Nouvelles d'Arménie
ACCUEIL   ACTUALITE   FORUMS   REDACTEURS   AIDE   VOS ARTICLES    |    Recherche  
 
Arménie


CONSEIL MUNICIPAL D’EREVAN
Les dissidents du parti « Pays de l’abricot » ne démissionneront pas

Deux membres de l’assemblée municipale d’Erevan, représentant un parti d’opposition radical, ont clairement indiqué qu’ils ne démissionneraient pas après avoir été accusés de « trahison » par la direction de leur parti .

Le parti Tsirani Yerkir (pays de l’abricot) dirigé par Zarouhi Postanjian, une femme politique de l’opposition, avait remporté 5 sièges sur les 65 élus au conseil municipal d’Erevan le 14 mai dernier. Elle a décidé d’occuper ces sièges malgré ses accusations portées à l’encontre du parti républicain de l’Arménie (HHK) d’avoir manipulé les élections.

Postanjian et deux conseillers municipaux de son parti se sont affrontés avec le maire républicain d’Erevan Taron Markarian et ses alliés lors d’une session le 16 juin. Deux autres conseillers municipaux de son parti, Hayk Petrosian et Mnatsakan Parakshiev, ont gardé pour leur part un profil bas au cours de ce débat animé.

La direction du parti a alors accusé ces deux hommes de « trahison » et exigé qu’ils abandonnent leurs sièges au conseil le lendemain. Dans un communiqué, elle a indiqué que Petrosian et Parakshiev ont « déviés de la ligne du parti, qu’ils n’arrivent pas à s’acquitter de leurs obligations, qu’il sapent le travail d’équipe et trahissent le parti et le peuple d’Erevan ».

Une autre déclaration de Yerkir Tsirani publiée vendredi a condamné leur « passivité » lors de la réunion du 16 juin.

JPEG - 52.3 ko
Hayk Petrosian et Mnatsakan Parakshiev

Les dissidents ont rejeté ces accusations lors d’une conférence de presse tenue plus tôt dans la journée. Ils ont indiqué qu’ils privilégiaient un style politique différent.

« Nous luttons contre les phénomènes vicieux tels que le cynisme, l’arrogance, l’intolérance et l’absence totale de sens du réalisme », a déclaré Petrosian. « Il est très important que nous ne devenions pas ainsi et que nous restions ouverts au pluralisme et à la critique saine ».

« Notre tâche principale aurait dû être la mise en œuvre du programme [de développement] d’Erevan », a-t-il ajouté. « Mais nos collègues cherchent à ajouter des éléments émotionnels à chaque problème, ce qui, selon nous, n’est pas productif ». « À mon avis, le travail dans la municipalité ne doit pas être transformé en spectacle théâtral », a déclaré pour sa part Parakshiev, se référant au comportement de ses collègues lors de la session du conseil.

En conséquence, les deux hommes ont déclaré qu’ils continueront à siéger au conseil municipal en tant que membres indépendants. Ils ont également déclaré qu’ils n’avaient pas l’intention d’adhérer à un autre groupe ou de créer leur propre parti.

Le HHK détient 46 sièges au conseil. Les 15 sièges restants sont contrôlés par l’alliance traditionnelle Yelk de l’opposition.

Postanjian a fustigé Yelk la semaine dernière, accusant les autorités arméniennes de l’avoir créé de toute pièce pour affaiblir les opposants politiques authentiques. Davit Khazhakian, le jeune dirigeant du groupe Yelk au conseil d’Erevan, a réagi à ces allégations en haussant les épaules.

posté le 25 juin 2017 par Ara/armenews

P.S Reprinted with permission from RFE/RL Copyright(c)2007 Radio Free Europe / Radio Liberty, Inc.1201 Connecticut Ave, t N.W. Washington DC 200

THEMES ABORDES : Arménie  Politique 


ARMENIE
La nouvelle centrale thermoélectrique arménienne va expédier de l’électricité vers l’Iran et la Géorgie

Le gouvernement arménien a approuvé la signature d’un accord-cadre sur la conception, le développement, le financement, la construction, la propriété et le fonctionnement d’une nouvelle centrale thermoélectrique (TPS) dans le district administratif d’Erevan à Erebuni.

Selon le ministre des Infrastructures énergétiques et des Ressources naturelles, Ashot Manukyan, la nouvelle centrale électrique permettra de couvrir la pénurie d’énergie que d’autres stations ne peuvent pas couvrir. Le plan de construction de la TPS prévoit la conception d’une centrale fonctionnant au gaz, qui peut produire près de 250 mégawatts d’électricité et a jusqu’à 53% de coefficient général d’efficacité, ainsi que des plans pour son développement, son financement, sa construction, son exploitation, et son entretien technique. Selon les responsables, les investissements seront proches de 285 millions de dollars.

La construction durera 26 mois et se terminera au deuxième semestre 2019. Pendant la seule construction, 900 emplois temporaires seront créés et, une fois qu’elle sera opérationnelle, il y aura 200 emplois permanents avec des salaires élevés. La centrale thermoélectrique et son entretien technique sont conçus pour une durée de 20 ans.

Les travaux de construction de la troisième ligne à haute tension Arménie-Iran de 400kw et Arménie-Géorgie de 400kw seront achevés en 2019 et compte tenu du fait que la construction de cette nouvelle centrale sera également terminée en 2019 cela peut fournir à l’Arménie l’occasion d’assurer un approvisionnement sécurisé en énergie électrique aux pays voisins, devenant un acteur majeur sur le marché de l’énergie de la région.

posté le 25 juin 2017 par Stéphane/armenews
THEMES ABORDES : Arménie 


LE RAINCY
La fête de l’école Tebrotzassère
JPEG - 94.1 ko
posté le 25 juin 2017 par Stéphane/armenews
THEMES ABORDES : Arménie  Image 450 


ALFORTVILLE
L’exposition des élèves d’arts plastiques (dessins, peintures...) de la Mca Alfortville
JPEG - 61.7 ko
posté le 25 juin 2017 par Stéphane/armenews
THEMES ABORDES : Arménie  Image 450 


ALFORTVILLE
Les photos et vidéos des représentations à la Maison de la Culture Arménienne

Que d’émotions en cette fin d’année des activités 2016/2017, et un mois de juin bien rempli...

- Un gala magnifique au POC

- Une représentation des nouvelles activités des élèves d’éveil et de composition à la MCA

- Des examens de piano et de guitare avec des élèves d’un niveau excellent

et à venir

- Ce week end, l’exposition de nos élèves d’arts plastiques au 148

- Mercredi 28, passage des niveaux et ceintures des élèves de kung fu et

- Vendredi 30, fête de la MCA “khorovadz“ dans le jardin

Penser à venir faire vos inscriptions pour l’année 2017/2018 !

JPEG - 37.3 ko
JPEG - 91.1 ko
JPEG - 90.7 ko
JPEG - 82.8 ko
JPEG - 85.5 ko

Les petits de 4/5 ans de la MCA... à la représentation !

posté le 25 juin 2017 par Stéphane/armenews
THEMES ABORDES : Arménie  Image 450 


NICE
Sous la plume de H.Tumanyan
JPEG - 76.6 ko
posté le 25 juin 2017 par Stéphane/armenews
THEMES ABORDES : Arménie  Image 450 


REVUE DE PRESSE
Un buste en hommage à Missak Manouchian

Un nouveau défi pour Arestakes. Le sculpteur d’origine arménienne, plusieurs fois primé, installé à Alfortville doit répondre aujourd’hui à une nouvelle commande : réaliser un buste de Missak Manouchian pour le Mont-Valérien, à Suresnes (Hauts-de-Seine). En direct, face au public, le professionnel malaxera la glaise pour en faire ressortir «  en force », un buste « puissant qui montre la souffrance » subie par le Résistant. Ce buste restera au mémorial. Missak Manouchian, poète arménien, rescapé du génocide, est une figure de la Résistance. Avec ses camarades de l’Affiche rouge, il a été fusillé au Mont-Valérien.

LE PARISIEN

posté le 25 juin 2017 par Stéphane/armenews
THEMES ABORDES : Arménie 


ARMENIE
Série de manquements dans le contrôle de la viande

Le Service national de la sécurité sanitaire des aliments d’Arménie a révélé que trois entreprises chargées de l’inspection des viandes - le Centre d’expertise des produits d’élevage, Centre d’expertise des produits d’origine animale et le Centre anti-épidémie - ne procèdent pas correctement à l’examen vétérinaire et sanitaire de la viande.

Après une série d’études, l’agence a découvert que les inspections de la viande étaient effectuées sans équipement approprié ou avec l’aide d’un équipement d’origine inconnue et souvent de nature formelle. En cas de doute sur la qualité de la viande, ces entreprises n’ont pas informé les autorités, bien qu’elles aient une telle obligation.

Il a également été découvert que des matériaux d’origine inconnue étaient utilisés pour effectuer des examens de laboratoire de la viande, rendant ainsi leurs résultats controversés. Les examens ont été effectués en l’absence d’organes internes des animaux et l’échantillonnage n’a pas été effectué correctement, ce qui a rendu impossible de déterminer la qualité de la viande ou d’identifier les maladies possibles.

Le Service national de la sécurité sanitaire des aliments a également révélé que les porcs n’avaient pas été examinés pour détecter la présence de trichinose (maladie humaine et animale causée par des helminthes). L’agence n’a pas trouvé de cas d’examen de poissons, de lait ou du miel, comme le prévoient les décisions gouvernementales.

Aucune procédure de désinfection des organes et tissus infectés n’a été effectuée. Les conclusions de ces études ont été envoyées au Bureau du Procureur général et au Comité des recettes de l’État, ainsi qu’au Ministère des finances.

L’agence rappelle que selon une décision du gouvernement, l’achat de viande d’animaux abattus à l’extérieur des abattoirs deviendra illégal en Arménie à partir du 1er mars 2018.

posté le 25 juin 2017 par Stéphane/armenews
THEMES ABORDES : Arménie 


ARMENIE
Camp du Nor’s en Arménie
JPEG - 77.3 ko

En 2017, le Camp du Nor’s débarque en Armenie !

Du 02 au 13 Août prochain, le camp du Nor Seround se tiendra en Armenie, à 15 minutes de Erevan.

Au programme, activités diverses, visites, des excursions dans la capitale mais surtout un voyage de 3 jours en Artsakh !

Le prix du séjour est de 420 euros hors avion.

A partir de 15 ans

Demandez vite votre dossier par mail à contact@norseround.com ou par téléphone au 06 31 08 89 07 (Sacha).

A très bientôt !

posté le 25 juin 2017 par Stéphane/armenews
THEMES ABORDES : Arménie