Nouvelles d'Armenie    
GENOCIDE
Génocide Arménien : Un témoignage par jour


Récit n° 78 de Hagop Terzian

Né en 1910 à Chabin-Karahissar

Moi j’ai déjà 79 ans, je suis de Chabin-Karahissar. Quand on se soulevait contre les Turcs, on était massacré, quant aux jeunes enfants comme moi, on les emmenait à l’orphelinat turc. Ils nous ont mis tout nus,ils nous ont mis l’épée sur la gorge. Le zaptiyé retire son épée, le mollah dit : "Je renonce à la foi chrétienne, j’accepte la religion musulmane." Ils nous faisaient répéter ces paroles. Mais tous les garçons arméniens de l’orphelinat savaient l’arménien.

Notre institutrice était une charmante jeune fille arménienne de 20-22ans. Un commandant turc voulait l’épouser, mais elle avait refusé trois fois, elle avait dit : "que je sois de la merde, je ne serai pas turque". Entendant cela, le commandant avait tiré son épée, et avait tué notre charmante institutrice, et avait ordonné : "puisqu’elle veut être de la merde, emmenez-là dans le cabinet de l’orphelinat, et remplissez-le avec les morceaux de son corps".

Dans cet orphelinat, on nous donnait des cours militaires, pour être "askiar" c’est-à-dire soldat, et aussi des cours religieux. Nous sommes restés trois ans dans l’orphelinat turc.

Puis les Américains sont venus, ils sont devenus maîtres des orphelinats. Ils nous ont amenés en Amérique, ils nous ont bien élevés, nous sommes devenus des hommes.

Témoignage recueilli par Verjine Svazlian

Traduit par Louise Kiffer

le 6 septembre 06

mercredi 6 septembre 2006,
Stéphane ©armenews.com


CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...
Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)

    
     Imprimer l'article




THEMES ABORDES :
Génocide