Nouvelles d'Armenie    
Le Monde
Les procès de mémoire sont justifiés


Par Sevane Garibian, Docteure en droit des universités de Paris-Ouest Nanterre-la Défense

Alors que d’aucuns s’apprêtent, le 24 avril, à commémorer le génocide des Arméniens, un juge fédéral argentin déclare le 1er avril que "L’Etat turc a commis le crime de génocide au détriment du peuple arménien, dans la période entre 1915 et 1923". La décision judiciaire, définitive, constitue une première mondiale. Elle est le fruit d’une procédure initiée en 2000 par le requérant Gregorio Hairabedian (descendant de victimes du génocide), à laquelle se joindront cinq ans plus tard des instances représentatives de la communauté arménienned’Argentine. Il s’agit de bien comprendre les contexte et cadre d’un tel jugement, tout à fait singuliers et uniques en leur genre.

La suite dans Le Monde

vendredi 15 avril 2011,
Jean Eckian ©armenews.com


CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...
Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)

    
     Imprimer l'article




THEMES ABORDES :
Argentine

Génocide

Justice