Nouvelles d'Armenie    
ASSASSINAT DE HRANT DINK
"Hrant, mon ami" par Nükte V. Ortaq


Nükte V. Ortaq est la correspondante de L’Express en Turquie. Proche de Hrant Dink, elle livre ici son émotion :

« Ecrire ces quelques lignes m’est terriblement difficile. Comme il m’est difficile de croire que je n’aurai plus ces conversations passionnées avec Hrant. Comment accepter de ne jamais plus recueillir ces réflexions fulgurantes qui, toujours, m’ouvraient un nouvel horizon ? Hrant était unique parce qu’il était toujours positif, constructif. Pendant toutes ces années, avec une énergie sans fin, il m’a expliqué, à moi, une femme turque, le calvaire du peuple arménien sur ces terres. Il parlait au cœur pour atteindre la raison. Le voici, maintenant, qui gît, froid, vidé de son sang, le corps recouvert par des feuilles de journal. Nous n’avons pas su le protéger des nationalistes exaltés et des racistes ignorants. Pour cela, je demande pardon à tous les Arméniens. Aurons-nous l’énergie et le courage pour continuer sur le chemin qu’il a ouvert ? »

N. V. O.

mercredi 24 janvier 2007,
Stéphane ©armenews.com


CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...
Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)

    
     Imprimer l'article




THEMES ABORDES :
Turquie