Nouvelles d'Armenie    
ECONOMIE
L’Arménie cherche de nouveaux débouchés pour son caoutchouc


l´une des plus grande usine chimique de l´ancienne urss, naïrit, tente depuis plusieurs mois de se refaire une seconde jeunesse en cherchant à reconquérir ses anciens marchés perdus depuis le début des années 90, tout en cherchant à tisser de nouveaux partenariats, notamment en asie. a l´abris d´une publicité tapageuse, les principaux dirigeants russes, ukrainiens et arméniens de l´industrie du caoutchouc, se sont rencontrés le 1er février à tzarkhadzor pour faire le point sur les possibilités d´augmenter le volume des exportations du caoutchouc du complexe de naïrit. pour l´année en cours, l´usine envisage de fabriquer 10 000 tonnes de caoutchouc synthétique et faire 35 millions de francs de bénéfices. cependant, des investissements relativement importants sont nécessaires. les spécialistes estiment que 35 millions de dollars seraient nécessaires pour porter la production à 30 000 tonnes.
vendredi 2 février 2001,
Spidermian ©armenews.com


CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...
Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)

    
     Imprimer l'article




THEMES ABORDES :
Arménie

Nouveau