Nouvelles d'Arménie
ACCUEIL   ACTUALITE   FORUMS   REDACTEURS   AIDE   VOS ARTICLES    |    Recherche  
 
Lithuanie


ARMENIE-UNION EUROPEENNE
Le Parlement de Lituanie a voté à l’unanimité pour ratifier l’accord entre l’Arménie et l’Union européenne pour l’élargissement des relations

Dès sa première lecture le Parlement de Lituanie a entériné à l’unanimité (81 voix pour et zéro contre) l’accord d’un partenariat élargi entre l’Arménie et l’Union européenne en novembre dernier. Tigrane Mkrtdtchyan, Ambassadeur d’Arménie dans les pays Baltes qui annonce la nouvelle sur son site Twitter affirme « espérons que dans un proche avenir la Lituanie valide de façon définitive cette décision du Parlement ». Le 18 avril le président arménien Armen Sarkissian avait également validé l’accord Arménie-Union européenne signé à Bruxelles le 24 novembre 2017 portant sur l’élargissement des relations entre les deux partenaires.

Krikor Amirzayan

posté le 4 mai 2018 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Arménie  Europe  Image 450  Lithuanie 


FOOTBALL-EQUIPE NATIONALE D’ARMENIE
Arménie-Lituanie amical ce soir à Erévan

Après son match nul jeudi dernier à Erévan face à l’Estonie (0-0), l’Arménie affronte ce soir à 19 heures au stade Républicain à Erévan (17 heures en France) l’équipe de Lituanie pour son second match amical. La sélection arménienne entraînée par Artur Petrosyan est favorite pour ce match face aux Lituaniens qui viennent de s’incliner face à la Géorgie (0-4) la semaine dernière. Même si l’Arménie est classée 91e à la FIFA et la Lituanie 47e les Baltes traverses une période de méforme et les Arméniens devraient s’imposer. Face à l’Estonie, l’arbitre géorgien avait « oublié » de siffler au minimum un penalty pour l’Arménie sur une balle détournée de la main par un Estonien dans la surface de réparation. Pour cette rencontre Arménie-Lituanie, l’arbitre du match est également un géorgien...

Krikor Amirzayan

posté le 27 mars 2018 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Arménie  Image 450  Lithuanie  Sports 


FOOTBALL-LITUANIE
En championnat de Lituanie, l’attaquant Arménien David Archakian marque trois buts lors de la rencontre Trakaï-Granitas Klaipèda (5-0)

Lors de la 15e journée du championnat de Lituanie de football, le club Trakaï qui est classé 2e derrière Zalgiris Vilnius, s’est imposé face à Granitas Klaipėda par le score de 5-0. L’attaquant Arménien David Archakian s’est remarqué lors de ce match en inscrivant trois buts (hat trick). David Archakian (20 ans) a marqué dès la première minute puis à la 39e et la 57e minute. En 15 rencontres il cumule un total de 9 buts marqués en championnat de Lituanie. Rappelons qu’un autre Arménien, l’international arménien, le défenseur Ardak Yedigarian évolue au sein du leader Zalgiris Vilnius.

Krikor Amirzayan

posté le 6 juin 2015 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Lithuanie  Sports 


Coopération
La Lituanie favorable à des liens plus étroits entre l’Arménie et l’UE

La Lituanie soutient l’idée d’un nouvel accord qui approfondirait les relations de l’Union européenne avec l’Arménie.

Le ministre adjoint des Affaires étrangères, Rolandas Krisciunas, a déclaré que son pays est prêt, en principe, à sauver la proposition arménienne d’intégrer certaines dispositions politiques et économiques à l’accord d’association abandonnée entre l’UE et l’Arménie.

“La Lituanie sera très favorable à des mesures positives vers une relation plus profonde et plus large entre l’UE et l’Arménie“, a déclaré Krisciunas dans la capitale de la Lituanie, Vilnius.

Krisciunas ajouté à cet égard que l’Union européenne avait tenue de discussions informelles “internes“ dans un effort pour identifier les domaines concrets de coopération possible avec l’Arménie. « On en est encore au concept. Cela n’a pas été détaillé par des discussions d’experts “, a t-il dit.

Les ministres des Affaires étrangères des Etats membres de l’UE peuvent ainsi discuter de la question et même recevoir des propositions concrètes relatives à l’Arménie de la part de la Commission européenne exécutif lors de leur rencontre aujourd’hui à Bruxelles. L’ordre du jour officiel comprend les préparations pour un prochain sommet de l’UE à Riga qui mettra l’accent sur le programme Partenariat oriental de l’UE.

Krisciunas a souligné que les propositions de l’UE sur la question devront être “rapportées“ au gouvernement arménien.

“Si nous voyons qu’il y a des chevauchements dans certains domaines lorsque nous les proposerons à l’Arménie... alors nous pourrons commencer à discuter la question en termes plus substantiels“, a ajouté le diplomate lituanien.

posté le 16 mars 2015 par Claire/armenews

Reprinted with permission from RFE/RL Copyright(c)2007 Radio Free Europe / Radio Liberty, Inc.1201 Connecticut Ave, t N.W. Washington DC 200



DIPLOMATIE
Le ministre lituanien des affaires étrangères en visite officielle en Arménie

Le ministre arménien des afaires étrangères Edouard Nalbandian a reçu vendredi 24 octobre à Erevan son homologue lithanien Linas Linkevičius qui effectuait une visite officielle en Arménie. Dans son allocution de bienvenue, E.Nalbandian s’est félicité de ce que les “relations entre l’Arménie et la Lituanie se développent de façon très dynamique”. E.Nalbandian n’a pas manqué de rappeler que la Lituania figurait sur la liste des pays qui ont officiellement reconnu le génocide des Arméniens. Il a souligné que la reconnaissance du génocide des Arméniens par le Parlement de Lituanie, la Seimas, en 2005, confirmait l’attachement de la nation lituanienne aux valeurs humaines et à la justice.

La Lituanie et l’Arménie doivent saisir les opportunités de développer leurs relations commerciales, a déclaré de son côté le ministre lituanien des affaires étrangères Linas Linkevicius lors de la conférence de presse qu’il donnait aux côtés de M. Nalbandian à l’issue de leur rencontre. Le chef de la diplomatie lituanienne a souligné que la Lituanie et l’Union européenne dont elle est membre depuis 2004 sont disposées à renforcer leurs relations avec l’Arménie dans tous les domaines qu titre de partenaires, mais il a toutefois nuancé son, propos, en rappelant que “le seul problème est de savoir dans quelle mesure ce rapprochement serait compatible avec les choix politiques de l’Arménie”.

E. Nalbandian a pour sa part indiqué aux journalistes qu’il avbait évoqué avec son homologue lituanien différents sujets de politique internationale, depuis la crise ukrainienne jusqu’à la situation au Prochet-Orient, en passant bien sûr part le processus de réglement du conflit du Karabagh.

posté le 28 octobre 2014 par Ara/armenews


Coopération
Le ministre de la Défense réaffirme les liens de l’Arménie avec l’OTAN

Le ministre de la Defense, Seyran Ohanian, a réaffirmé l’engagement de l’Arménie à poursuivre ses relations avec l’OTAN, même après son adhésion à l’Union douanière.

“ Nos relations avec l’OTAN continueront “, a déclaré Ohanian après des entretiens avec son homologue lituanien, Juozas Olekas.

S’exprimant lors d’une conférence de presse commune, Olekas a dit que la Lituanie, qui a rejoint l’OTAN il y a une dizaine d’années, soutient fermement la coopération croissante avec l’Arménie. Il a ajouté que les relations ne devraient pas être affectées par la récente décision de l’OTAN de geler la coopération avec la Russie en raison de l“ “agression“ russe contre l’Ukraine.

Les liens entre l’OTAN et Erevan ont été mis au point conformément à un plan d’action individuel actualisé à plusieurs reprises au cours des dernières années. Le cadre de coopération vise, entre autres, à la participation de l’Arménie dans les missions multinationales dirigées par l’OTAN et des réformes radicales de ses forces armées.

Le premier adjoint de Ohanian, Davit Tonoyan, a informé les membres du Comité politique et de partenariat de l’OTAN de l’avancée de ces réformes lors d’une réunion qui s’est tenue à Bruxelles le 14 avril. Le ministère arménien de la Défense a déclaré que les responsables de l’OTAN ont salué les progrès accomplis par Erevan dans le renforcement de la surveillance civile de l’armée.

Dans le cadre de ces réformes, l’armée arménienne est en constante augmentation du nombre de ses sous-officiers. Des instructeurs militaires des États-Unis et de la Grande-Bretagne ont formé des dizaines de ces militaires.

posté le 24 avril 2014 par Claire/armenews

Reprinted with permission from RFE/RL Copyright(c)2007 Radio Free Europe / Radio Liberty, Inc.1201 Connecticut Ave, t N.W. Washington DC 200



DIPLOMATIE
Le président arménien félicite son homologue de Lituanie pour la Fête nationale de ce pays Balte

Le président arménien Serge Sarkissian a félicité le 14 février la présidente de la Lituanie Dalia Grybauskaite pour la Journée de l’Indépendance et la Fête nationale de cette république Balte. Les relations politiques entre Erévan et Vilnius sont excellentes. Rappelons que la Lituanie est membre de l’Union européenne depuis le 1er mai 2004.

Krikor Amirzayan

posté le 16 février 2014 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Diplomatie  Lithuanie 


Europe
Traiter avec l’Arménie « n’est pas à l’ordre du jour de l’agenda européen »

Selon des responsables du gouvernement lituanien, l’Union européenne n’est pas prête à conclure un accord d’association avec l’Arménie lors du prochain sommet en Lituanie, malgré les espoirs mis en avant par Serge Sarkissian la semaine dernière à Strasbourg.

Se faisant l’écho des déclarations des dirigeants européens à Bruxelles, ils disent que les 28 nations n’ont ni le temps, ni l’enthousiasme de renégocier l’accord avant le sommet de novembre.

De hauts responsables lituaniens, qui avaient participé aux efforts de l’UE visant à approfondir les liens avec les ex-républiques soviétiques dans le cadre du programme de Partenariat oriental, ont clairement affirmé que ni accord d’association, ni aucun autre document juridiquement contraignant ne sera à l’étude lors du sommet de Vilnius. S’adressant à des journalistes arméniens sous anonymat, ils ont affirmé que l’UE a trop peu de temps pour changer radicalement l’accord élaboré après plus de trois années de négociations intensives. Ils ont exprimé un sentiment de frustration et de déception par la décision de l’Arménie de rejoindre l’Union douanière.

Ils ont de plus indiqué qu’il est peu probable que la présidence lituanienne de l’UE suggère des modalités alternatives à l’Arménie. « Nous ne sommes pas venus avec de nouvelles propositions ou de solutions », a révélé l’un d’eux.

Un autre fonctionnaire lituanien, le ministre adjoint des Affaires étrangères Andrius Krivas, a déclaré : « Nous sommes ouverts pour rechercher de nouveaux moyens et formes pour continuer le très bon rapport que nous avons eu avec l’Arménie jusqu’à présent. Mais ce sera une tâche pour la prochaine étape du partenariat oriental, après le sommet de Vilnius. »

Le gouvernement lituanien, ardent promoteur du Partenariat oriental, favorise également l’engagement avec l’Arménie, notamment sur l’obtention de visas pour les arméniens pour se rendre en Europe. Certains responsables pensent qu’Erevan n’avait d’autre choix que de s’incliner devant la pression russe en raison de sa forte dépendance militaire envers Moscou résultant du conflit non résolu du Nagorno-Karabakh. Un fonctionnaire a suggéré que l’Arménie a été « trop naïf sur la Russie » quand il a entamé des pourparlers d’association avec l’UE en 2010.

Mais Petras Austrevicius, un vice-président du parlement de la Lituanie, a été beaucoup plus critique, en disant qu’il allait à l’encontre de ce qu’il a appelé les deux principes clés de l’UE : « la transparence et la prévisibilité ». « Je ne dirais pas que c’est une façon très européenne d’élaboration des politiques », at-il déclaré à Vilnius. « C’est plus caractéristique de la façon dont les choses sont faites à l’est de l’Europe. »

« C’est certainement à l’Arménie de décider, mais je ne comprends pas les raisons pour lesquelles Serge Sarkisan changé de cap », a ajouté Austrevicius, membre du parti d’opposition, le Mouvement libéral.

Ancienne république soviétique qui a rejoint l’UE et l’OTAN en 2004, la Lituanie a elle-même été sous la pression russe au cours des dernières semaines. Lundi, la Russie a interdit les importations de produits laitiers de plusieurs millions de dollars de la Lituanie et a annoncé son intention d’imposer des contrôles plus stricts sur la viande et le poisson importé de la Lituanie, apparemment en raison de problèmes de sécurité. Les dirigeants lituaniens ont rejeté les allégations russes, affirmant que les restrictions commerciales pourraient être liées au sommet de Vilnius sur le partenariat oriental.

posté le 10 octobre 2013 par Claire/armenews

Reprinted with permission from RFE/RL Copyright(c)2007 Radio Free Europe / Radio Liberty, Inc.1201 Connecticut Ave, t N.W. Washington DC 200



LITUANIE
Le Parlement de Lituanie adopte la création d’un groupe d’amitié avec le Haut Karabagh

Le Parlement de Lituanie a adopté un texte affirmant la naissance d’un groupe interparlementaire d’amitié entre la Lituanie et la République du Haut Karabagh. « En considérant que cette année marque le 25e anniversaire du Mouvement Karabagh, le peuple arménien a réalisé son droit à l’autodétermination et la Lituanie avait à l’époque salué cette volonté en déclarant qu’elle était favorable à une solution pacifique du règlement du conflit ». Le texte poursuit « partageant la position européenne selon laquelle chaque citoyen doit être libre (...) et le droit à l’autodétermination est un droit international pour la sécurité physique des peuples et le gage de leur développement (...) considérant que la Haut Karabagh a réalisé des efforts important pour créer une société démocratique et libre (...) nous, les parlementaires de la République de Lituanie déclarons la création d’un groupe parlementaire d’amitié avec les parlementaires de la République du Haut Karabagh ». Bakou a adressé à la Lituanie une note de protestation.

Krikor Amirzayan

posté le 27 février 2013 par Krikor Amirzayan/armenews