Nouvelles d'Armenie    
GENOCIDE
Génocide Arménien : Un témoignage par jour


Extrait du récit n° 90

De Loris Babikian

Fils d’Apkar

Né en 1903 à Erzeroum

Village de Aghadir

...Les gendarmes turcs avaient organisé une orgie sur le pont autour de leurs tentes ; ils s’amusaient à enlever violemment les jeunes filles et les jeunes femmes arméniennes et à assouvir leurs passions bestiales de diverses manière. J’ai vu de mes propres yeux les officiers turcs choisir les plus belles filles arméniennes, environ 30 personnes, les garrotter et se préparer à les transporter sous la surveillance des gardes dans leurs tanières permanentes dans des buts encore plus vils. Cependant, arrivé sur le pont de l’Euphrate, ce groupe de jeunes filles a agi avec la rapidité de l’éclair et s’est jeté comme une seule personne de l’énorme hauteur du pont dans les eaux de l’Euphrate pour échapper aux souffrances et aux humiliations qui les attendaient. Cette conduite des jeunes filles a provoqué une rage terrible parmi les commandants des gendarmes et ils ont ordonné de garrotter tous les survivants, vieillards, femmes et enfants, et de les jeter groupe par groupe dans l’eau. Le fleuve, large de 200 m à cet endroit, était couvert de cadavres et semblait charrier du sang au lieu d’eau...

Témoignage recueilli par Verjine Svazlian.

Extrait du livre "Le génocide arménien et la mémoire historique du peuple"

jeudi 5 octobre 2006,
Stéphane ©armenews.com


CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...
Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)

    
     Imprimer l'article




THEMES ABORDES :
Génocide