Nouvelles d'Arménie
ACCUEIL   ACTUALITE   FORUMS   REDACTEURS   AIDE   VOS ARTICLES    |    Recherche  
 
Diaspora


COOPERATION
L’appel de Karen Karapetian à la Diaspora arménienne

Le Premier ministre Karen Karapetian a appelé les professionnels arméniens du monde entier à se réinstaller en Arménie et à aider à la mise en œuvre des vastes réformes promises par son gouvernement.

Dans un appel écrit publié hier sur sa page Facebook en anglais, en français, en russe, en espagnol et en arabe, M. Karapetian a déclaré que cela pourrait avoir un impact particulièrement fort sur la culture d’entreprise et l’éthique de travail du pays.

“Par ce message je voudrais inviter nos compatriotes de la Diaspora,- personnalités du monde de la culture, managers, ceux qui ont acquis une reconnaissance internationale dans les domaines de l’éducation ou des sciences, à devenir les acteurs des réformes qui sont en cours dans notre pays, apportant une nouvelle culture de la gestion et mettant le savoir et le potentiel des meilleurs spécialistes de la Diaspora au service des objectifs de tous les Arméniens.“, peut-on lire dans ce message.

Le post continue par ces mots : “La culture de la Diaspora doit être visible en Arménie. Chaque contact avec nos compatriotes nous donnera, j’en suis certain, un nouvel élan et un nouvel enthousiasme, que l’on ne pourrait peut-être pas quantifier, mais qui apporteraient, à terme, un changement de notre vision du monde, nous rendant plus tolérants à l’égard de différents systèmes de valeurs et contribuant à la hausse d’efficacité de la gestion et du travail. Ce qui serait une réussite pour nous tous !“

“Nous pouvons, par votre intermédiaire, découvrir et emprunter les meilleures valeurs culturelles des autres nations et, par la même voie, leur faire découvrir l’Arménie“, a ajouté Karapetian.

Le Premier ministre n’a pas dit explicitement qu’il était prêt à offrir des positions gouvernementales supérieures aux Arméniens de la diaspora. Il a déclaré seulement que leur plus grande implication dans des « secteurs clés » tels que l’économie, la santé publique et l’éducation produirait « des résultats immédiats ».

Karapetian a déjà lancé un appel en décembre à des milliers d’Arméniens d’origine syrienne réfugiés en Arménie ces dernières années. Il a affirmé que son gouvernement fera de son mieux pour les aider à rester dans leur patrie ancestrale pour de bon. “Vous avez changé la culture de faire des affaires et fournit des services à Erevan“, avait souligné l’ancien dirigeant d’entreprise à un groupe d’entrepreneurs arméniens syriens.

L’engagement de la Diaspora en Arménie a longtemps été entravé par le manque d’opportunités économiques, la corruption généralisée du gouvernement et d’autres problèmes liés à l’état de droit. Karapetian a reconnu ces “lacunes“ et a souligné que les autorités à Erevan “n’ont plus le droit de faire plus d’erreurs.“

posté le 1er mars 2017 par Claire/armenews

Reprinted with permission from RFE/RL Copyright(c)2007 Radio Free Europe / Radio Liberty, Inc.1201 Connecticut Ave, t N.W. Washington DC 200



ELECTIONS LEGISLATIVES
La coalitition de groupes issus de la société civile veut déployer 3500 observateurs

Une coalition de groupes de la société civile arménienne a déclaré hier qu’elle envisageait de déployer environ 3500 observateurs, parmi lesquels des Arméniens de la Diaspora, dans les bureaux de vote à travers le pays lors des prochaines élections législatives.

“À ce jour, nous avons déjà enregistré 2 800 personnes, et je pense que ce nombre passera à 3 500“, a déclaré à la presse Armen Grigorian, un des leaders de l’initiative Citizen Observer.

Grigorian a déclaré qu’ils scruteront le vote dans environ 1 750 des 2 000 bureaux de vote en Arménie, où environ 95 % de tous les électeurs admissibles seront en mesure de voter.

Selon Citizen Observer, la mission de surveillance comprendra près de 250 ressortissants arméniens étrangers, dont le rockeur Serj Tankian, l’actrice canadienne Arsinée Khanjian et son mari et réalisateur Atom Egoyan.

Tankian, Khanjian, Egoyan et plusieurs autres artistes de la diaspora arménienne ont lancé l’année dernière une campagne conjointe appelée “Justice Within Armenia” (« Justice en Arménie ») avec une pétition en ligne signée par des milliers de personnes. Ils ont exigé que le gouvernement arménien mette fin à la corruption généralisée, respecte les lois et organise des élections démocratiques.

Vartan Marashlian, directeur de la Fondation non gouvernementale RepatArmenia qui aide les Arméniens de la diaspora à s’installer en Arménie, est également impliqué dans la mission Citizen Observer.

“C’est un format très important par lequel nous pouvons relier la Diaspora à l’Arménie. Cela doit devenir une partie de notre culture“, a déclaré Marashlian lors d’une conférence de presse conjointe avec Grigorian et Vahe Keushguerian, un homme d’affaires libanais basé à Erevan.

Keushguerian a souligné le caractère non partisan de ce qui sera la plus grande mission de suivi des élections le 2 avril prochain. “La chose la plus importante pour nous est que chaque vote est compté correctement“, a t-il dit. “La question de savoir qui sera élu est secondaire.“

Les élections opposeront le parti républicain au pouvoir (HHK), quatre autres partis et autant d’alliances. Ils seront également suivis par environ 300 observateurs qui seront déployés par l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe. L’OSCE a officiellement lancé sa mission de surveillance mardi.

posté le 23 février 2017 par Claire/armenews

Reprinted with permission from RFE/RL Copyright(c)2007 Radio Free Europe / Radio Liberty, Inc.1201 Connecticut Ave, t N.W. Washington DC 200



ALPINISME
Un arménien du Liban, Avédis Kalpakian a vaincu le mont Aconcagua (6 962 mètres) le plus haut sommet d’Amérique du Sud

Le site Hayern Aysor nous informe qu’Avédis Kalpakian un alpiniste arménien du Liban a vaincu le sommet du mont Aconcagua (6 962 mètres) en Argentine à quelques kilomètres de la frontière chilienne. L’Aconcagua qui est le plus haut sommet du continent Sud-américain. Avédis Kalpakian s’est photographié au sommet de l’Aconcagua tenant un drapeau arménien. L’ascension qui s’est effectuée sous une neige abondante a duré dix heures selon l’alpiniste arménien. Avédis Kalpakian a déjà triomphé du mont McKinley (6 190 mètres) en Amérique du Nord, l’Elbrouz (5 642 mètres), le Mont Blanc (4 810 mètres).

Rappelons également l’exploit d’un autre arménien né au Liban et installé à Marseille en France, Ara Khatchadourian qui a l’an dernier triomphé de l’Everest (8 848 mètres), le plus haut sommet du monde.

Krikor Amirzayan

posté le 17 février 2017 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Diaspora  Image 450 


ETATS-UNIS
Alexis Ohanian (Reddit) dénonce le décret anti-immigration de Trump en parlant de ses racines

Alexis Ohanian, cofondateur de Reddit, affirme que le décret anti-immigration du président Donald Trump est à la fois « profondément non-américain » et « potentiellement anticonstitutionnel ». Ohanian a exprimé ses vues dans une lettre ouverte publiée sur le blog officiel de la communauté Reddit. Ohanian y explique que l’accueil des immigrants et des réfugiés est un avantage pour les Etats-Unis.

Voici la traduction de son Post :

Il y a un peu plus d’un siècle, un soldat turc a décidé que mon arrière grand-père était trop jeune pour être tué, et ce après avoir abattu ses parents devant lui. Au lieu de tourner l’épée sur le garçon, le soldat l’envoya dans un orphelinat. Beaucoup d’Arméniens, y compris ma arrière grand-mère, ont trouvé refuge à Alep, en Syrie. Tous deux s’y sont rencontrés et se sont dirigés vers l’île Ellis.

Heureusement, ils n’ont pas été rejeté. Ils ont trouvé ce message (NDLR : gravé sur le socle de la Statue de la Liberté) :
“Donne-moi tes pauvres, tes exténués,
Qui en rangs pressés aspirent à vivre libres,
Le rebut de tes rivages surpeuplés,
Envoie-les moi, les déshérités, que la tempête m’apporte
J’élève ma lumière et j’éclaire la porte d’or !“

Mon arrière grand-père ne parlait pas beaucoup l’anglais, mais il a travaillé dur et a pu obtenir un emploi chez Endicott-Johnson Shoe Company à Binghamton. C’était la porte d’or de sa famille. Bien que lui et mon arrière grand-mère aient eu quatre enfants, tous nés aux États-Unis, l’immigration a continué à remodeler leur famille, génération après génération. Le seul fils qu’ils avaient - mon grand-père - s’est volontairement engagé pendant la Seconde Guerre mondiale et a épousé une immigrante arménienne française. Et ma mère, originaire de Hambourg, en Allemagne, a décidé de quitter ses amis et sa famille après être tombée amoureuse de mon père, qui est né à San Francisco.

Elle a obtenu un visa de travail comme fille au pair aux États-Unis, déracinant sa vie entière par amour. Après qu’elle l’a épousé, elle a reçu une “Green Card“, qu’elle a gardée pendant plus d’une décennie jusqu’à ce qu’elle devienne une citoyenne américaine. J’ai grandi en parlant allemand, mais elle a insisté pour que je me concentre sur mon anglais afin de réussir.

Mes aïeux étaient de braves réfugiés qui ont trouvé un foyer dans ce pays. J’ai toujours été fier de vivre dans un pays qui disait oui à ces immigrants, qui créé un chemin pour qu’une femme qui voulait seulement travailler dur et fonder une famille puisse le faire ici.

Sans eux, il n’y a pas de moi, et il n’y a pas de Reddit. Nous sommes Américains. N’oublions pas que nous avons prospéré en tant que nation parce que nous avons été un phare pour les courageux - les fatigués, les exténués, les déshérités - tous les jetés.

À l’heure actuelle, la torche de La Statue de la Liberté s’obscurcit, c’est pourquoi il est plus important que jamais de parler et de prendre position pour soutenir tous ceux pour qui elle doit briller.

Notre plate-forme Reddit, comme notre pays, prospère plus il y a de gens et de communautés en son sein. Reddit continuera d’accueillir tous les citoyens du monde à notre communauté numérique et à notre bureau.

posté le 31 janvier 2017 par Claire/armenews


ETATS-UNIS
A New York et Washington devant les missions diplomatiques du Belarus, les Arméniens demandent devant la libération du bloggeur Alexandre Lapshin

Des dizaines d’Arméniens, à l’appel de l’ANCA (Armenian National Comittee-bureau de la Cause arméniennes aux Etats-Unis) ont manifesté dimanche 29 janvier devant les locaux des missions diplomatiques du Belarus à Washington et New York en demandant la libération immédiate du bloggeur russo-israélien Alexandre Lapshin. Ce dernier « coupable » de s’être rendu au Haut-Karabagh a attiré la colère de l’Azerbaïdjan. Le président azéri Ilham Aliev demandant à son homologue du Belarus Alexandre Loukachenko l’extradition du bloggeur Alexandre Lapshin vers Bakou pour y être jugé pour « outrage à l’Azerbaïdjan »...Steve Mesrobian, le responsable de l’ANCA de la côte-Est des Etats-Unis a affirmé lors de la manifestation « l’Azerbaïdjan et le Belarus sont deux des derniers Etats dictatoriaux d’Europe (...) ne respectant ni les Droits de l’homme, ni la liberté de parole et veulent réduire les journalistes au silence ». Les manifestants ont apporté leur soutien également à la République du Haut-Karabagh, « un des Etats les plus démocratiques de la région ».

Krikor Amirzayan

posté le 31 janvier 2017 par Krikor Amirzayan/armenews


GRENOBLE-DISTINCTION
La Maison de la Culture Arménienne de Grenoble et du Dauphiné honorée par le ministère arménien de la Diaspora

C’est au cours d’une soirée mémorable qu’une remise de prix a eu lieu, le 24 janvier dernier à la MCAGD suite à une sélection de 850 associations de la diaspora. L’espace « Jean Marandjian » a fait salle comble. Devant un public nombreux et fier, le ministère de la Diaspora d’Arménie a décerné le premier prix des associations arméniennes de France et le deuxième prix mondial à la MCAGD pour saluer sa contribution à préserver l’identité arménienne depuis sa création il y a 34 ans.

JPEG - 6 Mo

De nombreux élus ont manifesté par leur présence leur intérêt à cette cérémonie. Eric Piolle, maire de Grenoble, Patrick Curtaud, vice-président du département de l’Isère représentant le président du Département, Nathalie Béranger conseillère régionale représentant le président de la région Rhône -Alpes-Auvergne. On distinguait également de nombreux élus locaux, pour la ville de Grenoble notamment, Bernard Macret, en charge de la coopération décentralisée avec l’Arménie, mais aussi des Elus du département, de la région et plusieurs présidents d’associations amies venus participer à cette distinction. Tout a commencé par la projection d’un film documentaire de 35 minutes relatant toutes les actions entreprises par la MCAGD au cours de ces trois dernières décades. Une activité intense et soutenue, dans tous les domaines qu’ils soient culturels ou festifs, enseignement, bibliothèque, danse, musique, loisirs, temps libre pour les seniors, soirées festives etc...Une ruche vrombissante et enthousiaste conduite par un personnel permanent mais aussi animée par de nombreux bénévoles telle est la « Maison ». On constate que la dynamique est toujours présente et s’est renforcée notamment en 2015 avec le déroulement des manifestations liées au centenaire organisées autour de Monique Atamian avec l’appui des techniciens de la ville.

JPEG - 9.3 Mo

Un message de Hranouche Akopian, ministre de la diaspora a été projeté sur l’écran. Elle a confirmé par ses propos, traduits pour la circonstance, la volonté de son ministère d’honorer la communauté d’origine arménienne de Grenoble pour le fruit de son travail régulier au cours d’une période aussi longue.

JPEG - 249.2 ko

Remise du diplôme décerné par le ministère à la présidente en exercice, Siranouche Khatchatrian, suivie des discours éloquents d’Eric Piolle et de Patrick Curtaud et Nathalie Béranger ont clôturé la première partie. Chacun a, lors de son allocution, apporté son soutien à l’activité de la MCAGD et a manifesté l’attachement des institutions à la fois pour la communauté mais aussi pour la république d’Arménie.

De retour d’Arménie après avoir assisté aux Assises de la coopération décentralisée, Bernard Macret a relaté l’accompagnement de sa municipalité auprès de la ville de Sevan et a confirmé les relations chaleureuses entretenues dans le cadre de cette coopération avec cette commune en grande difficulté économique. Cette année l’école des sports et une maternelle de la ville ont reçu une dotation pour équiper les douches et assurer les bains et les soins aux enfants grâce à l’installation de chauffe-eaux solaires. Cette orientation pour l’énergie renouvelable se trouve en harmonie avec la stratégie écologique de la ville de Grenoble et l’ensoleillement de 300 jours du lac Sevan favorise cet engagement.

Forte de ses 400 membres cotisants, la MCAGD rayonne principalement sur toute la communauté d’origine arménienne du Sud-Isère et se flatte d’avoir réussi le pari délicat d’intégrer progressive ment la population récemment immigrée d’Arménie. Cette nouvelle force a réactivé l’élan initié par les présidents successifs au cours des années : Grégoire Atamian, Edouard Manoukian, Albert Kaladjian, Daniel Marandjian, Monique Atamian, Pascal Babakhian, Anouche Agobian et Siranouche Kachatrian. Il est désormais du devoir des anciennes équipes d’accompagner les jeunes générations pour assurer le relai.

Très heureux de cette belle et honorifique soirée, tous les participants ont applaudi la troupe de danse « Erévan » conduite par Varoujan et échangé amicalement autour du copieux cocktail servi pour la circonstance. Grégoire Atamian

posté le 31 janvier 2017 par Krikor Amirzayan/armenews


SYRIE
Mort d’un soldat d’origine arménienne de l’Armée régulière syrienne près d’Alep

Dans l’un des villages de la province d’Alep (Syrie), un soldat d’origine arménienne de l’Armée régulière syrienne, Jean Koradjian, a trouvé la mort le 22 janvier a annoncé le site du journal arménien « Kantsassar ». Selon ce site, cette mort porte à 33 le nombre de soldats tués d’origine arménienne dans l’armée gouvernementale de Syrie. Par ailleurs plus de 120 Arméniens ont au total trouvé la mort lors de la guerre depuis 2011.

Krikor Amirzayan

posté le 24 janvier 2017 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Diaspora  Image 450  Syrie 


ARMENIE-DIASPORA-ARTSAKH
En juin prochain un grand festival « Pour toi, Karabagh » organisé par le ministère arménien de la Diaspora

Lors d’une conférence de presse à Erévan, Serge Srapionyan le vice-ministre arménien de la Diaspora a affirmé que l’opération lancée par son ministère « Que fais-tu pour le Karabagh ? » organisera un grand festival. Selon S. Srapionyan dans le cadre de cette mobilisation pour la Karabagh, sous la direction du père Diradour Sartarian à la tête de la communauté arménienne de l’Etat de Bade-Wurtemberg, en Allemagne, 25 tonnes d’aides humanitaires comprenant de la nourriture, des vêtements, des fournitures de bureau sont acheminés vers le Haut-Karabagh. « Le développement du mouvement nous a permis de déclarer l’année 2017 comme l’Année du Karabagh. En juin prochain nous envisageons de réaliser un grand Festival « Pour toi, Karabagh » en présence de groupes venus de la diaspora » dit le vice-ministre de la Diaspora.

Krikor Amirzayan

posté le 14 janvier 2017 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Arménie  Diaspora  Humanitaire  Image 450  Karabagh 


ARMENIENS D’ALEP (SYRIE)
Aram Ier a célébré la messe de Noël à l’Eglise Apostolique Arménienne Sourp Asdvadzadzine à Alep

Une image qui nous touche particulièrement. Celle du Catholicos Aram Ier de la Grande Maison de Cilicie lors de la messe de la Nativité au sein de l’église apostolique arménienne Sourp Asdvadzadzine d’Alep (Syrie).

JPEG - 104.3 ko

C’était hier 6 janvier à l’occasion de la célébration du Noël arménien. Par cette célébration, Aram Ier a tenu à rappeler la libération d’Alep. Alep qui a souffert de la guerre. Mais Alep libérée. Le catholicos a béni le monde, le monde libre, le monde chrétien, le monde arménien. Et les quelques milliers d’Arméniens d’Alep, qui ont survécu à la terrible guerre, ont salué l’arrivée d’Aram Ier dans cette ville martyre. Aram Ier a lancé un message de paix et demandé au Seigneur la protection d’Alep et des Arméniens. Aujourd’hui, Aram Ier rendra visite aux institutions de la communauté arménienne d’Alep ainsi qu’aux églises arméniennes. Après les églises apostoliques arméniennes il se rendra également à l’église évangélique arménienne de Péthel ainsi qu’à l’église catholique arménienne Sainte-Trinité.

Krikor Amirzayan

<script async src='//platform.twitter.com/widgets.js' charset='utf-8'>

<script async src='//platform.twitter.com/widgets.js' charset='utf-8'>

JPEG - 119.2 ko
JPEG - 101.4 ko
JPEG - 88.3 ko
posté le 7 janvier 2017 par Krikor Amirzayan/armenews