Nouvelles d'Armenie    
Aghet - Eric Friedler

vendredi11 février 2011, par Stéphane/armenews


Tigranuhi Asartyan aura cent ans cette semaine. Elle a rangé ses couteaux et fourchettes, il y a deux ans, lorsqu’elle perdit la sensation de la saveur, et l’an passé, elle a cessé de porter des lunettes, ayant perdu la vue. Elle vit au septième étage d’un grand immeuble à Erevan, la capitale de l’Arménie, et n’a pas quitté sa chambre depuis des mois. Elle tremble tandis que le froid pénètre la couverture de laine grise sur ses genoux. "J’attends de mourir", nous dit-elle.
Il y a (...)



Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :

Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.



THEMES ABORDES :
Arménie