Nouvelles d'Armenie    
Eloge de la repentance, par Marc Olivier Baruch

vendredi8 juin 2007, par Stéphane/armenews


La rupture est là, pas nécessairement tranquille : avant même sa prise de fonctions, en deux interventions dont les termes n’ont vraisemblablement pas été choisis à la légère, Nicolas Sarkozy a détruit l’un des principaux acquis de la présidence de Jacques Chirac : la reconnaissance solennelle de la place prise par la France, par l’Etat français, dans la Shoah. Ecoutons le président élu : à Nice, le 30 mars, il se place du côté de "ceux qui pensent que la France n’a pas à rougir de son (...)



Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :

Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.



THEMES ABORDES :
Histoire