Nouvelles d'Armenie    
GEORGIE
Déclaration du président du Parlement géorgien à propos des " sabotages"


Bien que la Russie nie toute implication dans les explosions des gazoducs, les dirigeants géorgiens affirment que ces sabotages étaient un acte délibéré de Moscou pour punir Tbilissi pour ses tentatives d’émancipation à l’égard de la Russie.

Ainsi le président du Parlement géorgien Nino Bourdjanadze a déclaré tard dimanche soir à la radio moscovite Ekho Mosksvi : « nous avons été avertis il y a longtemps, y compris par des hommes politiques russes, que si nous continuons à poursuivre notre politique d’indépendance, si nous continuons à insister sur le retrait des soldats russes de maintien de la paix, et ainsi de suite, alors la Géorgie se retrouverait sans électricité ni gaz, ce qui s’est effectivement produit ».

lundi 23 janvier 2006,
Stéphane ©armenews.com


CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...
Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)

    
     Imprimer l'article




THEMES ABORDES :
Energie

Géorgie