Nouvelles d'Armenie    
Emmanuel Hamelin
La reconnaissance du génocide par la Turquie est indispensable


Le samedi 24 avril 1915, à Istanbul, capitale de l’empire Ottoman, 600 notables sont assassinés sur ordre du gouvernement. C’est le début du premier génocide du XXe siècle, qui va faire environ 1,2 million de victimes dans la population arménienne de l’Empire turc. Au printemps 2006, sur proposition de monsieur Philippe Pemezec, l’Assemblée nationale a adopté une proposition de loi dont j’étais co-signataire, visant à réprimer la négation de l’existence du génocide arménien. Cette proposition est par ailleurs logique du fait qu’en 2001, cette même assemblée adoptait à l’unanimité une proposition de loi, portant reconnaissance du génocide de 1915. Le président de la République, Jacques Chirac, avait également rappelé lors d’un voyage à Erevan, la pleine reconnaissance de la France de cette tragédie pour le peuple arménien. Chacun connaît, en effet, le chemin de douleur et de peine parcouru par le peuple arménien jusqu’à ce qu’il trouve un Etat. Nul ne peut et ne doit ignorer ce qui a été enduré ni contester cette réalité. C’est avec une émotion certaine et fort de mes convictions que je suis fier d’avoir voté cette loi, malgré de nombreuses pressions de toutes sortes. Celle-ci permet aujourd’hui de réprimer le génocide arménien dans les mêmes conditions que les autres crimes contre l’humanité. Aucune femme, aucun homme, aucun peuple ne doit être contraint de vivre avec une telle tragédie, dont certains ne lui reconnaît pas l’existence. La France a toujours été le pays des droits de l’homme et je suis fier que nous soyons les premiers en Europe à inscrire dans la loi de la République, la reconnaissance et la condamnation du génocide arménien de 1915. Bien que la Turquie soit un grand pays qui doit rester un partenaire privilégié de l’Europe, la reconnaissance du génocide Arménien par Ankara est un préalable indispensable pour des relations apaisées avec l’Union européenne. C’est la position que je soutiens et qui est défendue par Nicolas Sarkozy.
jeudi 1er février 2007,
Spidermian ©armenews.com


CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...
Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)

    
     Imprimer l'article