Nouvelles d'Arménie
ACCUEIL   ACTUALITE   FORUMS   REDACTEURS   AIDE   VOS ARTICLES    |    Recherche  
 
Diaspora


ARMENIE-DIASPORA
Pour s’inscrire dans les « Ecoles d’été » du ministère arménien de la Diaspora (du 2 au 29 juillet 2017)

Cette année le ministère arménien de la Diaspora organisera une nouvelle fois en Arménie un programme complet d’« Ecoles » d’été (Diaspora Summer School) destiné aux Arméniens de la diaspora. Le ministère arménien de la Diaspora prend en charge pour les nouveaux participants au séminaire les frais d’hébergement dans des chambres pour 2 à 6 personnes. Les candidats s’acquittant simplement des frais de voyage (billets d’avion). Les cours sont également gratuits. Dans ces écoles d’été « Spyurk » les cours seront répartis en cinq programmes :
- Cours d’apprentissage rapide de l’arménien (du 2 au 29 juillet 2017)
- Perfectionnement de la langue arménienne destiné aux enseignants d’arménien et des responsables culturels de la diaspora (du 2 au 29 juillet)
- Préparation -avec développement de la langue arménienne- des jeunes journalistes de la diaspora (du 2 au 15 juillet)
- Cours de perfectionnent destinés aux ensembles de chants et musiques traditionnelles et des chorégraphes (du 2 au 15 juillet) -Cours pour les jeunes leaders et des responsables des communautés arméniennes de la diaspora (du 2 au 15 juillet) Pour de plus amples informations et des conditions de participation à ces programmes, consulter la page : http://www.dss.am/am/About-us-About-program. Page disponible en arménien occidental, arménien oriental, en anglais et en russe. La date limite d’inscription -par voie électronique- est le 2 juin 2017. Les personnes intéressées peuvent se rendre sur le site : www.dss.am et aller sous l’onglet « Ecole) puis choisir les cours désirés et s’enregistrer. Pour de plus amples informations, les candidat(e)s peuvent également poser leurs questions sur le site du ministère arménien de la Diaspora.

- Article d’annonce en arménien (ministère arménien de la Diaspora) :

Հարգելի՛ հայրենակիցներ, Տեղեկացնում ենք Ձեզ, որ ՀՀ սփյուռքի նախարարությունն այս տարի նույնպես կազմակերպելու է « Սփյուռք » ամառային դպրոց ծրագիրը : Ծրագրին մասնակցելն անվճար է իսկ առաջին անգամ մասնակցող սփյուռքահայերը կապահովվեն նաև գիշերակացով (հնարավոր է 2-6 մարդու համար նախատեսված հյուրանոցային համարներով) : Մասնակիցներն իրենք են հոգում իրենց ճանապահածախսը : « Սփյուռք » ամառային դպրոցում անցկացվելու են դասընթացներ հինգ ուղղություններով •Հայոց լեզվի արագացված ուսուցում (հուլիսի 2 - 29), •Հայոց լեզվի ուսուցիչների և կրթական գործի կազմակերպիչների վերապատրաստում (հուլիսի 2 - 29), •Երիտասարդ լրագրողների վերապատրաստում (հուլիսի 2 - 15), •Ազգային երգի խմբավարների և պարուսույցների վարպետության դասընթացներ (հուլիսի 2 - 15), •Երիտասարդ առաջնորդների և համայնքային գործի կազմակերպիչների դասընթաց (հուլիսի 2 - 15) :

Ծրագրի յուրաքանչյուր դասընթացի մասնակցության պայմաններին ավելի մանրամասն կարելի է ծանոթանալ հետևյալ էլ. հղման միջոցով : (http://www.dss.am/am/About-us-About-program) : Նյութերը տեղադրված են հայերեն (արևմտահայերեն, արևելահայերեն), ինչպես նաև անգլերեն և ռուսերեն լեզուներով :

Ծրագրին մասնակցելու համար պետք է գրանցվել էլեկտրոնային տարբերակով, մինչև ս.թ հունիսի 2-ը : Անհրաժեշտ է մուտք գործել Ծրագրի պաշտոնական կայքի` www.dss.am « դպրոց » բաժին, ընտրել դասընթացը, այնուհետև « գրանցվել » մասում լրացնել էլ. հայտադիմումը և ուղարկել : Ծրագրի վերաբերյալ հարց ունենալու դեպքում կարող եք դիմել մեզ : Հարգանքով՝ Կարեն Ավանեսյան Եվրոպայի հայ համայնքների վարչության պետ, ՀՀ սփյուռքի նախարարություն

- En anglais :

Dear compatriots, We would like to inform you that the RA Ministry of Diaspora is organizing “Diaspora” Summer School Program. Participation is at no cost. First-time participants from Armenian Diaspora will be provided shared accommodations (in hotel rooms for 2-6 people). Travel expenses (air tickets, etc.) are covered by participants. “Diaspora” Summer School Program will include the following 5 courses : •“Intensive Armenian Language Education”, July 2-29, •“Training course of Armenian Language and History Teachers and Educational Mission Organizers”, July 2-29, •“Young Leaders and Community Activities Organizers course”, July 2-15, •“Training course for Journalists”, July 2-15, •“National Music and Dance course“, July 2-15. For detailed information about participation conditions of each course, please visit the following website http://www.dss.am/en/About-us-About-program. Information is available in Armenian (Western and Eastern), English and Russian. For participating, please complete the online registration form. Registration is open until June 2, 2017. It is necessary to visit the official website of the program www.dss.am/en/, then enter and choose one of the five courses, after that, select the sub-section then complete the online application form and press .

Krikor Amirzayan infos du ministère arménien de la Diaspora (Karen Avanesyan et Natali Danielyan)

posté le 6 avril 2017 par Krikor Amirzayan/armenews


ARMENIE-DIASPORA
Le programme « Ari Doune » du Ministère arménien de la Diaspora destiné aux jeunes Arméniens de la diaspora débutera le 18 juin

Le ministère arménien de la Diaspora informe que le programme « Ari Doune » (Viens à la Maison) est renouvelé cette année. L’objectif d’« Ari Doune » étant de faire connaitre l’Arménie aux jeunes générations de la diaspora et de renforcer les liens Arménie-Diaspora tout en inculquant aux jeunes Arméniens de la diaspora les valeurs arméniennes, ses traditions, sa culture, sa langue et son histoire en les baignant dans l’ambiance des familles arméniennes qui accueillent ces jeunes. Le programme 2017 d’« Ari Doune » débutera le 18 juin et finira le 26 août soit 8 rendez-vous de la jeunesse arménienne de 14 jours chacun dont 9 dans les familles et 5 dans les camps de vacances. Les jeunes de 13 à 18 ans qui n’ont jamais pris part auparavant à ces rendez-vous de la jeunesse arménienne peuvent participer à ce programme d’« Ari Doune ». Une participation aux frais est demandée aux familles. Pour davantage d’informations, s’adresser au Ministère arménien de la Diaspora, 3, rue Vazken Sarkissian à Erévan. Tél. (00 374 10) 58 56 01.

Krikor Amirzayan

posté le 31 mars 2017 par Krikor Amirzayan/armenews


ARMENIENS-POLOGNE
Le président de Pologne a rappelé l’importance des Arméniens dans la société polonaise depuis 650 ans

Le président de la Pologne, Andrzej Duda, dans un discours prononcé hier 29 mars a rappelé l’importance du rôle des Arméniens dans la vie économique et culturelle de la Pologne à travers les siècles passés. Le président polonais Andrzej Duda a prononcé ces phrases au Palais présidentiel à Varsovie à l’occasion d’une réception dédiée au 650ème anniversaire de la formation de la communauté arménienne de Pologne. A. Duda a rappelé que l’arrivée des Arméniens en Pologne s’est déroulée dès 1367 lorsque le roi polonais Casimir le Grand par un décret spécial a autorisé la naissance du premier archevêché arménien de Pologne. Ce document écrit est exposé au Palais présidentiel.

Le président de Pologne a ajouté dans son discours que le rôle des Arméniens « dans tous les domaines de la société civile polonaise fut très important (...) des Arméniens qui furent de très bons agriculteurs, donnant également des intellectuels à la société polonaise ainsi que d’extraordinaires artisans et commerçants. »

Rappelons qu’après la chute d’Ani (XIe siècle), la capitale arménienne des Bagratides et les persécutions turco-mongoles, ainsi que l’effondrement du royaume arménien de Cilicie (XIVe siècle) des centaines de milliers d’Arméniens ont fui l’Arménie pour s’installer en Pologne. Des Arméniens qui ont durant plusieurs siècles formé une communauté active en Pologne mais s’intégrant et s’assimilant au cours des siècles. Cette communauté arménienne qui avait presque disparue compte aujourd’hui près de 30 000 membres, surtout par l’arrivée d’une récente immigration venant d’Arménie.

Krikor Amirzayan

posté le 30 mars 2017 par Krikor Amirzayan/armenews


ARMENIENS-CALIFORNIE
La Région de Los Angeles (Californie) décrète le mois d’avril comme « Le mois de l’Histoire des Arméniens »

La Région de Los Angeles (Californie) décrète le mois d’avril comme « Le mois de l’Histoire des Arméniens ». La motion proposée à la Région de Los Angeles par les conseillers régionaux Kathryn Barger et Janice Hahn fut approuvée par le Bureau du Conseil de la région. « Avec cette déclaration nous reconnaissons la vaste contribution de la communauté arménienne dans notre économie et notre culture » a déclaré la conseillère régionale Kathryn Barger et ajouta « Le mois d’avril a une signification importante pour nos amis Arméniens et leurs voisins ». Le conseiller Janis Hahn a ajouté de son côté « Durant le mois de l’Histoire des Arméniens le monde entier ainsi que notre société reconnait les jours sombres du génocide des Arméniens ».

Krikor Amirzayan

posté le 30 mars 2017 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Diaspora  Histoire  Image 450  Los Angelès 


COOPERATION
L’appel de Karen Karapetian à la Diaspora arménienne

Le Premier ministre Karen Karapetian a appelé les professionnels arméniens du monde entier à se réinstaller en Arménie et à aider à la mise en œuvre des vastes réformes promises par son gouvernement.

Dans un appel écrit publié hier sur sa page Facebook en anglais, en français, en russe, en espagnol et en arabe, M. Karapetian a déclaré que cela pourrait avoir un impact particulièrement fort sur la culture d’entreprise et l’éthique de travail du pays.

“Par ce message je voudrais inviter nos compatriotes de la Diaspora,- personnalités du monde de la culture, managers, ceux qui ont acquis une reconnaissance internationale dans les domaines de l’éducation ou des sciences, à devenir les acteurs des réformes qui sont en cours dans notre pays, apportant une nouvelle culture de la gestion et mettant le savoir et le potentiel des meilleurs spécialistes de la Diaspora au service des objectifs de tous les Arméniens.“, peut-on lire dans ce message.

Le post continue par ces mots : “La culture de la Diaspora doit être visible en Arménie. Chaque contact avec nos compatriotes nous donnera, j’en suis certain, un nouvel élan et un nouvel enthousiasme, que l’on ne pourrait peut-être pas quantifier, mais qui apporteraient, à terme, un changement de notre vision du monde, nous rendant plus tolérants à l’égard de différents systèmes de valeurs et contribuant à la hausse d’efficacité de la gestion et du travail. Ce qui serait une réussite pour nous tous !“

“Nous pouvons, par votre intermédiaire, découvrir et emprunter les meilleures valeurs culturelles des autres nations et, par la même voie, leur faire découvrir l’Arménie“, a ajouté Karapetian.

Le Premier ministre n’a pas dit explicitement qu’il était prêt à offrir des positions gouvernementales supérieures aux Arméniens de la diaspora. Il a déclaré seulement que leur plus grande implication dans des « secteurs clés » tels que l’économie, la santé publique et l’éducation produirait « des résultats immédiats ».

Karapetian a déjà lancé un appel en décembre à des milliers d’Arméniens d’origine syrienne réfugiés en Arménie ces dernières années. Il a affirmé que son gouvernement fera de son mieux pour les aider à rester dans leur patrie ancestrale pour de bon. “Vous avez changé la culture de faire des affaires et fournit des services à Erevan“, avait souligné l’ancien dirigeant d’entreprise à un groupe d’entrepreneurs arméniens syriens.

L’engagement de la Diaspora en Arménie a longtemps été entravé par le manque d’opportunités économiques, la corruption généralisée du gouvernement et d’autres problèmes liés à l’état de droit. Karapetian a reconnu ces “lacunes“ et a souligné que les autorités à Erevan “n’ont plus le droit de faire plus d’erreurs.“

posté le 1er mars 2017 par Claire/armenews

Reprinted with permission from RFE/RL Copyright(c)2007 Radio Free Europe / Radio Liberty, Inc.1201 Connecticut Ave, t N.W. Washington DC 200



ELECTIONS LEGISLATIVES
La coalitition de groupes issus de la société civile veut déployer 3500 observateurs

Une coalition de groupes de la société civile arménienne a déclaré hier qu’elle envisageait de déployer environ 3500 observateurs, parmi lesquels des Arméniens de la Diaspora, dans les bureaux de vote à travers le pays lors des prochaines élections législatives.

“À ce jour, nous avons déjà enregistré 2 800 personnes, et je pense que ce nombre passera à 3 500“, a déclaré à la presse Armen Grigorian, un des leaders de l’initiative Citizen Observer.

Grigorian a déclaré qu’ils scruteront le vote dans environ 1 750 des 2 000 bureaux de vote en Arménie, où environ 95 % de tous les électeurs admissibles seront en mesure de voter.

Selon Citizen Observer, la mission de surveillance comprendra près de 250 ressortissants arméniens étrangers, dont le rockeur Serj Tankian, l’actrice canadienne Arsinée Khanjian et son mari et réalisateur Atom Egoyan.

Tankian, Khanjian, Egoyan et plusieurs autres artistes de la diaspora arménienne ont lancé l’année dernière une campagne conjointe appelée “Justice Within Armenia” (« Justice en Arménie ») avec une pétition en ligne signée par des milliers de personnes. Ils ont exigé que le gouvernement arménien mette fin à la corruption généralisée, respecte les lois et organise des élections démocratiques.

Vartan Marashlian, directeur de la Fondation non gouvernementale RepatArmenia qui aide les Arméniens de la diaspora à s’installer en Arménie, est également impliqué dans la mission Citizen Observer.

“C’est un format très important par lequel nous pouvons relier la Diaspora à l’Arménie. Cela doit devenir une partie de notre culture“, a déclaré Marashlian lors d’une conférence de presse conjointe avec Grigorian et Vahe Keushguerian, un homme d’affaires libanais basé à Erevan.

Keushguerian a souligné le caractère non partisan de ce qui sera la plus grande mission de suivi des élections le 2 avril prochain. “La chose la plus importante pour nous est que chaque vote est compté correctement“, a t-il dit. “La question de savoir qui sera élu est secondaire.“

Les élections opposeront le parti républicain au pouvoir (HHK), quatre autres partis et autant d’alliances. Ils seront également suivis par environ 300 observateurs qui seront déployés par l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe. L’OSCE a officiellement lancé sa mission de surveillance mardi.

posté le 23 février 2017 par Claire/armenews

Reprinted with permission from RFE/RL Copyright(c)2007 Radio Free Europe / Radio Liberty, Inc.1201 Connecticut Ave, t N.W. Washington DC 200



ALPINISME
Un arménien du Liban, Avédis Kalpakian a vaincu le mont Aconcagua (6 962 mètres) le plus haut sommet d’Amérique du Sud

Le site Hayern Aysor nous informe qu’Avédis Kalpakian un alpiniste arménien du Liban a vaincu le sommet du mont Aconcagua (6 962 mètres) en Argentine à quelques kilomètres de la frontière chilienne. L’Aconcagua qui est le plus haut sommet du continent Sud-américain. Avédis Kalpakian s’est photographié au sommet de l’Aconcagua tenant un drapeau arménien. L’ascension qui s’est effectuée sous une neige abondante a duré dix heures selon l’alpiniste arménien. Avédis Kalpakian a déjà triomphé du mont McKinley (6 190 mètres) en Amérique du Nord, l’Elbrouz (5 642 mètres), le Mont Blanc (4 810 mètres).

Rappelons également l’exploit d’un autre arménien né au Liban et installé à Marseille en France, Ara Khatchadourian qui a l’an dernier triomphé de l’Everest (8 848 mètres), le plus haut sommet du monde.

Krikor Amirzayan

posté le 17 février 2017 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Diaspora  Image 450 


ETATS-UNIS
Alexis Ohanian (Reddit) dénonce le décret anti-immigration de Trump en parlant de ses racines

Alexis Ohanian, cofondateur de Reddit, affirme que le décret anti-immigration du président Donald Trump est à la fois « profondément non-américain » et « potentiellement anticonstitutionnel ». Ohanian a exprimé ses vues dans une lettre ouverte publiée sur le blog officiel de la communauté Reddit. Ohanian y explique que l’accueil des immigrants et des réfugiés est un avantage pour les Etats-Unis.

Voici la traduction de son Post :

Il y a un peu plus d’un siècle, un soldat turc a décidé que mon arrière grand-père était trop jeune pour être tué, et ce après avoir abattu ses parents devant lui. Au lieu de tourner l’épée sur le garçon, le soldat l’envoya dans un orphelinat. Beaucoup d’Arméniens, y compris ma arrière grand-mère, ont trouvé refuge à Alep, en Syrie. Tous deux s’y sont rencontrés et se sont dirigés vers l’île Ellis.

Heureusement, ils n’ont pas été rejeté. Ils ont trouvé ce message (NDLR : gravé sur le socle de la Statue de la Liberté) :
“Donne-moi tes pauvres, tes exténués,
Qui en rangs pressés aspirent à vivre libres,
Le rebut de tes rivages surpeuplés,
Envoie-les moi, les déshérités, que la tempête m’apporte
J’élève ma lumière et j’éclaire la porte d’or !“

Mon arrière grand-père ne parlait pas beaucoup l’anglais, mais il a travaillé dur et a pu obtenir un emploi chez Endicott-Johnson Shoe Company à Binghamton. C’était la porte d’or de sa famille. Bien que lui et mon arrière grand-mère aient eu quatre enfants, tous nés aux États-Unis, l’immigration a continué à remodeler leur famille, génération après génération. Le seul fils qu’ils avaient - mon grand-père - s’est volontairement engagé pendant la Seconde Guerre mondiale et a épousé une immigrante arménienne française. Et ma mère, originaire de Hambourg, en Allemagne, a décidé de quitter ses amis et sa famille après être tombée amoureuse de mon père, qui est né à San Francisco.

Elle a obtenu un visa de travail comme fille au pair aux États-Unis, déracinant sa vie entière par amour. Après qu’elle l’a épousé, elle a reçu une “Green Card“, qu’elle a gardée pendant plus d’une décennie jusqu’à ce qu’elle devienne une citoyenne américaine. J’ai grandi en parlant allemand, mais elle a insisté pour que je me concentre sur mon anglais afin de réussir.

Mes aïeux étaient de braves réfugiés qui ont trouvé un foyer dans ce pays. J’ai toujours été fier de vivre dans un pays qui disait oui à ces immigrants, qui créé un chemin pour qu’une femme qui voulait seulement travailler dur et fonder une famille puisse le faire ici.

Sans eux, il n’y a pas de moi, et il n’y a pas de Reddit. Nous sommes Américains. N’oublions pas que nous avons prospéré en tant que nation parce que nous avons été un phare pour les courageux - les fatigués, les exténués, les déshérités - tous les jetés.

À l’heure actuelle, la torche de La Statue de la Liberté s’obscurcit, c’est pourquoi il est plus important que jamais de parler et de prendre position pour soutenir tous ceux pour qui elle doit briller.

Notre plate-forme Reddit, comme notre pays, prospère plus il y a de gens et de communautés en son sein. Reddit continuera d’accueillir tous les citoyens du monde à notre communauté numérique et à notre bureau.

posté le 31 janvier 2017 par Claire/armenews


ETATS-UNIS
A New York et Washington devant les missions diplomatiques du Belarus, les Arméniens demandent devant la libération du bloggeur Alexandre Lapshin

Des dizaines d’Arméniens, à l’appel de l’ANCA (Armenian National Comittee-bureau de la Cause arméniennes aux Etats-Unis) ont manifesté dimanche 29 janvier devant les locaux des missions diplomatiques du Belarus à Washington et New York en demandant la libération immédiate du bloggeur russo-israélien Alexandre Lapshin. Ce dernier « coupable » de s’être rendu au Haut-Karabagh a attiré la colère de l’Azerbaïdjan. Le président azéri Ilham Aliev demandant à son homologue du Belarus Alexandre Loukachenko l’extradition du bloggeur Alexandre Lapshin vers Bakou pour y être jugé pour « outrage à l’Azerbaïdjan »...Steve Mesrobian, le responsable de l’ANCA de la côte-Est des Etats-Unis a affirmé lors de la manifestation « l’Azerbaïdjan et le Belarus sont deux des derniers Etats dictatoriaux d’Europe (...) ne respectant ni les Droits de l’homme, ni la liberté de parole et veulent réduire les journalistes au silence ». Les manifestants ont apporté leur soutien également à la République du Haut-Karabagh, « un des Etats les plus démocratiques de la région ».

Krikor Amirzayan

posté le 31 janvier 2017 par Krikor Amirzayan/armenews