Nouvelles d'Armenie    
POESIE
« La veilleuse de l’illuminateur » de Vahan TEKEIAN


Des étoiles innombrables du ciel, elle, seule, nous appartient !

Chaque nuit, là-bas, sur les crêtes de l’Arakadz

Elle brille, seule, tellement séparée des autres

On dirait qu’une autre main l’a allumée en secret.

On dirait qu’elle est suspendue là-bas pour nous, éternellement...

Elle est la lampe, dont la lumière vient de l’Illuminateur des Arméniens

Emplie de lui, de l’huile de ses larmes pures,

Scintillant doucement et à jamais !

C’est ainsi que crut et croit encore l’âme arménienne,

Se tournant, observant, fixant du regard avec nostalgie

Le Massis enneigé le jour et elle, l’Etoile, la nuit.

Ainsi, moi aussi, ô Grand Saint, fidèle à ta lumière,

Je sens en mon âme poindre un rayon des plus purs

Qui s’amplifie, immense, comme une aube nouvelle...

(Traduction : Izabel Karabedian 22.04.2005)

mardi 19 février 2008,
Zabel ©armenews.com


CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...
Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)

    
     Imprimer l'article