Nouvelles d'Armenie    
La conduite ’surprenante’ du ministre suisse de la Justice

jeudi12 octobre 2006, par Stéphane/armenews
En Turquie, Christoph Blocher aurait dû défendre la norme pénale antiraciste helvétique plutôt que de la critiquer, constate le juriste Marcel Niggli. Ce professeur de droit à l’université de Fribourg s’interroge sur la raison qui a poussé le ministre de la Justice à profiter d’un voyage officiel à l’étranger pour faire ce type de déclaration. C’est une tempête de réactions politiques et médiatiques qui, en Suisse, a fait suite aux propos que Christoph Blocher a tenu mercredi à Ankara, (...)



Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :

Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.



THEMES ABORDES :
Suisse