Nouvelles d'Armenie    
Génocide arménien : un processus parlementaire qui peut être encore long

vendredi13 octobre 2006, par Stéphane/armenews
Le vote jeudi par l’Assemblée nationale de la proposition de loi PS réprimant la négation du génocide arménien n’est que la première étape d’un processus parlementaire pouvant être encore long.
L’adoption de la loi de 2001 de reconnaissance du génocide arménien avait nécessité deux ans et demi de parcours parlementaire, entre l’adoption d’une proposition de loi socialiste en mai 1998 et son vote définif en janvier 2001.
Le texte punissant d’un an de prison et 45.000 euros d’amende la (...)



Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :

Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.