Nouvelles d'Armenie    
"La liberté d’expression sera du côté des Turcs !" par Cengiz Candar

jeudi19 octobre 2006, par Stéphane/armenews


Journal " Bugün"
En adoptant une loi qui criminalise la négation du génocide arménien, la France se place du côté des censeurs, explique un quotidien d’Istanbul. A la Turquie de défendre l’idée de liberté, maintenant.
Paradoxalement, la croisade en faveur de la reconnaissance du génocide arménien, dont la France a pris la tête, suivie en cela par les Pays-Bas, pourrait placer la Turquie dans une position favorable au sein de l’Union européenne. A condition, bien sûr, qu’Ankara fasse preuve (...)



Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :

Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.



THEMES ABORDES :
Négationnisme