le 20 juin 2017 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Arménie  Social