Annonce

Tout message posté sur ce forum engage la responsabilité civile et pénale de son auteur. Les messages racistes, homophobes, etc... sont donc interdits !

#1 01-10-2010 16:36:58

Louise
Membre certifié
Réputation :   55 

L'Europe et le spectre du Califat

L’Europe et le spectre du califat : de Bat Ye-Or – Ed. Provinciales. 2010

« Un spectre hante l’Europe », disait Marx. Comme un membre coupé le califat aboli en 1924 par Atatürk – unité politique et religieuse de l’Islam – continue de tourmenter « l’homme malade de l’Europe ». Ce livre expose l’action politique en Occident de l’OCI – Organisation de la Conférence Islamique – la plus grosse organisation internationale après l’ONU, forte de cinquante-six États gouvernant un milliard trois cent millions de personnes et qui se comporte de fait comme un califat moderne associatif. »
« L’OCI a réussi à établir par delà les frontières et à l’aide de réseaux européens une véritable gouvernance sur les minorités musulmanes immigrées en Europe. Son action sur les politiques communautaires a contourné les procédures démocratiques. En imposant que ces minorités gardent leur lien avec leur religion, leur culture, leur langue et leur État d’origine, elle provoque l’échec des modèles occidentaux d’intégration et conduit l’Europe à un « multiculturalisme » aventureux. »
« Bat Ye’or révèle le projet révolutionnaire d’installer le siège permanent de l’OCI à Jérusalem et comment l’Europe est instrumentalisée dans cette opération décisive pour l’avenir du Proche Orient et ce qu’il y reste de christianisme.
Bat Ye’or, « fille du Nil », « une Cassandre, un esprit courageux et clairvoyant », (selon l’historien David Pryce-Jones) a consacré sa vie à étudier et à comprendre l’histoire des Juifs et des chrétiens sous l’Islam après avoir dû quitter l’Égypte de Nasser en 1957. Ses livres ont été publiés en anglais, allemand, espagnol, français, hébreu, italien, néerlandais, russe… Elle donne de nombreuses conférences et participe à d’importants colloques internationaux en Europe et en Amérique où elle a fait connaître les mots « dhimmitude » et « Eurabia ». Depuis une dizaine d’années elle a concentré sa méthode d’investigation sur l’étude des relations institutionnelles euro-arabes et leurs implications politiques et religieuses largement ignorées des médias. »
« Au cours de la rédaction de cet essai, je me remémorais la question qui m’avait hantée voici vingt ans. Comment des peuples chrétiens, dotés d’États, de fortes armées et des plus riches cultures de leur temps, se désintégrèrent-t-ils dans leurs confrontations avec l’islam du VIIe au XVe siècle ? Maintenant je ne me pose plus ces questions. Ces processus de décomposition que j’étudiais dans de vieilles chroniques, je les ai vus se dérouler dans l’Europe actuelle… »

(« Bat Ye'or est née au Caire, en Egypte. En 1955 sa nationalité égyptienne est révoquée parce qu'elle est juive. Avec ses parents, elle trouve asile à Londres en 1957, comme réfugié apatride, et acquiert la nationalité britannique en 1959 après son mariage. A partir de 1958 elle suit les cours de l'Institut d'archéologie à la London University, puis continue ses études à partir de 1960 à l'Université de Genève, en Suisse où elle a suivi son mari. Elle a écrit de nombreux articles et 3 livres depuis 1971 sur le sort des non-Musulmans sous l'Islam. La traduction de Le Dhimmi (Paris, 1980) en anglais (1985), hébreu (1986), et russe (1991), lui ont conféré une stature internationale dans ce domaine. »)

www.acam.france.org

Dernière modification par Louise (01-10-2010 16:40:04)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Droits de reproduction et de diffusion réservés
© Nouvelles d'Arménie Magazine / www.armenews.com - 2018
armenews.com a acueilli 390786500 visiteurs depuis le début du siècle.