Nouvelles d'Armenie    
ARMENIE
Les Arméniens et le cinéma iranien

vendredi18 février 2011, par Stéphane/armenews


La grande surprise du Festival du Film de Cannes en 1997 fut de voir sa récompense la plus haute, la Palme d’Or, attribuée à un film iranien, Le Goût de la cerise, d’Abbas Kiarostami. Exceptée une poignée de cinéastes, le grand public et la presse ignoraient totalement les changements importants intervenus dans le cinéma iranien à la suite de la Révolution islamique de 1979. Le premier film produit en Iran fut une comédie intitulée Abi et Rabi. Il fut l’œuvre d’un Arménien, Ovanes Oganiants (...)



Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :

Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.