Nouvelles d'Arménie
ACCUEIL   ACTUALITE   FORUMS   REDACTEURS   AIDE   VOS ARTICLES    |    Recherche  
 
Communiqués


PRESSE
L’Ambassade de France à Erévan cite le communiqué du CCAF paru dans Armenews

Ambassade de France en Arménie Posted : 10 Aug 2012 03:28 AM PDT

Le Catholicos Karékine II effectuera une visite pontificale à Nice, du 7 au 9 septembre prochain

Citant les « Nouvelles d’Arménie », Armenpress relève que le Conseil de Coordination des organisations arméniennes de France a salué cette visite, estimant qu’un tel événement nécessitait la mobilisation de toutes les forces vives de la communauté arménienne de France autour de son Église et de ses représentants légitimes désignés et reconnus par le Saint-Siège d’Etchmiadzine.

Ambassade de France en Arménie Service de presse

NAM http://www.armenews.com/article.php3 ?id_article=81521&var_recherche=nice

posté le 11 août 2012 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Communiqués  Diaspora  Religion 


LOi ANTI-NÉGATIONNISTE
Communiqué du CCAF

Pour couper court à toutes les rumeurs consécutives aux déclarations de Laurent Fabius qui a semblé remettre en cause l’engagement de François Hollande de proposer une nouvelle loi de pénalisation du négationnisme, le Président de la République a téléphoné ce matin à M. Franck Papazian (copresident du CCAF) pour lui confirmer qu’ il n’avait pas changé d’avis sur le sujet. François Hollande a de nouveau fait part de sa volonté de proposer un projet de loi visant à réprimer le négationnisme du génocide arménien, ainsi qu’il l’avait dit durant sa campagne et même bien avant.

Le président devrait recevoir avant la fin du mois une délégation du CCAF pour envisager les modalités de la mise en place d’un tel texte.

Le CCAF sensible à cette initiative du chef de l’état, garde l’espoir que la France saura résister aux pressions inadmissibles d’Ankara et qu’elle ne laissera pas le régime Islamo-conservateur turc s’ingérer dans ses affaires intérieures ni lui dicter ses volontés, en particulier dans le registre des droits de l’homme et de la protection des victimes.

CCAF

Conseil de Coordination des Organisations Arméniennes de France

posté le 7 juillet 2012 par Jean Eckian/armenews


MARCHE SILENCIEUSE
Dimanche 25 Mars Place de la République à 15h

SOS Racisme et la Licra appellent citoyens et candidats à l’élection présidentielle à un “rassemblement républicain“ dimanche place de la Bastille à Paris pour exprimer le “dégoût de la haine raciste et antisémite“, après les assassinats de Toulouse et Montauban.

La France vient d’être frappée au cœur par des actes de terrorisme islamiste marqués du sceau du racisme et de l’antisémitisme, qui ont entrainé la mort de sept enfants de la République.

Ces actes de barbarie, qui visent à insuffler la peur et le chaos, tentent de mettre à mal le vivre ensemble dans notre société et d’éprouver notre attachement aux valeurs républicaines.

Bien loin de la tentation du repli et de la haine, bien loin de la peur à laquelle certains voudraient nous voir céder, bien loin de l’amalgame entre islam et terrorisme, la réaction de la société française doit être unitaire, ferme et fraternelle.

C’est pourquoi nous appelons à une marche silencieuse ce dimanche 25 mars qui partira à 15h de la place de la République pour se diriger vers la place de la Bastille.

A cette occasion, nous invitons tous les citoyens, quelles que soient leur confession, leurs opinions politiques, leurs origines ou leur couleur de peau, à venir exprimer leur dégoût de la haine raciste et antisémite ainsi que leur attachement aux valeurs de la République dans lesquelles se trouve inclus le respect pour chacun de sa dignité d’être humain.

Licra, SOS Racisme, UEJF, l’Association Française des Victimes du Terrorisme ... avec le soutien de Street Génération

Le Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] appelle à se joindre à cette marche silencieuse.

posté le 23 mars 2012 par Jean Eckian/armenews


Génocide des Arméniens
Les « Anonymous » s’attaquent aux USA

Ils n’ont que trois ans d’existence et ils font peur aux plus grandes puissances, des États-Unis à l’Iran en passant par le Royaume-Uni, mais aussi aux firmes multinationales. Il s’agit d’une pieuvre, sorte de mouvement anarchique international dénonçant les manquements et décisions coupables de certains gouvernements. Mais c’est en soutenant WikiLeaks que les Anonymous sont vraiment devenus des poils-à-gratter du Web de premier rang. Alors que les fuites des documents confidentiels avaient semé la zizanie dans les relations internationales, les entreprises proches de WikiLeaks (Paypal, MasterCard et Visa) ont dû couper les ponts avec le site web dirigé par Julian Assange. Privé de ressources financières au faîte de sa gloire, le site WikiLeaks a alors reçu l’aide des Anonymous, décidés à venger ces autres partisans de la liberté totale de l’information.

Dans l’enregistrement ci-dessous, Anonymous s’en prend au gouvernement des États Unis à propos du génocide des Arméniens.

“Salut Citoyens américains. Nous sommes Anonymous

Nous avons récemment été informés de l’intention des USA de signer demain l’accord ACTA [Anti-Counterfeiting Trade Agreement, Accord commercial anti-Contrefaçon]. Le temps de l’action est venu, le FBI, CBS, UMG et la Maison Blanche n’étaient qu’un début. Nous avons trouvé le moyen d’accéder aux codes sources de Norton Sécurité, YouTube, Facebook, Twiter, Tumbler, Google, Yahoo, Wikipedia et Blog spot. Signe cet acte, Amérique, et observe ce qui va arriver. Cette merde va prendre forme en particulier pour vous, M. le Président, je suppose que vous ne tenez pas à ce que les e-mails des Amazones soient dévoilés. Vous savez de quoi nous voulons parler. Ainsi, la signature au bas de cet acte par le gouvernement des Etats-Unis sera considéré par nous comme un acte de guerre. Venez nous chercher, nous vous défions. Oui ! faites le savoir au gouvernement turc.

En 1915, le Turc a tué des millions d’Arméniens. Il faut à présent payer pour vos actes. Près de deux millions de personnes ont été tuées par le Turc, femmes et enfants, et vous niez toujours l’existence du Génocide.

Vous avez de plus pris les terres historiques des Arméniens. Beaucoup d’entre vous n’avez peut-être pas entendu parler du Génocide, mais connaissez le Génocide des Juifs. L’Allemagne paye encore aux Juifs pour ses actes et à présent, le temps est venu pour la Turquie de rendre notre terre et de payer pour les vies que nous avons perdues. Ceci est un avertissement qui vous est adressé. Nous allons prendre pour cible les sites web du gouvernement turc jusqu’à ce que le Génocide soit confirmé. Vos protestations contre la France ne serviront à rien. Les Sénateurs français voteront la loi et ils sont soutenus par des centaines d’historiens. Vous n’entrerez jamais dans l’Union Européenne, vous n’y entrerez jamais. Ceci est aussi un message aux autres pays qui n’ont pas encore confirmé qu’un génocide des Arméniens ait eu lieu. Ceci n’est pas une plaisanterie. Tous les quatre ans aux Etats-Unis, chaque personnalité politique qui veut devenir Président dit aux Arméniens qu’elle confirmera l’existence du génocide des Arméniens, et cependant, les USA ne l’ont pas encore confirmé. Si cela se reproduit l’an prochain, alors nous commencerons à cibler les sites web des personnages politiques des USA.

Opération Génocide des Arméniens. Lancée

Opération anti-ACTA. Lancée.

Nous sommes anonymes

Nous sommes légion

Nous ne pardonnons pas

Nous n’oublions pas

Comptez sur nous.“

JPEG - 110.4 ko

cliquer sur l’image pour agrandir

posté le 29 janvier 2012 par Jean Eckian/armenews


LETTRE
Appel aux députés et aux sénateurs

Madame la Sénatrice, Monsieur le Sénateur,

Nous avons suivi avec attention le débat et le vote de la loi visant à pénaliser la négation des génocides reconnus par la France. La loi a été adoptée par votre Haute Assemblée et nous entendons maintenant que certains sénateurs souhaiteraient saisir le Conseil Constitutionnel à son endroit. Nous pensons que cette démarche est juridiquement injustifiée et politiquement inappropriée, et nous vous demandons solennellement de ne pas vous y associer.

Nous ne reviendrons pas sur les arguments de constitutionnalité qui vous ont été exposés avec talent et compétence par le professeur Coussirat-Coustère, agrégé de droit public. Vous les trouverez au besoin en annexe de ce courrier. Vous savez mieux que nous, Monsieur le Sénateur, Madame la Sénatrice, qu’en la matière, l’argumentation juridique n’est que l’habillage d’une volonté politique. Et sur ce point, sans même préjuger de l’avis du Conseil Constitutionnel, sa saisine constituerait en soi une faute inexcusable au regard du souffle et de l’esprit de la République qui imprègnent ce texte.

A l’instar de l’abolition de la peine de mort ou de la loi sur l’I.V.G., la pénalisation des négationnismes suscite les craintes de tous ceux que les progrès éthiques effraient ou indisposent. A cet égard, le front commun opposé par l’extrême droite de notre pays et par la Turquie, dont l’ambassadeur est allé jusqu’à tenter de vous dicter votre conduite, ne doit rien au hasard. La peur des uns et la haine des autres se sont faites bruyamment entendre là où la majorité muette a approuvé en silence. La saisine du Conseil Constitutionnel ne pourrait être interprétée autrement que comme un acharnement irrationnel et malsain qui placerait ses promoteurs aux côtés des partisans de la haine raciale dont le négationnisme n’est que l’expression la plus perverse. Pour paraphraser Bernanos, “confondre le négationnisme et la liberté d’expression, autant donner le même nom à la tumeur et à l’organe qu’elle dévore, dont il arrive que sa difformité reproduise effroyablement l’aspect”. Madame la Sénatrice, Monsieur le Sénateur, cette loi a été adoptée aux termes d’une procédure régulière et respectueuse de l’Etat de droit : Des experts ont été auditionnés par les deux Chambres, la Commission des Lois a rendu un avis que votre Assemblée réunie en session plénière a démocratiquement choisi de ne pas suivre. Quelque ait été votre position durant les débats, votre nom est désormais attaché à la grandeur de la France, au courage et au rayonnement de la République et à la légitimité de ses Institutions. Déjà, en Belgique, en Allemagne ou en Israël, et grâce au vote de notre Sénat, des consciences s’éveillent et réclament maintenant la mise hors-la-loi de la peste négationniste. Déjà, en Turquie même, le mur du déni s’effrite un peu plus grâce à des femmes et des hommes dont votre vote conforte le courage exemplaire par lequel ils rachètent la faillite morale de leur Etat. Ne les décevez, ne décevez pas le genre humain, ne vous associez pas au reniement que constituerait cette demande de saisine.

Nous vous prions d’agréer, Madame la Sénatrice, Monsieur le Sénateur, l’expression de notre très haute considération.

Pour l’Observatoire arménien

Robert Aydabirian Président

posté le 29 janvier 2012 par Jean Eckian/armenews


COMMUNIQUÉ DES JEUNESSES ARMÉNIENNES DE MOSCOU
Nous saluons l’adoption de la proposition de la loi arménienne

L’Association des jeunesses arméniennes de Moscou salue l’adoption du projet de loi par le Sénat français criminalisant la négation du génocide arménien

« La France a démontré son attachement aux valeurs démocratiques et de moralité. Elle a a prouvé qu’elle est un État impartial qui ne saurait être victime de chantage. Les auteurs du document montrent la voie à d’autres pays, comment lutter contre le révisionnisme.

C’est un exemple parfait de ce que représente l’humanité et la justice, valeurs fondamentales dans le monde.

“Nous exprimons notre gratitude à tous ceux par qui le projet de loi a pris effet, en particulier, au président français, Nicolas Sarkozy, au candidat du Parti socialiste, François Hollande, à Valérie Boyer et aux députés de l’Assemblée nationale française, et bien sûr aux sénateurs et à la diaspora arménienne de France, qui a apporté une contribution inestimable dans la défense des droits humains “

Association des jeunesses arméniennes de Moscou

posté le 25 janvier 2012 par Jean Eckian/armenews


COMMUNIQUÉ DU NOR SEROUND
La lutte contre le négationnisme du génocide des Arméniens peut commencer !

La lutte contre le négationnisme du génocide des Arméniens peut réellement commencer ! La FRA Nor Seround (Nouvelle Génération) se félicite du vote en faveur de la loi anti-négationniste par le Sénat français à une large majorité. Désormais, les juges ne seront plus désarmés face aux négateurs du génocide des Arméniens qui, jusqu’au vote de cette loi, étaient libres de falsifier l’histoire et de porter atteinte à l’intégrité morale des porteurs de la mémoire de ce crime. En effet, avant cette loi proposée par le député Valery Boyer, la loi Gayssot ne permettait pas de sanctionner les génocides reconnus par la loi, comme c’est le cas pour celui du peuple Arménien en 1915. Ce texte de loi posant une infraction pénale de contestation des crimes de génocide n’écrit pas l’histoire mais se contente de sanctionner le négationnisme, conformément au rôle du Parlement qui établit ce qui est interdit et ce qui ne l’est pas au sein d’une société démocratique.

Les militants du Nor Seround, qui se sont battus pour cette loi depuis plus de 10 ans et qui ont travaillé d’arrache-pied durant ces derniers mois dans diverses villes de France, rendent hommage au courage des parlementaires de tous bords, qui n’ont cédé ni aux pressions, ni aux chantages, ni aux menaces des autorités turques. Alors que certains élus de la République, succombant aux manœuvres diplomatiques, se sont fait les porte-voix serviles du gouvernement négationniste d’Ankara, une majorité de représentants de la nation s’est imposée pour faire triompher les valeurs de justice. En ce 23 janvier 2012, la République a été en cohérence avec ses propres principes, et a tendu la main aux Français d’origines arméniennes, trop longtemps oubliés par l’exigence de non discrimination devant la loi et d’égalité quant à la protection contre l’atteinte à la dignité humaine que constitue le négationnisme.

Les jeunes du Nor Seround se joignent à l’ensemble des partisans de la cause arménienne afin de réclamer la promulgation de ce texte par le Président de la République dans les plus brefs délais, pour qu’il puisse avoir force de loi. Désormais, il sera permis plus largement, aux victimes des agresseurs de la mémoire, de se défendre devant la Justice. Ainsi, la lutte contre le négationnisme du génocide des Arméniens peut enfin commencer de manière concrète et judiciaire.

Pour la Nouvelle Génération, l’interdiction du négationnisme n’est pas la réponse à tous les problèmes causés par les faussaires de l’histoire. Notre société est fondée sur le refus des crimes de masse idéologiques qui ont marqué le XXème siècle. Par conséquent, cette loi votée par le Sénat, doit impérativement être accompagnée d’une réelle volonté et de moyens dans l’éducation nationale, pour enseigner aux nouvelles générations le génocide des Arméniens et les génocides de manière générale, ainsi que les causes inhérentes à l’émergence des crimes contre l’humanité que sont le nationalisme et le racisme.

posté le 24 janvier 2012 par Jean Eckian/armenews


KARABAKH
APPEL À LA VIGILANCE INTERNATIONALE

L’observatoire « les Amis Européens de l’Arménie », met en garde la communauté internationale et plus particulièrement l’Europe sur la dégradation des soit-disant avancées visant à régler le conflit du Haut Karabakh.

Dans un communiqué publié aujourd’hui, l’AEA met l’accent sur trois points qui motivent sa vive inquiétude quant à un possible déclenchement des hostilités qui serait provoqué par l’Azerbaïdjan contre la République du Haut-Karabakh.

- 1 - Accentuation du lobbying et activités de propagande

- 2 - Accentuation stratégique d’obstruction dans les négociations de paix associée à des menaces publiques de guerre

- 3 - Augmentation d’acquisition de matériels de guerre

« Nous ne savons pas ce qui se passera cette année, mais alors que le risque de guerre n’ a jamais été aussi élevé, personne ne semble être prêt. » indique le communiqué. Ajoutant que, le Président Aliev dit publiquement qu’il est fier de sa machine de propagande, comme le confirme ses propres termes : « Aujourd’hui, je peux dire avec confiance que nous gagnons la lutte contre l’Arménie et le lobby arménien. [...] L’Azerbaïdjan est déjà engagé dans l’offensive diplomatique. Nous avons toutes les ressources pour cela. La guerre de l’information est notre priorité. Nous devons tirer parti au maximum du potentiel moderne de cette région. »

Par ailleurs, Bakou tente de convaincre le monde que ces négociations ne mènent nulle part. Entre-temps il y a eu plus de 80 violations du cessez-le-feu, confirmées par plus de 500 photos prises au cours de la période de Noël et du Nouvel An et 90 autres violations entre les 16 et 22 Janvier. De même que des sources officielles de l’ONU et de l’OSCE indiquent que l’Azerbaïdjan a acheté de nouveaux équipements militaires. D’autres sources révèlent que l’Azerbaïdjan semble avoir essayé de trouver un accord avec l’Iran sur une aide logistique militaire contre le Karabakh.

L’Union Européenne devrait se préparer et s’engager de manière pro-active au sein de son propre cadre. » indique l’AEA, mettant en garde les politiciens et les médias d’Europe, à savoir qui traite avec eux et qui essaie d’en abuser.


Hier, lors de la Soutenance de thèse de Taline Papazian, ayant pour thème Construction de l’Etat et conflit, le cas de l’Arménie depuis 1988, incluant la situation au Haut-Karabakh, se trouvaient mêlés à l’assistance, trois « observateurs » azéris. Ils ont quitté la salle peu avant que le jury ne délibère.

(JPEG)

Félicitations à Taline Papazian, qui a obtenu le titre de Docteur en Science Politique, Mention Très Honorable avec les Félicitations du Jury.

J.E

Photo : Taline avec avec sa tante

posté le 26 janvier 2011 par Jean Eckian/armenews


MARSEILLE
Congrès des Arméniens d’Arménie Occidentale
(JPEG)

Մարսելում քննարկում են Արևմտյան Հայաստանի հայերի իրավունքների վերականգնման հարցերը

27 նոյեմբերի 2010

PanARMENIAN.Net - Մարսելում իր աշխատանքն է սկսել Արևմտյան Հայաստանի հայերի Հայ ազգային խորհրդի երրորդ կոնգրեսը : Ինչպես PanARMENIAN.Net ի թղթակցի հետ զրույցում հայտարարել է Արևմտյան Հայաստանի հայերի Հայ ազգային խորհրդի հիմնադիրներից մեկը՝ Արմենակ Աբրահամյանը, երկու օրում կոնգրեսի մասնակիցները կքննարկեն Արևմտյան Հայաստանի հայերի իրավունքների վերականգնմանն առնչվող տարբեր խնդիրներ, Ջավախքի սոցիալական խնդիրները և այլ հարցեր :

« Բոլոր հարցերը քննարկվելու են առանձին աշխատանքային խմբերում : Մենք կաշխատենք կոնկրետ իրավական քայլեր ու գործողություններ մշակել, որոնց միջոցով Արևմտյան Հայաստանի հայերը կվերականգնեն իրենց պատմական իրավունքները միջազգային ատյաններում, ինչպիսիք են ՄԱԿ-ն ու Մարդու իրավունքների եվրոպական դատարանը »,-ասել է Աբրահամյանը : Ըստ Աբրահամյանի, այդ նպատակով Կոնգրեսը կքննարկի ազգային արխիվի ստեղծման հարցը, որտեղ կհավաքվեն Հայոց ցեղասպանության մասին փաստաթղթերը :

Կոնգրեսում ելույթ կունենան հասարակական, քաղաքական գործիչներ, փորձագետներ Հայաստանից, եվրոպական երկրներից, ԱՄՆ-ից : Երկու աշխատանքային օրվա ընթացքում մասնակիցները որոշումներ կկայացվեն և եզրահանգումներ կարվեն 2011թ. կազմակերպության գործունեութայն վերաբերյալ :

« Նման միջոցառման անցկացումը շատ կարևոր է : Արևմտյան Հայաստանի հայերը տարածաշրջանի բնիկներն են : Ըստ ՄԱԿ-ի բնիկ ժողովրդների մասին բանաձևի մենք կարող ենք վերականգնել մեր իրավունքներն ու Թուրքիային ու Ադրբեջանին պատասխանատվության կանչել »,-ասել է Արմենակ Աբրահամյանը :

http://www.panarmenian.net/eng/world/news/57472/

posté le 27 novembre 2010 par Jean Eckian/armenews