Nouvelles d'Armenie    
FRANCE
Mise au point de Françoise Chandernagor à propos du génocide arménien


Françoise Chandernagor écrit au journal "le point".

« L’un des propos qui m’est attribué dans votre article "Contre la tyrannie mémorielle" (édition du 9 février 2006) ne correspond pas à ce que j’avais déclaré. Je tiens à apporter la rectification suivante : je ne me suis jamais étonnée sur le plan historique que le Parlement français ait reconnu l’existence du génocide arménien. Pour moi, ce génocide a bien eu lieu ; en revanche, je me suis étonnée, sur le plan juridique, que le Parlement procède à cette déclaration par la loi (" la loi qui punit"), alors que les auteurs du crime sont morts depuis longtemps et qu’il s’agit, en outre, du passé d’un pays étranger. »

vendredi 17 février 2006,
Stéphane ©armenews.com


CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...
Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)

    
     Imprimer l'article




THEMES ABORDES :
France

Génocide