Nouvelles d'Arménie
ACCUEIL   ACTUALITE   FORUMS   REDACTEURS   AIDE   VOS ARTICLES    |    Recherche  
 
Beyrouth


BASKET
L’équipe arménienne de basket du Homenetmen messieurs, championne du Liban

En s’imposant 74-59 le 15 mai à Beyrouth sur « Riyadi Beyrouth » l’équipe arménienne du Homenetmen de Beyrouth est devenue championne du Liban de basket messieurs, communique le journal arménien « Aztag ». Ainsi le Homenetmen Beyrouth gagne cette saison la Coupe et le championnat du Liban. Au coup de sifflet final, les supporters et les joueurs manifestaient leur joie. Une coupe fut donnée à Sevag Ketendjian le capitaine de l’équipe de basket messieurs du Homenetmen et l’ensemble des joueurs reçurent des médailles. Dans les tribunes officielles assistaient à la rencontre le député arménien du Parlement libanais Hagop Terzian et le président de la Fédération libanaise de basket, Walid Nassar. Après la rencontre les supporters du Homenetmen se sont réunis devant le Centre « Arin » de Bourj-Hammoud le quartier arménien de Beyrouth et continuèrent à célébrer la victoire par une fête.

Krikor Amirzayan

JPEG - 101.7 ko
JPEG - 65.7 ko
JPEG - 84.6 ko
posté le 17 mai 2018 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Beyrouth  Image 450  Liban  Sports 


MUSIQUE
L’orchestre philarmonique d’Arménie en concert à Beyrouth hier soir pour le 100ème anniversaire du génocide des Arméniens

Dans le cadre du 100ème anniversaire du génocide des Arméniens, l’orchestre philarmonique d’Arménie est au Liban. Hier soir dans le cadre du Festival d’Art de Beyteddine, au Palais de Beyteddine l’orchestre philarmonique d’Arménie a donné un concert accompagné du groupe « Hovér » et de l’orchestre symphonique d’Arménie. Les solistes de l’orchestre philarmonique étaient Sergueï Khatchatryan (violon), Irina Zakian (soprano), Berdj Karazian (ténor), Nariné Ananikian (mezzo-soprano), Sarkis Bajbeouk-Melikian (baryton). L’orchestre étant dirigé par Edouard Toptchyan.

Krikor Amirzayan

posté le 9 août 2015 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Beyrouth  Génocide  Musique 


ARMENIE-LIBAN
A Beyrouth Gaguik Dzaroukian fait un don de 500 000 dollars au profit des Arméniens de Syrie

Gaguik Dzaroukian, l’ex-leader du parti Parkavadj Hayastan (Arménie Prospère) l’un des hommes les plus riches d’Arménie qui finança la construction de plusieurs églises et...casinos, se trouve au Liban. Invité selon le journal arménien « Aztag » par le catholicos Aram Ier de la Grande Maison e Cilicie. Le 24 juillet lors de sa visite à Antélias (Beyrouth), Gaguik Dzaroukian a rencontré durant plus d’une heure le catholicos Aram Ier et a offert 500 000 dollars au catholicosat de la Grande Maison de Cilicie au profit des Arméniens de Syrie.

Krikor Amirzayan

posté le 26 juillet 2015 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Beyrouth 


GENOCIDE DES ARMENIENS-100 ANS
Exposition à Beyrouth (Liban) sur « La renaissance d’un peuple » dédiée au 100ème anniversaire du génocide des Arméniens

Au Centre des expositions de Beyrouth (Liban) se sont ouverte lundi 4 mai, l’exposition « La renaissance d’un peuple » dédiée au 100 ème anniversaire du génocide des Arméniens. L’exposition est organisée par le Comité central d’organisation des manifestations du 100ème anniversaire du génocide des Arméniens, en coopération avec l’agence de presse arménienne « Noyan Tapan ». L’exposition se déroule sous le haut patronage de Raymond Araiji le ministre de la Culture du Liban.

Krikor Amirzayan

posté le 5 mai 2015 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Beyrouth  Exposition  Génocide 


GENOCIDE DES ARMENIENS-100 ANS
Heurts à Beyrouth entre étudiants Arméniens et fonctionnaires Turcs hier à l’occasion d’une manifestation du 100ème anniversaire du génocide

Hier vers 17h30 à Beyrouth (Liban) une soixantaine de jeunes Arméniens appartenant au groupe des étudiants « Zavarian » de la FRA Dashnaktsoutioun ont organisé une manifestation de protestation à l’entrée du centre commercial « A.B.C Eshréfieh ». Ces jeunes Arméniens protestaient contre le film turc « Son Maktup » (dernière lettre) sur la bataille de Gallipoli dont la projection dans l’une des salles du centre était organisée par l’Ambassade de Turquie au Liban. Les étudiants Arméniens vêtus de tee-shirts portant « 100ème anniversaire du génocide » portaient des affiches en anglais et arabe, dénonçant le négationniste d’Erdogan en matière du génocide des Arméniens. Ces jeunes Arméniens distribuant également des tracs. Mais les employés et service d’ordre de l’Ambassade de Turquie, vexés de ces critiques et actions, se sont rués vers les étudiants Arméniens qui manifestaient pacifiquement.

JPEG - 64.9 ko

Les étudiants Arméniens furent alors obligés de faire face à ces attaques des fonctionnaires Turcs. Dans la bagarre, deux jeunes Arméniens furent blessés et deux Turcs arrêtés par la police libanaise. Les Turcs criaient « Erdogan, Erdogan », les Arméniens répondant « génocideur, génocideur ». Les jeunes de la FRA Dashnaktsoutioun ont poursuivi leur manifestation avec les slogans « Génocide des Arméniens », « Nous nous souvenons et exigeons », « Turquie assassin » tout en chantant des chansons révolutionnaires. La manifestation qui dura plus de deux heures a eu un très large écho dans les médias libanais dont la chaîne de télévision « ABC » qui notait -avec ironie- que l’Ambassadeur Turc était « enfermé » dans la salle de cinéma, ne pouvant échapper à la colère des jeunes étudiants Arméniens.

Krikor Amirzayan

posté le 19 mars 2015 par Krikor Amirzayan/armenews


LIBAN
Un Arménien tué dans l’attentat de Beyrouth vendredi matin, un autre est blessé

L’attentat à la voiture piégée qui a explosé ce vendredi au cœur de Beyrouth, tuant notamment un conseiller de l’ex-Premier ministre Saad Hariri, hostile au régime syrien et fait au total au moins 5 morts, a également coûté la vie d’un Arménien. Les images diffusées par la chaîne locale Future TV ont montré plusieurs voitures et des corps en flammes dans les rues. De nombreuses ambulances étaient sur place pour secourir les blessés. De nombreux débris jonchaient la rue. Selon Chahan Kandaharian le rédacteur du journal arménien « Aztag », l’Arménien tué dans cet attentat serait Kévork Takhdadjian (75 ans). Un autre Arménien figure parmi les blessés.

Krikor Amirzayan

posté le 28 décembre 2013 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Beyrouth  Diaspora 


LIBAN-ARMENIENS
Deux Arméniens blessés à Beyrouth-Est dans l’attaque d’un autocar

Hier dans la partie Est de Beyrouth (Liban) trois jeunes inconnus ont arrêté un autobus avec 60 personnes à bord puis ont attaqué les passagers avec des couteaux en blessant 9 d’entre eux. Deux Arméniens sont parmi les blessés, l’un originaire de Syrie, Movses Partamian (blessé au thorax) et l’autre du Liban. Leurs vies ne sont cependant pas en danger. L’autobus se dirigeait vers les studios de la télévision iranienne de Beyrouth pour participer à une émission télévisée. Il semblerait d’après les premiers éléments de l’enquête que cet acte n’ait pas un caractère politique.

Krikor Amirzayan

posté le 27 juin 2013 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Beyrouth  Derniere minute  Liban 


COMMUNAUTE ARMENIENNE DU LIBAN
Inauguration dans la cour de l’église Sourp Nechan de Beyrouth d’un khatchkar dédié au 25e anniversaire des pogroms anti-arméniens de Soumgaït

Le 23 mai dans la cour de l’église arménienne Sourp Nechan de Beyrouth (Liban) fut inauguré un khatchkar dédié au souvenir du 25e anniversaire des massacres anti-arméniens de Soumgaït commis par les Azéris en février 1988. Ce mémorial a été réalisé par le Comité central arménien du Liban chargé de l’organisation des cérémonies marquant le 100e anniversaire du génocide arménien, le fonds pan-arménien « Piyunig » et l’Ambassade d’Arménie à Beyrouth. Au nom du Comité central chargé de la commémoration du 100e anniversaire du génocide arménien, Raphaël Oumoudian a prononcé un discours condamnant les autorités azéries coupables des massacres anti-arméniens de Soumgaït. R. Oumoudian a affirmé que ces crimes ont soudé davantage la nation arménienne et ravivé sa volonté de mener contre Bakou une lutte de libération nationale avec pour résultat la naissance d’une République du Haut Karabagh. Levon Sarkissian le président du fonds « Piyunig » a rappelé qu’à Soumgaït s’est déroulé il y a un quart de siècle un des derniers grands crimes à l’encontre du peuple arménien. Une des plus grandes tragédies qui donna au peuple arménien une vision nouvelle et une détermination sans faille pour libérer l’Artsakh (Haut Karabagh) du joug de l’Azerbaïdjan. L’archevêque Kégham Khatchérian a de son côté affirmé que le khatchkar qui est inauguré dans la cour de l’église Sourp Nechan, symbolise l’âme de la nation arménienne et de sa foi.

Krikor Amirzayan

posté le 25 mai 2013 par Krikor Amirzayan/armenews


LIBAN-PRESSE ARMENIENNE
Le numéro spécial 2013 du journal « Aztag » paraissant à Beyrouth

« Aztag », le quotidien arménien de Beyrouth (Liban) a publié un numéro spécial reprenant les articles et évènements marquants de 2012. Lors d’une rencontre avec la presse, journaliste Tatoul Hagopian a affirmé que son journal avait toujours consacré des numéros spéciaux en fin de chaque année reprenant l’actualité écoulée. « Ce numéro spécial d’Aztag qui revient sur 2012 s’interroge également sur l’actualité de 2013 » dit T. Hagopian. Il dit également que la presse arménienne n’est pas habituée à la sortie de ces numéros spéciaux de fin d’année. Mais c’est une tradition bien ancrée au sein de la presse libanaise. Le numéro spécial 2012 d’« Aztag » revient sur les évènements marquants de la cause arménienne, sur la communauté arménienne de Syrie, de la diaspora, ainsi que des questions nationales et culturelles. « Grâce à ces dossiers, des analyses très poussés de ces actualités sont présentées dans ce numéro » dit T. Hagopian. Ce numéro spécial d’« Aztag » est vendu au Liban. Mais de nombreux exemplaires sont également expédiés à l’étranger auprès des abonnés du quotidien arménien paraissant à Beyrouth. « Aztag » est édité depuis 1927. Des suppléments « « Bzdig-Mzdig », « Navassart » et « Anahid » sont également édités par le journal qui tire à 5 000 exemplaires.

Krikor Amirzayan

posté le 20 janvier 2013 par Krikor Amirzayan/armenews