Nouvelles d'Armenie    
François Roelants du Vivier
Belgique et génocide arménien :
l’honneur perdu d’une certaine classe politique
Le point de vue de François Roelants du Vivier, Sénateur belge, paru dans le numéro 132 des Nouvelles d’Arménie Magazine


Voici plusieurs années que la Belgique vit au rythme de déclarations négationnistes au sujet du génocide arménien. Tout cela a commencé en 2005 par une interview d’un Secrétaire d’Etat socialiste de la Région de Bruxelles, Emir Kir, au cours de laquelle ce dernier, Belge d’origine turque, mettait en doute le génocide arménien que le Sénat belge avait pourtant reconnu en 1998. Signataire de la résolution du Parlement européen en 1987, je ne pouvais laisser passer de tels propos et, de fil en aiguille, cela m’a amené à prendre une position en pointe sur le sujet, notamment en déposant une proposition de loi visant à pénaliser la négation et la minimisation du génocide. La Belgique n’est pas la France : les Belges d’origine turque y sont 130 000, tandis que la diaspora arménienne compte quelque 7 000 personnes. De bas calculs électoralistes ont conduit la même famille politique qui, en France, mène le combat le plus ardent pour la sanction du négationnisme à épouser la cause du régime d’Ankara afin de s’attirer les bonnes grâces de l’électorat d’origine turque qui, singulièrement dans certains quartiers de Bruxelles, pèse lourd en termes de conseillers municipaux. Toutefois, cette stratégie n’a pas servi la vice-première ministre et ministre de la Justice, Mme Onkelinx, qui espérait devenir maire de l’importante commune bruxelloise de Schaerbeek et qui a perdu cette élection -tout comme l’élection législative qui a eu lieu ce 10 juin - malgré l’appui ouvertement apporté par l’ambassadeur de Turquie, lequel, oubliant les termes de la convention de Vienne, s’est ainsi immiscé dans la politique intérieure de la Belgique. Lors des discussions au Sénat sur ma proposition de loi sanctionnant le négationnisme, que la ministre de la Justice s’est hâtée d’encommissionner, cette dernière s’est exclamée auprès d’un de mes collègues : « Mais enfin ce Roelants du Vivier, pourquoi est-il si obstiné ? A-t-il de la famille arménienne ? » En l’occurrence ce n’est pas le cas, mais la question m’a choqué : n’est-il pas du devoir de tout démocrate, indépendamment de ses origines, de défendre la vérité historique et le droit des victimes ? Quoi qu’il en soit, la paix civile demeure troublée en Belgique, à la fois par les zélateurs du régime d’Ankara parmi lesquels les nombreux élus locaux ou parlementaires issus de l’immigration turque, et par des déclarations opportunistes d’hommes politiques du cru qui espèrent se tailler une réputation favorable dans cet électorat. La Belgique vient de vivre des élections législatives, ce 10 juin : deux hommes politique flamands de poids, le ministre-président de la Flandre, M. Leterme, et le président du parti socialiste flamand, M. Vande Lanotte, ont ouvertement fait part, à cinq jours du scrutin, de leurs doutes quant à la réalité du génocide arménien, même si le premier s’est rétracté par la suite. Parallèlement, j’ai subi un certain nombre de manoeuvres d’intimidation visant à me faire taire. Il n’y a qu’une issue à cette situation : rétablir la paix civile en Belgique par une législation qui punisse pénalement ceux qui par leurs paroles, leurs écrits ou leurs comportements nient ou minimisent le génocide arménien. Car, bien plus qu’en France, la communauté d’origine arménienne subit presque quotidiennement cette terrible et éprouvante continuation du génocide de 1915 : et cela, en 2007. Au-delà, il va nous falloir mener un effort de longue haleine, afin de faire évoluer les mentalités préformatées des élites turques en commençant par celles et ceux qui, installés dans nos pays et disposant de toute l’information nécessaire, pourraient entreprendre ce travail critique de mémoire sur le passé turc sans lequel il n’y aura pas d’apaisement. J’appelle de mes voeux une telle évolution et j’y contribuerai au mieux de mes possibilités.
samedi 21 juillet 2007,
Spidermian ©armenews.com


CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...
Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)

    
     Imprimer l'article




THEMES ABORDES :
Roelants du Vivier