Nouvelles d'Armenie    
Des kurdes affirment que leurs geôliers ne respectaient même pas les cadavres

mercredi11 octobre 2006, par Stéphane/armenews
Deux kurdes ont raconté lundi devant le tribunal qui juge Saddam Hussein pour génocide, comment des corps de victimes de l’offensive irakienne contre le Kurdistan, en 1988, étaient jetés en pâture aux chiens, dans une prison sordide.
Abdel-Hadi Abdallah Mohammed, 41 ans, agriculteur de la région de Souleimaniyeh, capitale d’une des provinces du Kurdistan, a déclaré devant le tribunal que sa mère avait été arrêtée et conduite avec la population de son village vers la prison de Nugrat Salman, (...)



Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :

Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.



THEMES ABORDES :
Irak