Nouvelles d'Armenie    
Europe / Turquie : Entre suspicion et adhésion
Le « non, mais » des Arméniens par Mete Cubukcu

mardi24 juillet 2007, par Stéphane/armenews


Si la classe politique reste intransigeante sur la question du génocide de 1915, la société arménienne se veut plus ouverte au dialogue avec la Turquie. Objectif : sortir de l’enclavement et de la pauvreté.
D’EREVAN
L’Arménie est-elle un obstacle sur la voie de l’UE ? “Oui”, répond la classe politique arménienne, toutes tendances confondues. La Turquie “ne doit pas entrer dans l’UE avant d’avoir résolu la question arménienne”. Quant à l’homme de la rue, il n’a pas (...)



Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :

Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.



THEMES ABORDES :
Arménie

Génocide

Turquie