Nouvelles d'Armenie    
ECONOMIE
L’instabilité de la région pourrait décourager les banques de financer le pipe-line azéri et laisser les compagnies internationales impliquées avec une ardoise de 3 milliards de dollars

jeudi12 juin 2003, par Spidermian/armenews


des sources proches du projet rapportent en effet que l’incertitude autour de la succession du président azéri heydar aliev menace la fourniture de fonds pour la construction du btc, le pipe-line bakou-tbilissi-ceyhan. l’inquiétude des financiers est aussi liée à l’incertitude sur la fiabilité des accords intergouvernementaux et ceux des pays de transit. la banque mondiale et la banque européenne pour la reconstruction et le développement tardent à donner leur accord pour fournir les fonds (...)



Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :

Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.



THEMES ABORDES :
Economie

Europe

International

Monnaie