Nouvelles d'Armenie    
CULTURE
Photographe de l’agence VU à l’honneur
Projet : Mémoire bafouée : La Turquie et le génocide arménien


Prix décembre 2007 Pour son projet :" Mémoire Bafouée ; La Turquie et le Génocide Arménien" Kathryn COOK - Prix Aftermath Project 2008 - Bourse : 25.000$

Née en 1979 aux États-Unis, vit en Turquie et en Italie. Diplômée de l’Université du Colorado en 2001, elle débute sa carrière professionnelle à l’Associated Press au Panama qu’elle quitte en 2005 pour poursuivre ses projets personnels et travailler en free lance. En septembre 2006, elle s’installe à Istanbul (Turquie). Ses travaux ont été publiés dans The New York Times Magazine, The Washington Post Magazine, Time, Stern, Newsweek, L’Espresso... En 2007, elle a été sélectionnée parmi les “30 Emerging Photographers to Watch” du magazine Photo District News (PDN).

Alors que plus d’une douzaine de pays reconnaissent aujourd’hui ce qu’il faut appeler un génocide, la Turquie s’y refuse encore vigoureusement. Avec ce projet “Mémoire bafouée : la Turquie et le génocide arménien, Kathryn Cook suit les traces et les souvenirs de cette “histoire” sombre et complexe, dont la définition même est, près d’un siècle plus tard, encore sujet à conflits. Des images subtiles, des impressions, des ressentis, des émotions... qui ne peuvent exister que dans les mémoires de ceux qui se souviennent ou qui ont été les premiers à recueillir les récits de ces purges sanglantes. Son travail souligne également la manière dont la violence... d’il y a un siècle s’exprime dans l’identité nationale de la Turquie d’aujourd’hui ; et explore les multiples façons dont l’histoire et la mémoire continuent de résonner, dans le pays comme à l’étranger.

The AFTERMATH PROJECT Est une association à but non lucratif dont la mission est de soutenir des projets photographiques documentant les conséquences des conflits. Elle organise chaque année une concours international ouvert à tous les photographes professionnels. Son ambition est également de sensibiliser le grand public au vrai coût des guerres et au vrai prix de la paix en organisant des expositions itinérantes dans les écoles et en réalisant chaque année un ouvrage, en co-édition avec Aperture (New York) et Mets & Schilt (Amsterdam).

jeudi 4 février 2010,
Louise Kiffer ©armenews.com


CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...
Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)

    
     Imprimer l'article




THEMES ABORDES :
Culture

Génocide