Nouvelles d'Armenie    
Charles Vanetzian
Qui est « In », qui est « Out » ?


Ayse Gunaysu, la représentante de l’Association des Droits de l’Homme en Turquie, a écrit, très justement, “La négation du Génocide des Arméniens nourrit le racisme“ (voir : http://www.armenews.com/article.php3 ?id_article=78709 ).

Prononcée par une Turque, cette phrase cache une force toute particulière. Exprimée à partir de Turquie à la veille de la commémoration du Génocide des Arméniens, alors qu’il s’agit encore d’un sujet qui y est tabou et dénié, cette phrase revêt un poids singulier et révèle, pour qui connaît la situation de ce pays en matière de droits de l’homme et de liberté d’expression, un courage peu commun. Heureusement, Ayse Gunaysu n’est pas seule en Turquie : de plus en plus de Turcs font preuve de ce courage.

Il faut noter qu’en Belgique ou en France, ce courage, qui n’est pas toujours reconnu, contraste avec la lâcheté de certains médias, hommes politiques et intellectuels qui non seulement empêchent cette possibilité de démocratisation mais en plus font le jeu des ultra-nationalistes locaux.

(JPEG) Étant donné que ces Turcs courageux n’auront jamais l’appui des médias tels que Turquienews - Radio MIT qui, à l’instar de l’État turc, voient dans le type de déclarations faites par Ayse Gunaysu l’expression des ennemis de la Turquie, alors que ces médias devraient savoir que les ennemis de la Turquie sont ceux qui n’hésitent pas à bafouer le courage des Turcs qui se battent pour la démocratisation et la liberté d’expression en Turquie ;

Étant donné que ces Turcs courageux n’auront jamais le support de responsables politiques, comme :

François Bayrou (Mouvement Démocratique) - Elio di Rupo (Parti Socialiste) - Laurette Onkelinx (PS) - Benoît Lutgen (Centre Démocrate Humaniste) - Joëlle Milquet (CDH) - Charles Michel (Mouvement Réformateur)

qui n’hésitent pas à se mettre en contact avec des membres du MHP (Parti d’extrême-droite turc, nationaliste, xénophobe et négationniste) ou du mouvement Fethullah Gülen, ou avec les négationnistes notoires qui y sont associés tels que :

Fadime Ertugrul-Tastan (MoDem) - Emir Kir (PS) - Halis Kötken (PS) - Sevket Temiz (PS) - Mahinur Özdemir (CDH) - Yalçin Bulduk (CDH) - Mustafa Öztürk (MR) - Sait Köse (MR) ;

Étant donné que ces Turcs courageux n’auront jamais l’aval d’historiens ou de journalistes comme :

Pierre Nora (Liberté pour l’Histoire) - Jean Daniel (Nouvel Observateur)

qui n’hésitent pas à remettre en question, de manière plus ou moins voilée, la réalité du Génocide des Arméniens ;

Étant donné que ces Turcs courageux n’auront jamais le soutien des constitutionnalistes ou du chroniqueur que sont :

Jean-Louis Debré - Robert Badinter - Michel Charasse - Hubert Haenel - Jacqueline de Guillenchmidt - Alexandre Adler

qui n’ont pas hésité à classer l’industrie négationniste de l’État turc au même niveau que l’expression d’une opinion ;

Il faut absolument soutenir :

Ragip Zarakolu - Ali Ertem - Serdar Kaya - Taner Akçam - Bülent Peker - Ayse Gunaysu - Engin Akarlı - Fikret Adanır- Halil Berktay - Ahmet İnsel - Murat Belge - Ercin Kursat Ahler - Ali Ertem - Salim Deringil - Murat Peker - Koray Caliskan - Dilek Kurban - Yunus Tuncel - Altan Gökalp - Fatma Müge Göçek - Orhan Pamuk - Fethiye Çetin - Ayse Gül Altinay - Cengiz Aktar - Ali Bayramoglu - Baskın Oran,

ces Turcs courageux, ainsi que tous les autres, anonymes, qui non seulement reconnaissent le Génocide des Arméniens, mais en plus se battent pour qu’il soit aussi reconnu dans leur pays, la Turquie, au prix de l’exil, de poursuites pénales ou de la privation de la liberté.

C’est grâce à eux que le Génocide des Arméniens sera reconnu par l’État turc. C’est grâce à eux que les Belges et les Français d’origine turque pourront se libérer du poids des fédérations ultra-nationalistes et des groupes fanatiques qui, malheureusement, les manipulent encore. C’est grâce à eux que la Turquie connaîtra une démocratie plus sincère.

Charles Vanetzian, Buenos-Aires

mercredi 18 avril 2012,
Jean Eckian ©armenews.com


CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...
Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)

    
     Imprimer l'article