Nouvelles d'Arménie
ACCUEIL   ACTUALITE   FORUMS   REDACTEURS   AIDE   VOS ARTICLES    |    Recherche  
 
Arménie


REVUE DE PRESSE
Commémoration du 102ème anniversaire du génocide Arménien à Nice

Lundi 24 avril 2017 à 11h30 au monument aux morts de Rauba Capeu Philippe PRADAL, Maire de Nice, commémorait le 102ème anniversaire du génocide Arménien, aux côtés de la communauté arménienne de Nice et des Alpes-Maritimes

posté le 26 avril 2017 par Stéphane/armenews
THEMES ABORDES : Arménie  Image 450 


REVUE DE PRESSE
Alfortville : 102 ans après, la communauté arménienne commémore le génocide

Chaque année, Olga est émue aux larmes. Accompagnée de ses enfants et ses petits-enfants, elle ne se lasse pas de répéter que s’ils sont là, c’est pour que justice soit faite au peuple arménien. Et cela fait plus d’un siècle qu’ils le demandent.

Ce dimanche, à l’occasion du 102e anniversaire du génocide, des centaines de membres de la communauté arménienne et quelques officiels ont marché ensemble jusqu’à la place Achtarck d’Alfortville, où ils ont rendu hommage aux victimes. Après la diffusion de l’hymne arménien fredonné timidement et l’hymne français chanté plus franchement, c’est l’heure des prises de parole.

« Partout dans le monde, les Arméniens se réunissent aujourd’hui en mémoire du premier génocide du XXe siècle, lance à la tribune un membre du comité unitaire d’Alfortville. Je dis génocide, car quoiqu’en dise la Turquie, cela ne peut s’appeler autrement ».

« Nous ne pouvons pas oublier, renchérit un autre. Et non, la Turquie n’a pas changé ! Il suffit de regarder le dirigeant Erdogan, qui a réussi l’exploit de faire croire à ses habitants que tout irait mieux si on lui confiait les plein pouvoirs ». Dans la foule on applaudit, on essuie quelques larmes, on rappelle à l’ordre les enfants qui chahutent. On pense fort à ce « million et demi de nos ancêtres assassinés ». Puis c’est au sénateur-maire (PS) Luc Carvounas de prendre la parole et de rappeler la richesse culturelle d’Alfortville, « une ville construite par et autour de ces familles arméniennes persécutées ».

leparisien.fr

http://www.leparisien.fr/alfortville-94140/alfortville-102-ans-apres-la-communaute-armenienne-commemore-le-genocide-23-04-2017-6880902.php

posté le 26 avril 2017 par Stéphane/armenews
THEMES ABORDES : Arménie  Image 450 


FRANCE
La FRA Dachnaktsoutioun France appelle à voter pour Emmanuel MACRON

Le premier tour des élections présidentielles françaises met fin à l’incertitude liée à l’offre politique très confuse, due notamment à la présence de nouveaux entrants dans la course à la présidentielle, y compris au sein des partis de gouvernement traditionnels.

Nous sommes pour le maintien des valeurs républicaines de la France, la liberté et la fraternité face à la menace du vote pour une candidature prônant l’exclusion des immigrés, la fermeture des frontières, la sortie de l’union européenne, la sortie de l’euro. Ce maintien de la tradition de la France, terre d’accueil des réfugiés, en facilitant leur intégration constitue une richesse pour la France, comme l’a démontré celle des Arméniens arrivés en France après le génocide de 1915.

Nous appelons tous les électeurs d’origine arménienne à apporter leur soutien à Emmanuel Macron même si ce candidat n’est pas leur choix. S’abstenir c’est faire le jeu du front national.

Cet appel ne doit pas nous faire oublier nos exigences envers le futur président qui devra renforcer le rayonnement et le rôle de la France dans le monde et poursuivre l’engagement du président Hollande pour soutenir la cause arménienne. Il devra poursuivre et renforcer l’action de la France au sein du groupe de Minsk pour obtenir l’indépendance de l’Artsakh et établir définitivement la paix, être exigeant vis-à-vis de la Turquie qui se radicalise pour maintenir un état de droit, prélude à la reconnaissance et la réparation du génocide arménien, la levée de l’embargo à l’encontre de l’Arménie. Enfin la France devra jouer un rôle actif pour faire cesser la guerre en Syrie et ses conséquences dramatiques sur la population civile, dont la minorité arménienne continue de souffrir terriblement.

Comité Central FRA Dachnaktsoutioun France

Fait à Paris, le 24 avril 2017

posté le 26 avril 2017 par Stéphane/armenews
THEMES ABORDES : Arménie  France 


ARMENEWS TV
La commémoration du génocide au Dzidzernakapert en vidéo

Des dizaines de milliers de personne ont défilé toute la journée du 24 avril pour se recueillir au mémorial de Dzidzernakapert et s’incliner devant la mémoire des un millions et demi d’Arméniens assassinés en 1915. Un reportage vidéo de Max Sivaslian pour Armenews TV.

posté le 26 avril 2017 par Ara/armenews
THEMES ABORDES : Arménie  Image 450 


CANNES
Cérémonie commémorative du Génocide des Arméniens à Cannes

Cette cérémonie, organisée par l’Union des Arméniens de CANNES et Environs (UACE) sous l’égide de la Ville de CANNES, s’est déroulée lundi 24 avril autour de la stèle érigée au Jardin d’Arménie par l’UACE, Square Verdun, Pointe de la Croisette à CANNES, devant une foule de 250 personnes.

JPEG - 1.3 Mo
Lecture par Yasmine ALFIERI-YARDIMIAN du discours rédigé par Armand SAMMELIAN

Le discours incisif rédigé par Armand SAMMELIAN, prononcé avec conviction par Yasmine ALFIERI-YARDIMIAN, Vice-Présidente de l’UACE, a captivé l’attention de l’assemblée émue, tout comme l’allocution sans détour de Monsieur David LISNARD, Maire de CANNES, fidèle à son engagement aux côtés des arméniens et des chrétiens d’Orient.

JPEG - 1.2 Mo
Dépôt de Gerbe au nom de l’UACE par Albert BABIKIAN, Président, et Yasmine ALFIERI-YARDIMIAN, Vice-Présidente.

Sur la Croisette, devant la baie de Cannes, a ensuite flotté l’air nostalgique et endeuillé de DELE YAMAN au son de la douce voix de Shaké et du vibrant doudouk de Pertsh MELIKSETYAN, son époux.

JPEG - 1.3 Mo
Salutation "Aux Morts" par les porte-drapeaux devant la stèle commémorative

Dignité, émotion et recueillement ont présidé à chaque étape de cette cérémonie, en la présence de nombreux élus, de présidents d’associations et des porte-drapeaux.

JPEG - 1.1 Mo
"Dele Yaman" interprété au Doudouk par Pertsh MELIKSETYAN et chanté "a capella" par Shaké, son épouse.
posté le 26 avril 2017 par Stéphane/armenews


- photo : * au centre : David LISNARD, Maire de CANNES et Vice-Président du Département des Alpes Maritimes * à la droite de David LISNARD : Bernard BROCHAND, Député et Président de la Communauté d’Agglomération Cannes - Pays de Lérins et ancien Maire de CANNES, puis Mireille BOISSY, André FRIZZI et Sophie INGALLINERA, Conseillers Municipaux, * à la gauche de David LISNARD : Albert BABIKIAN, Président de l’UACE et Yasmine ALFIERI-YARDIMIAN, Vice-Présidente de l’UACE.

THEMES ABORDES : Arménie  Cannes  Image 450 


RESEAUX SOCIAUX
La Commémoration du 102 ème anniversaire du génocide des Arméniens vue par Twitter

Comme tous les 24 avril, des cérémonies ont eu lieu lundi dans toute la France pour commémorer le génocide arménien. Les utilisateurs de Twitter l’ont commémoré à leur façon

JPEG - 19.7 ko

Twitter

JPEG - 20.4 ko

Twitter

JPEG - 54.8 ko

Twitter

JPEG - 63.6 ko

Twitter

JPEG - 19.8 ko

Twitter

JPEG - 39.2 ko

Twitter

JPEG - 20.8 ko

Twitter

JPEG - 35 ko

Twitter

JPEG - 18 ko

Twitter

JPEG - 18.6 ko

Twitter

JPEG - 36.9 ko

Twitter

JPEG - 15.9 ko

Twitter

JPEG - 51.8 ko

Twitter

JPEG - 62.7 ko

Twitter

JPEG - 31.2 ko

Twitter - Humour

JPEG - 56.3 ko

Twitter

posté le 26 avril 2017 par Stéphane/armenews
THEMES ABORDES : Arménie  Turquie 


LEGISLATIVES
La Cour constitutionnelle auditionne les opposants qui rejettent les résultats officiels

La Cour constitutionnelle de l’Arménie a commencé hier les auditions suite au recours de l’opposition contre les résultats officiels des élections législatives du début du mois, qui ont donné la victoire au Parti républicain du président Serge Sarkissian (HHK).

L’alliance Congrès-HZhK dirigée par l’ancien président Levon Ter-Petrosian a accusé le HHK d’avoir intimidé les électeurs et utilisé les ressources administratives à ses propres fins. Il a présenté au tribunal plus de 40 pages de documents écrits ainsi que des documents vidéo et audio qui prouveraient les fraudes.

Dans son discours face à la Cour, Levon Zurabian, haut représentant du Congrès-HZhK, a affirmé que le scrutin du 2 avril laissait la plupart des Arméniens avec un sentiment de déjà vu.

“Chaque fois, les élections sont truquées, chaque fois l’opposition fait appel à la Cour constitutionnelle et chaque fois la Cour constitutionnelle conclut que les irrégularités signalées n’ont pas influencé les résultats des élections ou que les preuves présentées sont fausses“, a regretté Zurabian face au jury de neuf juges.

“En conséquence, les gens sont constamment déçus par les institutions de l’État et perdent confiance dans les processus électoraux“, a-t-il ajouté.

Gagik Harutiunian, président de la Cour constitutionnelle, a interrompu Zurabian, disant qu’il ne pouvait pas faire de déclarations politiques et critiquer des décisions judiciaires antérieures au cours de la procédure judiciaire. “Au lieu de prononcer un discours politique, essayez de justifier les réclamations que vous avez présentées à la Cour constitutionnelle“, a-t-il demandé.

Zurabian a indiqué le 14 avril qu’il ne croit pas que le tribunal va annuler les résultats officiels, qui indiquent que le bloc de Ter-Petrosian recueille 1,65% du vote. “Nous n’avons pas d’illusions, mais il est de notre devoir d’aller jusqu’au bout“, s’est-il défendu.

La plupart des partis et blocs d’opposition arméniens pensent que le résultat des élections s’est principalement joué grâce à l’achat de votes à grande échelle du HHK, une affirmation rejetée par le parti au pouvoir.

Dans une déclaration du 7 avril, le bloc du Congrès-HZhK a également allégué “de nombreux cas enregistrés de vote multiple“ par des loyalistes du gouvernement. Il avait pourtant été assuré au cours de la campagne électorale que ce type de fraude serait pratiquement impossible en raison des amendements soutenus par l’opposition au Code électoral promulgués par les autorités l’automne dernier.

Ces changements ont conduit à l’installation de dispositifs électroniques d’authentification des électeurs dans tous les bureaux de vote. Les autorités ont également accepté de publier les listes signées des électeurs qui ont voté le 2 avril. Cela a permis aux partis d’opposition de vérifier si quelqu’un d’autre a voté à la place d’Arméniens absents du pays ou qui se sont tout simplement abstenus.

Les observateurs électoraux européens n’ont pas signalé de cas importants de vote multiple dans leurs conclusions préliminaires publiées le 3 avril. Ils ont cité par contre des informations crédibles sur l’achat de vote et la pression sur les fonctionnaires et les employés des entreprises privées.

Les documents soumis par le Congrès-HZhK à la plus haute cour du pays incluent également des informations enregistrées secrètement indiquant que les employés d’un homme d’affaires riche affilié à la HHK ont été forcés de faire campagne pour sa réélection au Parlement, sous peine de perdre leur emploi. Le Service spécial d’enquête de l’Arménie (SIS) a lancé la semaine dernière une enquête criminelle.

Reprinted with permission from RFE/RL Copyright(c)2007 Radio Free Europe / Radio Liberty, Inc.1201 Connecticut Ave, t N.W. Washington DC 200

posté le 26 avril 2017 par Claire/armenews

Reprinted with permission from RFE/RL Copyright(c)2007 Radio Free Europe / Radio Liberty, Inc.1201 Connecticut Ave, t N.W. Washington DC 200



ARMENIE
Le gouvernement communique ses objectifs ambitieux pour les exportations

Le gouvernement arménien s’est engagé à contribuer à une augmentation constante et rapide des exportations qui éliminerait l’énorme déficit commercial de l’Arménie au cours des cinq prochaines années.

Les hauts fonctionnaires du ministère du Développement économique et des Réformes ont déclaré au Premier ministre Karen Karapetian le week-end dernier que ce sera le moteur principal d’une croissance économique plus rapide envisagée par son gouvernement.

“Vous dites que nos exportations devraient dépasser les importations d’ici 2022“, a déclaré Karapetian lors d’une réunion avec le ministre du Développement économique, Suren Karayan, et d’autres hauts fonctionnaires du ministère. “Vous faites une très bonne affirmation“.

“Mais connaissez-vous les exportations des marchandises que nous allons augmenter et quelles importations nous allons réduire ? “, a-t-il demandé avant de recevoir ce que la déclaration appelle une “ réponse positive “.

Selon le Service national des statistiques, les exportations arméniennes ont augmenté de 20% pour atteindre près de 1,8 milliard de dollars l’année dernière. Mais elles sont toujours loin des importations qui totalisent 3,3 milliards de dollars. L’Arménie a eu encore des déficits commerciaux plus importants dans le passé, même si son économie a progressé à des taux de deux chiffres jusqu’à la crise financière mondiale de 2008-2009.

Karayan et ses cadres supérieurs ont estimé que le déficit serait plus que nullisé si les exportations augmentaient en moyenne de 20 % par année pendant cinq années consécutives. Ils prévoient que les recettes d’exportation de l’Arménie dépasseront la barre symbolique des 2 milliards de dollars cette année et augmenteront d’environ 450 millions de dollars en 2018. Cela se traduira par 15 000 nouveaux emplois.

Les responsables du ministère ont également expliqué que la Russie et d’autres membres de l’Union économique eurasienne (UEE) absorberaient la plupart des exportations supplémentaires prévues. Pour eux, les exportations arméniennes annuelles vers ces ex-pays soviétiques doubleront pour atteindre près de 800 millions de dollars en trois ans.

Les données du Service national des statistiques montrent que l’Arménie a exporté pour 371 millions de dollars de produits vers la Russie l’année dernière, en hausse de plus de 50% par rapport à 2015. Les produits agricoles frais, les denrées alimentaires préparées, les textiles et les boissons alcoolisées représentaient la majeure partie d’entre eux.

Malgré cette forte hausse, l’Union européenne est restée le premier marché d’exportation de l’Arménie en 2016. Elle a acheté pour environ 480 millions de dollars de biens et de produits arméniens. L’Etat du Caucase du Sud lui fournit principalement les concentrés de cuivre, de molybdène et de minerai non ferreux, notamment pour l’Allemagne.

Les ambitieux objectifs d’exportation fixés par le ministère du Développement économique et des Réformes sont probablement liés à des investissements à grande échelle que Karapetian s’est engagé à attirer dans le marché intérieur. Il a promis spécifiquement un financement de 3,2 milliards de dollars pour environ 350 projets d’investissement nationaux à mettre en œuvre dans les années à venir. Plus de 800 millions de dollars de cette somme devraient être investis cette année.

Le Premier ministre et d’autres fonctionnaires du gouvernement n’ont pas encore précisé toutes les sources des investissements promis. Karayan a déclaré le 13 avril qu’un fonds d’investissement mis en place récemment par des hommes d’affaires russes riches d’ascendance arménienne passera 300 millions de dollars à des achats d’actions ou à des prêts à faible taux d’intérêt pour les entreprises locales en 2017.

Karapetian a déclaré aux fonctionnaires du ministère que le gouvernement s’efforcerait également de stimuler les exportations plus importantes en améliorant l’administration fiscale. Il a également discuté avec eux des efforts déployés par le gouvernement pour améliorer l’environnement commercial élargi du pays.

L’ancien dirigeant d’entreprise s’est engagé à plusieurs reprises à créer des « conditions égales » pour tous les entrepreneurs. Les politiciens de l’opposition rejettent cependant son ambitieux programme de réforme. Ils disent en particulier que les hommes d’affaires riches proches du gouvernement continuent de bénéficier d’un monopole sur les importations lucratives de carburant et de denrées alimentaires de base.

Un haut fonctionnaire du Fonds monétaire international a insisté à Erevan le 12 avril sur le fait que le cabinet de Karapetian s’est engagé à mettre en œuvre les réformes clés nécessaires pour accélérer la croissance économique.

La croissance économique en Arménie a été arrêtée l’année dernière au milieu d’une récession continue en Russie. Le FMI s’attend à ce qu’il s’accélère à environ 3 % en 2017.

posté le 26 avril 2017 par Claire/armenews


GUMRI
Un homme arménien souffrant de troubles mentaux aurait tué un soldat russe

Un homme arménien souffrant de troubles mentaux a été formellement inculpé hier d’avoir frappé à mort un soldat russe à Gumri.

Le soldat de 21 ans, Dmitry Yalpayev, a été retrouvé mort à l’extérieur d’un magasin dans la deuxième plus grande ville d’Arménie samedi. Selon les autorités armées de l’application de la loi, il a subit huit blessures au coups de couteau sur le dos, le cou et la tête.

Peu de temps après, un résident de Stepanavan âgé de 20 ans, une petite ville à 85 kilomètres à l’est de Gumri, a été arrêté et interrogé comme suspect. L’homme, identifié par le Comité d’enquête de l’Arménie comme A. Janjughazian, a été formellement inculpé et placé en détention préventive.

“Le suspect a été interrogé et a avoué un lien avec l’incident“, a déclaré le comité dans un communiqué. “Des actions d’enquête nécessaires sont menées dans le but de vérifier les circonstances indiquées dans le témoignage“.

“Une enquête préliminaire a établi que le suspect avait certains problèmes de santé mentale“, ajoute le communiqué.

L’agence d’application de la loi a également confirmé les rapports des médias selon lesquels Janjughazian a quitté l’armée arménienne le mois dernier après avoir été diagnostiqué pour ces « troubles mentaux ». Elle précise qu’il a subi une évaluation psychiatrique lors de son service obligatoire en raison de plusieurs cas d’auto-mutilation.

Dans une lettre envoyée dimanche au ministre russe de la Défense Sergey Shoygu, le ministre de la Défense arménien, Vigen Sargsian, a exprimé ses condoléances dans le cadre de la mort du soldat russe. Sargsian a assuré Shoygu que les autorités arméniennes mettaient tout en oeuvre pour résoudre le meurtre et “punir le coupable“.

Gumri abrite le siège d’une base militaire russe stationnée en Arménie. On pense que la base compte jusqu’à 4 000 soldats.

posté le 26 avril 2017 par Claire/armenews

Reprinted with permission from RFE/RL Copyright(c)2007 Radio Free Europe / Radio Liberty, Inc.1201 Connecticut Ave, t N.W. Washington DC 200

THEMES ABORDES : Arménie  Gumri  Image 450  Justice  Police  Russie