Nouvelles d'Arménie
ACCUEIL   ACTUALITE   FORUMS   REDACTEURS   AIDE   VOS ARTICLES    |    Recherche  
 
Marseille


RCF Radio dialogue - Club Ararat TV
Marseille : Les Terrasses du port du Centre commercial

Aujourd’hui Richard Findykian s’intéresse aux Terrasses du Port du plus grand Centre Commercial de Marseille. Il est en duplex avec Sandra Chalinet, Directrice du Centre.

Réalisation radio : Corentin Aubry

posté le 16 janvier 2017 par Jean Eckian/armenews
THEMES ABORDES : Marseille 


CREATION
Le CD Rituels de l’ensemble Musicatreize, dirigé par Roland Hayrabedian

Rituels est le fruit d’une longue et complice collaboration artistique entre Zad Moultaka et l’ensemble Musicatreize. Il présente 4 œuvres vocales d’une grande diversité : plusieurs soli, des tutti augmentés par la dimension électroacoustique, des pièces instrumentées ou a cappella... Poèmes maya, arabe, texte alchimique du XVIe siècle ou conçu en atelier d’écriture s’incarnent en plusieurs langues méditerranéennes (français, italien, arabe, espagnol) et les chants transportent de la solennité à l’étrangeté. Le disque relate la fascination toute orientale du compositeur franco-libanais pour le rite, pour l’exploration des frontières entre sacré et profane et rejoint le souci de Roland Hayrabedian de trouver son chant intérieur.

Roland Hayrabedian a créé l’ensemble vocal et instrumental Musicatreize il y a 30 ans et considère Rituels comme son “meilleur disque“. Son portrait est à lire dans le numéro 236 des Nouvelles d’Arménie Magazine, de janvier 2017.

Rituels, création de Zad Moultaka, interprété par l’ensemble Musicatreize dirigé par Roland Hayrabedian, L’Empreinte digitale, 16,50 €.
Plus d’infos sur Musicatreize : http://www.musicatreize.org/

posté le 3 janvier 2017 par Claire/armenews

Crédit photo : Guy Vivien



RCF Radio dialogue - Club Ararat TV
Michel Assadourian, Directeur Général de WIKO, numéro 2 du smartphone en France

Le co-fondateur et Directeur Général (2012) de Wiko, numéro 2 du smartphone en France, Michel Assadourian et Jean-Luc Chauvin, nouveau Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie Marseille Provence sont interviewés, en duplex, par Richard Findykian.

posté le 26 décembre 2016 par Jean Eckian/armenews
THEMES ABORDES : Communications  Economie  Marseille 


MARSEILLE
Ciné-concert autour de Les Saisons de Péléchian

Musicatreize, avec en premier plan au centre Roland Hayrabedian © Guy Vivien.

L’Ensemble vocal et instrumental Musicatreize, dirigé par Roland Hayrabedian, propose l’événement Les Saisons / Horae quidem cedunt, une forme plus originale que le classique « ciné-concert ». La musique, au lieu d’accompagner le film, l’encadre. L’oeuvre musicale Horaequidemcedunt débute la performance, s’enchaîne sur le film Les Saisons, qui lui-même se conclut musicalement sur la 2e partie d’Horae.

Les Saisons est un chef d’oeuvre d’Artavazd Pelechian. Film court, sans paroles, il retrace de façon très poétique la vie paysanne d’un village du Caucase grâce à une science très particulière du montage cinématographique. Ce film, longtemps resté inconnu du temps de l’URSS, a été une révélation lors de sa diffusion en occident au début des années 80.

JPEG - 352.2 ko

Horaequidemcedunt est une commande de Musicatreize au compositeur Michel Petrossian. L’oeuvre reprend le principe du montage du film de Pelechian, sur divers textes d’Horace, Cicéron, la Bible et Philippe Mahaut. En partenariat avec l’Union culturelle française des Arméniens de France. Le concert sera suivi d’un pot offert au public.

Mercredi 7 décembre à 19h
Salle de Concert Musicatreize - 53 Rue Grignan, 13006 Marseille

Programme :

Artavazd Pelechian : Les Saisons (1975) Michel Petrossian : Horae quidem cedunt (commande de Musicatreize - 2015 - avec le Centre culturel Voce de Pigna)

Infos/Résas : 04 91 00 91 31 / reservations@musicatreize.org

Tarifs : 15 € plein tarif / 12 € tarif réduit (- de 25 ans, bénéficiaires des minimas sociaux, groupes de plus de 10 personnes) / Gratuit pour les - de 12 ans.

JPEG - 41.2 ko

Le compositeur Michel Petrossian.

Avant-goût : Mercredi 7 décembre à 18h, Rencontre avec Michel Pétrossian (entrée libre)

posté le 5 décembre 2016 par Claire/armenews


Salon du livre d’Alfortville
Expérience réussie pour l’association ARAM

Invitée d’honneur de l’édition 2016 au salon du livre Armen’Livres d’Alfortville, l’association pour la recherche et l’archivage de la mémoire arménienne (ARAM) a présenté ses activités d’archivage et de conservation ainsi que son travail de numérisation du fonds documentaire lié à la présence des Arméniens en France. La collaboration réussie avec la Maison de la Culture Arménienne a permis de belles et fructueuses rencontres.

JPEG - 1.5 Mo

Près de 150 élèves des écoles et collèges franco-arméniens d’Ile-de-France ont assisté à un atelier pédagogique. Ce dernier a permis aux enfants de mieux connaître leur héritage familial, d’appréhender également la notion de temps, de mémoire, de citoyenneté et de comprendre le rôle de l’association pour la recherche et l’archivage de la mémoire arménienne dans sa démarche de conservation et de diffusion.

JPEG - 1.2 Mo

Lors de la conférence qui s’est tenue au cœur du salon du livre, Jacques Ouloussian et Astrid Artin-Loussikian respectivement président et membre du conseil d’administration de l’association pour la recherche et l’archivage de la mémoire arménienne ont pu présenter les activités et la méthode de travail, notamment pour la numérisation de ses archives. L’assistance fournie et attentive a montré l’intérêt porté pour l’association et son travail de sauvegarde de la mémoire arménienne.

JPEG - 2 Mo

En conclusion du salon, le président de l’association Jacques Ouloussian s’est félicité des nombreux documents d’archives qui ont été numérisés sur place, permettant de les conserver de manière digitale. « La mémoire se protège, la mémoire se partage » a t-il conclu, remerciant la Maison de la culture arménienne d’Alfortville pour l’invitation qui a été faite à l’association.

Suivre l’actualité de l’association sur les réseaux sociaux :

http://www.facebook.com/associationARAM

et

http://www.twitter.com/assoaram

posté le 30 novembre 2016 par Jean Eckian/armenews


TWITTER
François-Michel Lambert : Au loto de l’Asso Azad
JPEG - 179 ko
JPEG - 180.1 ko
JPEG - 119.4 ko
JPEG - 204.4 ko
posté le 20 novembre 2016 par Stéphane/armenews
THEMES ABORDES : Arménie  Marseille 


A l’Honneur
L’ordre national du Mérite pour deux marseillais de l’Asso ARAM

Par décret du Président de la République en date du 14 novembre 2016 et pris sur le rapport du Premier ministre, deux membres de l’association pour la recherche et l’archivage de la mémoire arménienne sont nommés dans le cadre de la promotion de l’ordre national du Mérite publiée le 15 novembre 2016.

Sous le timbre du Premier ministre, M. Jacques OULOUSSIAN est nommé chevalier dans l’ordre national du Mérite.

Né à Marseille, il est président de l’association pour la recherche et l’archivage de la mémoire arménienne depuis dix ans. Après une vie professionnelle bien remplie (38 ans de service aux PTT) et une activité syndicale dynamique, il s’est pleinement engagé dans le monde associatif, dans le respect des valeurs de la République. Entre 1998 et 1999, il a présidé le premier « Comité du 24 avril », regroupement des principales associations représentatives de la communauté arménienne de France, pour la région marseillaise. Son attachement à la reconnaissance du génocide des Arméniens et la lutte contre les discriminations et contre le négationnisme se traduit aussi à travers sa volonté de partager et de transmettre la mémoire des français d’origine arménienne.

Depuis 2006, Jacques OULOUSSIAN préside l’association pour la recherche et l’archivage de la mémoire arménienne. Après avoir pris la succession du fondateur de l’association Jean Garbis ARTIN, il poursuit le travail entrepris pour la sauvegarde de tous les documents ayant trait à la présence de la diaspora arménienne en France. L’association a largement participé aux commémorations du centenaire du génocide des Arméniens en France. Soucieux de faire partager ces archives, il a engagé l’association dans une démarche de numérisation du fonds documentaire de l’association.

Mme Astrid ARTIN-LOUSSIKIAN est nommée chevalier dans l’ordre national du mérite au titre de la promotion du Bénévolat associatif.

Mobilisée sur le terrain de l’action sociale, Astrid ARTIN-LOUSSIKIAN a montré un sens de la solidarité humaine. Présidente de la Croix Bleue des Arméniens de France (CBAF) section St-Jérôme à Marseille de 2005 à 2011 puis déléguée nationale de la CBAF pour la région PACA de 2012 à 2014, ces responsabilités offrent à Astrid ARTIN-LOUSSIKIAN un champ d’action où elle a pu révéler son engagement civique mais également son engagement en tant que bénévole dans l’action humanitaire.

Enseignante en histoire-géographie, elle a mis ses compétences d’historienne au service de l’Association pour la recherche et l’archivage de la mémoire arménienne dont elle est membre et administratrice. Elle s’investit auprès de la jeunesse pour la transmission de la mémoire, à travers les thématiques d’immigration et de citoyenneté.

posté le 16 novembre 2016 par Jean Eckian/armenews


MARSEILLE
Un large drapeau arménien sur le bord du stade lors du match Marseille-Bordeaux

Marseille, la « ville arménienne » de France était aux couleurs de l’Arménie lors du match Olympique de Marseille-Bordeaux (0-0) lors de la 11e journée du championnat de France, au stade Vélodrome, dimanche 30 octobre.

JPEG - 222.4 ko
Le drapeau arménien au bord du stade lors du match Marseille-Bordeaux au stade Vélodrome

Dans les tribunes, tout près du terrain de jeu, un grand drapeau arménien de plusieurs mètres était visible durant tout le match. Drapeau placés par les supporters marseillais d’origine arménienne. Fiers d’être marseillais...et arméniens.

Krikor Amirzayan

posté le 31 octobre 2016 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Image 450  Marseille  Sports 


MARSEILLE
Exposition de Julien Lombardi, prix Maison blanche #6

Pour sa sixième édition, le festival La Photographie Marseille (festival de photographie contemporaine) continue de se donner comme axe fort la découverte de jeunes talents avec le Prix Maison Blanche. C’est Julien Lombardi qui l’a emporté cette année, ce qui lui permet d’exposer du 13 octobre au 4 novembre à Marseille.

JPEG - 358.6 ko

Julien Lombardi est diplômé d’ethnologie. C’est un artiste qui appréhende la photographie comme un outil d’expérimentation et d’investigation visuelle. Sa série L’inachevé, qu’il présente à Marseille, se passe en Arménie. D’origine arménienne, cela l’a amené à s’intéresser au développement de ce pays depuis 25 ans.

JPEG - 242 ko

« Il y a un travail immense de réinvention et de redéfinition de tout le territoire » : Julien Lombardi a fait 2 séjour de 3 mois en Arménie pour réaliser ce projet. L’inachevé est un travail photographique documentaire réalisé en argentique moyen format, une technique qui demande beaucoup de temps, que ce soit à la prise de vue mais aussi à la post-production. Le photographe nous raconte une histoire de ce pays avec sa propre vision, son propre ressenti et son parti pris.

Plus d’infos sur son site Internet : http://www.julienlombardi.com/Julien_Lombardi/Menu.html

posté le 11 octobre 2016 par Claire/armenews