Nouvelles d'Arménie
ACCUEIL   ACTUALITE   FORUMS   REDACTEURS   AIDE   VOS ARTICLES    |    Recherche  
 
Karabagh


ARTSAKH
Des médecins arméniens de la Fédération de Russie effectuent gratuitement des consultations à Stepanakert

Des membres de l’organisation non-gouvernementale « Union scientifique médicale arménienne » opérant dans la Fédération de Russie ont visité Stepanakert.

Ils effectuent des consultations et des examens gratuits à l’hôpital pour enfants « Arevik » et au centre médical républicain depuis le 15 août . Dans une interview accordée à « Artsakhpress », la responsable de l’Union et pédiatre Hasmik Aharonyan a noté que la visite a été préparé depuis un an.

« Sur 50 étudiants, nous avons choisi seulement 8, ceux qui ont une expérience plus riche et des connaissances. Certains étudiants se concentrent sur le domaine de la chirurgie, d’autres sur la pédiatrie et la thérapie « , a déclaré H. Aharonyan et elle a ajouté qu’ils organisent également des conférences pour les partenaires locaux, qui se rapportent à des approches pédiatriques et chirurgicales modernes.

JPEG - 36.7 ko

Gohar Movsisyan, un pédiatre travaillant au « Centre national de recherche sur la santé des enfants » de Moscou, a déclaré que le but principal de la visite est d’amener leurs enfants en Artsakh.

« Je suis né à Stepanakert, mais je vis et travaille à Moscou. Je suis venu en Artsakh avec mes collègues et je pense que notre visite contribuera à améliorer l’état de santé des enfants », a déclaré Gohar Movsisyan précisant qu’ils ont repéré des enfants ayant des problèmes .

« L’Union scientifique médicale arménienne » a été fondée en 2015. C’est une plate-forme pour unir les étudiants et les médecins arméniens à Moscou.

posté le 22 août 2017 par Stéphane/armenews
THEMES ABORDES : Karabagh 


ARTSAKH
Pétition de l’UGAB Europe en faveur d’une aide pour le peuple du Nagorno-Karabakh

L’UGAB Europe compte sur vous pour signer la pétition en faveur d’une aide de l’UE pour le peuple du Nagorno-Karabakh. Le pétition est disponible à l’adresse suivante : https://www.change.org/p/we-want-europe-in-nagorno-karabakh

Nous avons besoin du plus de signatures possible pour faire avancer la situation actuelle... Votre soutien compte plus que jamais !

posté le 22 août 2017 par Stéphane/armenews
THEMES ABORDES : Karabagh 


ARTSAKH
La beauté de l’Artsakh
Le pont d’Halivor se trouve au-dessus de la rivière Ishkhanaget, à 2 km au sud-ouest du village de Mets Tagher, région d’Hadrout en Artsakh.
posté le 22 août 2017 par Stéphane/armenews
THEMES ABORDES : Image 450  Karabagh 


ARTSAKH (HAUT-KARABAGH)
3 300 tirs azéris en direction des positions des forces arméniennes en Artsakh (Haut-Karabagh) la semaine dernière

La semaine dernière, du 13 au 19 août, sur la ligne de front arméno-azérie en Artsakh (Haut-Karabagh) près de 3 300 tirs de projectiles de diverses dimensions sur les positions des forces arméniennes ont été enregistrés. Au total le régime du cessez-le-feu a été violé par l’Azerbaïdjan à 220 reprises. Le ministre de la Défense de la République de l’Artsakh (Haut-Karabagh) affirme que les forces arméniennes n’ont pas répliqué et contrôle intégralement toute la frontière entre l’Artsakh et l’Azerbaïdjan.

Krikor Amirzayan

posté le 21 août 2017 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Karabagh 


REVELATION DES PERTES AZERIES
L’Azerbaïdjan aurait perdu 558 soldats et compté 1293 blessés lors de la « guerre des 4 jours » en avril 2016

Selon Armenpress, le politologue arménien Hrant Mélik-Chahnazarian a publié sur le site voskanapat.info une lettre émise le 28 avril 2016 par un haut-responsable de l’armée azérie, le général Nedjmedin Sadikov destinée à Zakir Hasanov le ministre de la Défense de l’Azerbaïdjan dans laquelle il faisait état des pertes azéries lors de la « guerre de 4 jours » contre les forces de l’Artsakh (Haut-Karabagh).

JPEG - 172 ko

Dans cette lettre, N. Sadikov écrit que les pertes de l’armée azérie entre le 2 et le 6 avril lors de la guerre contre les forces arméniennes à la frontière de l’Artsakh sont de 558 soldats Azéris tués et 1 293 blessés. Parmi ces blessés, 58 étaient en état d’extrême gravité. A noter que sur le seul front de Talish-Martakert, les pertes azéries étaient de 98 soldats. Du côté arménien les pertes furent de 102 soldats et civils.

Krikor Amirzayan

posté le 19 août 2017 par Krikor Amirzayan/armenews


PHILATELIE-REPUBLIQUE DE L’ARTSAKH (HAUT-KARABAGH)
La poste de l’Artsakh (Haut-Karabagh) émet deux timbres-poste dédiés au bicentenaire de la naissance du peintre Hovhannès Aïvazovsky

Le 17 juillet 2017 Artsakhpost, la Poste de la République de l’Artsakh (Haut-Karabagh) a procédé à l’émission d’une série de deux timbres-poste honorant le bicentenaire de la naissance du célèbre peintre des marines d’origine arménienne, le célèbre Hovhannès (Ivan) Aïvazovsky (1867-1900). Le premier timbre-poste d’une valeur de 120 drams et le second de 240 drams. Les deux timbres représentent son portrait devant ses tableaux.

JPEG - 8.8 ko
La poste de l’Artsakh (Haut-Karabagh) émet deux timbres-poste dédiés au bicentenaire de la naissance du peintre Hovhannès Aïvazovsky, ci-dessus le timbre d’une valeur de 120 drams
JPEG - 9 ko
La poste de l’Artsakh (Haut-Karabagh) émet deux timbres-poste dédiés au bicentenaire de la naissance du peintre Hovhannès Aïvazovsky, ci-dessus le timbre d’une valeur de 240 drams

Krikor Amirzayan

posté le 18 août 2017 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Karabagh  Philatélie 


PHILATELIE-REPUBLIQUE DE L’ARTSAKH (HAUT-KARABAGH)
L’Artsakh émet une série de 7 timbres-poste sur les tableaux de Hovhannès (Ivan) Aïvazovski à l’occasion du bicentenaire de sa naissance

Le 17 juillet 2017 Artsakhpost, la Poste de la République de l’Artsakh (Haut-Karabagh) a procédé à l’émission d’une série de 7 timbres-poste consacrés au 200ème anniversaire de la naissance du peintre des marines Hovhannès (Ivan) Aïvazovski (1867-1900). Les timbres-poste reprennent les tableaux d’Hovhannès Aïvazovski.

JPEG - 94.8 ko
L’Artsakh émet une série de 7 timbres-poste sur les tableaux de Hovhannès (Ivan) Aïvazovski à l’occasion du bicentenaire de sa naissance

Le premier d’une valeur de 200 drams et les six autres de 240 drams. Par ailleurs la Poste de l’Artsakh a également procédé à l’émission d’une série de deux timbres-poste honorant le 200ème anniversaire de la naissance d’Hovhannès Aïvazovski.

Krikor Amirzayan

posté le 18 août 2017 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Image 450  Karabagh  Philatélie 


SYRIE-ROJAVA
Mort du commandant Arménien Noubar Ozanian en Syrie dans les combats contre l’Etat Islamique

Le commandant Arménien Noubar Ozanian -de son vrai nom Orhan Bakirdjian- a été tué le 14 août en Syrie lors des combats contre l’Etat Islamique. Noubar Ozanian combattait avec les forces kurdes contre les islamistes. Les sites kurdes en Turquie et en Syrie ont annoncé la nouvelle de sa disparition au combat. « Au Rojava (région kurde au nord de la Syrie) lors des combats héroïques contre les terroristes de l’Etat Islamique le 14 août le fédayi du peuple arménien, le commandant Noubar Ozanian a intégré l’armée des immortels » écrit le site kurde de Syrie du mouvement « Nouvelle jeunesse démocratique ». Le journal arménien d’Istanbul « Nor Zartonk » a également fait écho de la disparition le 14 août de Noubar Ozanian en annonçant la nouvelle « avec une grande tristesse ». Noubar Ozanian était né à Yozgat (Turquie) dans une famille arménienne pauvre. Il a fait ses études à l’école Karageuzian puis au Tbrévank. Il a ensuite rencontré les leaders des mouvements communistes de Turquie tels qu’Armenak Bakr et s’est engagé en tant que militant. A la fin des années 1980 il a rejoint les mouvements armés communistes et participé à nombre d’opérations. Il avait traduit en turc des œuvres du communiste arménien Stépan Chahoumian et de Lénine. Selon certaines informations il avait également participé aux combats de la lutte de libération de l’Artsakh (Haut-Karabagh). En Syrie Noubar Ozanian avait participé aux combats contre Daesh en tant que commandant dans les rangs de groupes armés kurdes marxistes-léninistes.

Krikor Amirzayan

posté le 17 août 2017 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Arménie  Image 450  Karabagh  Kurdistan  Syrie 


ARMENIE-DIASPORA-JEUNESSE
15ème édition de « Bazé », avec le rassemblement de 405 jeunes d’Arménie, de l’Artsakh, du Djavakhk et de la diaspora à Dzargatsor du 21 au 27 août

« Bazé » le camp de vacances et rassemblement de jeunes Arméniens d’Arménie, de l’Artsakh, du Djavakhk et de la diaspora a 15 ans. Au cours de ces quinze éditions « Bazé » a réuni au total plus de 8 500 jeunes Arméniens venu passer des vacances et réaliser des jeux et concours. Cette année ils seront 405 jeunes à se réunir du 21 au 27 août autour de ces jeux « Bazé » a annoncé Krikor (Grigor) Danielyan le responsable de l’édition 2017 de « Bazé ». Selon Arousiak Boghosyan la responsable de la Fondation de la Jeunesse d’Arménie, ces 15 ans de « Bazé » sont la preuve de sa longévité et de son intérêt auprès de la jeunesse. Cette année du 21 au 27 août ces 405 jeunes Arméniens se sont donnés rendez-vous à Dzargatsor (ou Tsaghgadzor). Une fête de la jeunesse, des sports et des connaissances qui seront au programme de ces rencontres inter-jeunes démontrant la vitalité de la jeunesse arménienne d’Arménie et de la diaspora.

Krikor Amirzayan

posté le 15 août 2017 par Krikor Amirzayan/armenews
THEMES ABORDES : Arménie  Diaspora  Image 450  Karabagh