Nouvelles d'Arménie
ACCUEIL   ACTUALITE   FORUMS   REDACTEURS   AIDE   VOS ARTICLES    |    Recherche  
 
Marseille


Club Ararat TV - RCF Radio dialogue
Charles Aznavour : « Pour toi Arménie », peut-être l’hymne national arménien ?

Le Club de Richard Findykian présente Charles Aznavour, l’artiste français le plus connu au monde, qui rentre d’un voyage officiel à Erevan, la capitale arménienne, accompagné de son fils Nicolas. Ils ont inauguré tous les deux en présence du Président de la République d’Arménie le Musée Charles Aznavour.

A l’occasion de cette interview, Charles Aznavour indique que sa chanson « Pour toi Arménie », dont la musique est de Georges Garvarentz*, pourrait devenir l’hymne national de la République d’Arménie. On y apprend également qu’un film documentaire sur sa vie, produit par un pays arabe est en cours de production.

JPEG - 84.8 ko

Quant à Jean-Marie Périer, le photographe et ami des stars des années 60, celui-ci présente sa nouvelle exposition «  Jean-Marie Périer, des Années 60 à nos jours » aux archives départementales de Marseille.

* Rappelons que le père de Georges, le poète Kevork Garvarentz est l’auteur du premier hymne national d’Arménie

Réalisation radio : Corentin Aubry

posté le 11 juin 2017 par Jean Eckian/armenews


BOUCHES-DU-RHONE
Yves Ternon président du comité de soutien de Pascal Chamassian en vue des législatives

En tant que président de son comité de soutien pour les élections législatives sur la 1ère circonscription des Bouches-du-Rhône, Yves Ternon sera présent lundi 29 mai aux côtés de Pascal Chamassian pour l’inauguration de son QG de campagne.

Ancien interne des hôpitaux de Paris, Yves Ternon a été chirurgien de 1959 à 1997. Depuis cinquante ans, il poursuit des recherches sur les génocides et les violences de masse du XXe siècle. Docteur en histoire (Paris IV-Sorbonne), il est également habilité à diriger des recherches (Montpellier III). Il est aussi président du Conseil scientifique international pour l’étude du génocide des Arméniens.

JPEG - 86.6 ko

Voici l’appel d’Yves Ternon lancé en faveur du candidat LREM, Pascal Chamassian :

“La France est aujourd’hui à un tournant de son histoire. Entre des extrêmes qui spéculent sur les peurs et les détresses - bien réelles, il est vrai - de nos concitoyens et des partis moribonds qui n’ont eu de cesse de se déchirer, Emmanuel Macron incarne le renouveau. Pour appliquer son programme, le Premier ministre a besoin d’une majorité parlementaire. Dans la première circonscription de Marseille, Pascal Chamassian est le candidat de ce mouvement.

Je connais bien Marseille où je viens depuis plus de quarante ans faire des conférences sur les génocides du XXe siècle et, singulièrement, sur le génocide des Arméniens. Je connais bien Pascal. Pendant quinze ans, nous avons préparé ensemble et organisé l’évènement Amnésie internationale, une manifestation scientifique et culturelle destinée à informer sur les crimes contre l’humanité et à lutter contre le négationnisme. Nous avons contribué à l’élaboration et à l’adoption de la loi de janvier 2001 par laquelle la France reconnaissait le génocide arménien.

Mais ce n’est pas le membre d’une communauté, ce n’est pas le Français de mémoire arménienne que je soutiens aujourd’hui, mais le candidat de La République en marche. Je le soutiens parce que c’est un défenseur des droits de l’homme, parce qu’il est un homme de culture et de mémoire, qu’il a la compétence pour conduire une action politique et que je connais sa loyauté et sa moralité.

Député de Marseille à Paris, il soutiendra l’action du Premier ministre, il contribuera à assurer la place de la France en Europe et dans le monde, à garantir la sécurité des Français, à gérer dans la dignité l’accueil des migrants politiques, à sortir du cycle infernal de la montée du chômage, à rétablir un équilibre économique et, surtout, surtout, à faire comprendre à nos concitoyens que ce n’est pas dans la haine et les divisions, dans de misérables querelles intestines, mais dans l’effort commun qu’ils pourront redresser ce pays. C’est ce message que fera passer mon ami Pascal Chamassian si vous lui apportez votre soutien.“

Yves Ternon

PNG - 679.6 ko
La Provence 28 mai
posté le 29 mai 2017 par Claire/armenews


FAIT DIVERS-MARSEILLE
3 Arméniens meurent dans l’incendie d’un appartement à Marseille

A Marseille (Bouches-du-Rhône) au quartier Saint-Julien (12e), l’incendie d’un appartement au rez-de-chaussée d’un immeuble de quatre étages dans nuit de mercredi à jeudi a fait 4 morts dont 3 Arméniens citoyens d’Arménie. Ce feu d’appartement -selon « La Provence »- a tué une enfant de 2 ans, sa tante de 25 ans, sa grand-mère de 51 ans et une femme de 38 ans, selon Xavier Tarabeux, procureur de la République de Marseille. Le feu a pris vers 3 heures du matin, dans l’appartement de la famille Kotcharian. Le père, Arsène Kotcharian, brûlé à 70% a été transféré à l’hôpital dans un état très grave. Plus d’une vingtaine d’habitants de l’immeuble ont été évacués par les secours. Le maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin s’est dit « profondément attristé » par ce tragique fait divers.

Krikor Amirzayan

posté le 27 mai 2017 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Fait divers  Image 450  Marseille 


MARSEILLE-COMMUNAUTE ARMENIENNE
Réception pour le 41ème anniversaire de la Maison Arménienne de la Jeunesse et de la Culture de Marseille

La Maison Arménienne de la Jeunesse et de la Culture (MAJC) de Marseille vient de fêter samedi 13 mai le 41ème anniversaire de sa fondation par une réception dinatoire en présence de 160 invités dont une trentaine de représentants du monde associatif arménien de la région. Une soirée placée sous l’égide de Mgr Vahan Hovhanessian, primat du diocèse de France de l’Église Apostolique arménienne.

Garo Hovsépian le directeur de la MAJC avait voulu mettre en honneur l’initiative de « Marseille capitale européenne du Sport en 2017 » en invitant les deux co-présidents de l’Entente UGA Ardziv, Philippe Cazarian et Roger Dermesropian ainsi qu’Eric Saradjian le responsable de la section Homenetmen au sein de l’UGA Ardziv. Le Homenetmen qui fêtera cette année son 100ème anniversaire. Enfin, dernier invité d’Honneur, Patrick Donabédian, Maître de conférences à l’Université d’Aix-Marseille et responsable de la section d’Etudes arméniennes. Garo Hovsépian et son équipe de la MAJC avaient tenu en invitant Patrick Donabédian « faire prendre conscience à communauté arménienne de l’importance du maintien des cours d’arménien à l’Université d’Aix-Marseille ».

Rappelant nombre de manifestations culturelles qui ont marqué ces 41 années d’existence, Garo Hovsépian a défini « l’occasion d’affirmer nos orientations dans la défense et l’illustration de la culture arménienne à travers ses expressions majeures dont la langue et l’identité par la culture et l’histoire ». Garo Hovsépian a également énuméré les 5 manifestations culturelles de la MAJC depuis le début de l’année, avec des rendez-vous autour de livres et le génocide. Avec l’historien turc Taner Akçam qui évoqua l’authentification des télégrammes de Talaat, la présentation des Arméniens de Syrie et du Moyen-Orient par le géopoliticien Gérard Chaliand, les racines du problème de l’Artsakh par Claude Mutafian, et la géopolitique du Sud-Caucase par Gaïdz Minassian ».

La Maison Arménienne de la Jeunesse et de la Culture de Marseille présenta également le livre « Mémorial du 24 avril » de Téotig traduit de l’arménien en français, édité en novembre dernier aux éditions Parenthèses de Marseille.

Parmi les projets, Garo Hovsépian a confié « l’impression d’une brochure sur les 40 ans de la MAJC ainsi qu’une exposition l’an prochain sur le 100ème anniversaire de la Première République d’Arménie et un colloque sur l’écrivain et homme politique arménien Avédis Aharonian disparu à Marseille en avril 1948. » Photos Isahak Akkayan

Krikor Amirzayan

JPEG - 542.8 ko
JPEG - 518.6 ko
JPEG - 297.3 ko
JPEG - 255 ko
JPEG - 467.7 ko
JPEG - 385.5 ko
JPEG - 364.2 ko
JPEG - 497.2 ko
JPEG - 448.7 ko
JPEG - 506.6 ko
JPEG - 462.8 ko
posté le 15 mai 2017 par Krikor Amirzayan/armenews


MARSEILLE
25e anniversaire de la libération de Chouchi

25e anniversaire de la libération de Chouchi

Dimanche 7 mai 2017

A la mémoire des combattants morts pour l’Artsakh

Messe de requiem suivi d’un dépôt de gerbe devant le Khatchkar

JPEG - 90.8 ko

Concert de chants patriotiques par le chanteur Davit HAKOBIAN

JPEG - 56.1 ko
posté le 1er mai 2017 par Stéphane/armenews
THEMES ABORDES : Arménie  Marseille 


REVUE DE PRESSE
« Le Département se souvient » du génocide arménien

À l’occasion du 102e anniversaire du génocide arménien de 1915, après la commémoration au mémorial du 24-avril 1915 à Marseille, c’est aux Archives départementales qu’un nouvel hommage a eu lieu, en présence de membres de la communauté arménienne, de nombreuses personnalités et d’élu(e)s. Aux côtés de Martine Vassal, présidente du Département, Dico Harounyan, entre autres, vice-président du Conseil de coordination des organisations arméniennes de France (CCAF).

Même les élus du conseil départemental jeunes ont assisté à cette cérémonie solennelle, à l’occasion de laquelle une toile « Le Département se souvient » a été dévoilée sur la façade du bâtiment ; en mémoire des 1,5 million d’Arméniens tués ou déportés, lors du génocide perpétré par les Turcs en avril 1915. Un choix stratégique « avec plus de sens » pour la présidente pour faire (re)découvrir ce lieu chargé d’histoire que sont les Archives départementales, mais aussi « depuis la passerelle on ne peut pas la rater », a t-elle exprimée, réaffirmant son engagement pour la reconnaissance du génocide arménien, que la France a inscrit dans la loi il y a maintenant seize ans.

Elle a répété toute sa « détermination à soutenir, en toute circonstance et avec vous tous, la cause arménienne en Provence. L’Arménie est et resta toujours ancrée au plus profond de mon cœur ». Dans ce contexte de rappel historique, de valeurs et de sens du devoir, Dico Harounyan a lui aussi insisté sur le fait qu’aujourd’hui « l’urgence est de rester éveillé. Un siècle après, continuer à raviver les mémoires ».

http://www.go-met.com/news/departement-genocide-armenien/

posté le 29 avril 2017 par Stéphane/armenews


MARSEILLE-GENOCIDE DES ARMENIENS
1500 personnes à Beaumont (Marseille, 12e) le 24 avril pour la cérémonie du 102ème anniversaire du génocide des Arméniens

A Marseille, la commémoration du 102ème anniversaire du génocide des Arméniens, lundi 24 avril a débuté le matin par une messe en l’église arménienne de Beaumont (12e) une foule impressionnante de près de 1 500 personnes se réunissait au mémorial du génocide des Arméniens. Parmi ce public, des élus, des religieux et de nombreux représentants du monde associatif arménien de Marseille. Parmi les élus, la présence de Valérie Boyer, Martine Vassal, Didier Parakian, Caroline Pozmentier, Stéphane Ravier et Guy Teissier. Ruben Kharazyan le nouveau Consul d’Arménie à Marseille ainsi que le Consul général Vartan Sirmakès. Le discours d’Azad Balalas-Kazandjian le président du CCAF Sud fut fortement applaudi lors de la cérémonie du 102ème anniversaire du génocide des Arméniens au mémorial de Beaumont. A noter la présence ainsi que la prestation du choeur Sahak-Mesrop dirigée par maître Khatchig Yilmazian. Photos : Isahak Akkayan

Krikor Amirzayan

JPEG - 1.2 Mo
JPEG - 1.2 Mo
JPEG - 1.3 Mo
JPEG - 1.1 Mo
JPEG - 1.2 Mo
JPEG - 1.4 Mo
JPEG - 1.4 Mo
JPEG - 1.1 Mo
JPEG - 1 Mo
JPEG - 1.1 Mo
JPEG - 1.4 Mo
JPEG - 1.3 Mo
JPEG - 1.2 Mo
JPEG - 1.3 Mo
JPEG - 1.3 Mo
JPEG - 1.4 Mo
JPEG - 1.3 Mo
JPEG - 1.4 Mo
JPEG - 1 Mo
JPEG - 1.1 Mo
JPEG - 1.1 Mo
JPEG - 1.2 Mo
posté le 29 avril 2017 par Krikor Amirzayan/armenews


MARSEILLE
Marseille : commémoration du génocide arménien dans le quartier de Saint-Julien

Plus d’un millier de personnes et de nombreuses personnalités ont commémoré hier matin le génocide arménien, au quartier de Saint-Julien à Marseille.

JPEG - 46 ko
JPEG - 98.7 ko
JPEG - 47 ko
JPEG - 189.7 ko
JPEG - 177.7 ko
JPEG - 61.7 ko
JPEG - 210.3 ko
JPEG - 284 ko
JPEG - 245.9 ko
JPEG - 44.9 ko
JPEG - 67.1 ko
JPEG - 237.8 ko
JPEG - 204.6 ko
JPEG - 73.2 ko
JPEG - 236.2 ko
JPEG - 46.4 ko
JPEG - 205.1 ko
JPEG - 214.3 ko
JPEG - 102.2 ko
posté le 25 avril 2017 par Stéphane/armenews
THEMES ABORDES : Arménie  Image 450  Marseille 


Communiqué du CCAF Sud :
24 avril à Marseille : modification du programme et des RDV

Les mesures de sécurité sont renforcées pour les manifestation du lundi 24 avril 2017 à Marseille. Le CCAF Sud en lien avec les autorités et la police a donc modifié le programme des commémorations. Voici le programme :

Marseille, lundi 24 avril 2017 :

Matin

09h30 : messe en l’église apostolique arménienne de Beaumont (13012)

11h00 : cérémonie du souvenir au Mémorial du génocide des Arméniens

Après-midi

17h00 : rassemblement métro « Rond point du Prado » (13008)

- suivi d’une marche en direction du Consulat Général de Turquie (13008)

- suivi d’une messe en l’église arménienne du Prado et cérémonie d’extinction de la flamme de la mémoire (13008)

Le président du CCAF Sud Azad Balalas-Kazandjian appelle « les descendants des rescapés à être plus déterminés que jamais dans leur combat pour la défense de la mémoire des victimes, pour la vérité. En ce jour de deuil mais aussi de lutte qu’est le 24 avril, les Arméniens se mobiliseront partout dans le monde pour se souvenir, mais également pour demander justice et réparation. En France, patrie des droits de l’homme, leur présence se doit d’être particulièrement massive et exemplaire ».

posté le 23 avril 2017 par Stéphane/armenews