Nouvelles d'Armenie    
ARMENIE
La politique britannique et les Arméniens au début du 20ème siècle par Ronald Grigor Suny

lundi11 avril 2011, par Stéphane/armenews


Lorsque le très lu historien Arnold Toynbee définissait l’Arménie comme étant « entre Orient et Occident », il n’appréciait pas de manière positive une zone d’échanges culturels, mais la pathologie d’une « paralysie spirituelle ». Et partageait en cela une approche européenne généralisée de l’anormalité, et même du caractère inacceptable, d’un peuple chrétien vulnérable, dominé par un empire musulman despotique. Adoptant le paradigme orientaliste d’Edward Saïd, Jo Laycock explore de quelle (...)



Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :

Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.