Nouvelles d'Armenie    
GEORGIE
Démantèlement d’une bande de trafiquants de main-d’oeuvre géorgienne


La police grecque a arrêté vendredi à Athènes neuf personnes soupçonnées d’appartenir à une bande de trafiquants de main d’oeuvre entre la Géorgie et la Grèce via la Turquie.

Sept immigrés clandestins géorgiens ont également été arrêtés dans la capitale grecque. La police recherche, via Interpol, les responsables de trois agences de voyage à Athènes, Salonique et Tbilissi.

Les clandestins étaient arrivés cachés dans un autocar qui effectue chaque vendredi la ligne Tbilissi-Istanbul-Salonique-Athènes. Les membres de la bande leur fournissaient des faux cachets de la police des frontières du poste gréco-turc de Kipi. Chaque clandestin payait entre 1.500 et 3.000 euros.

mercredi 28 décembre 2005,
Stéphane ©armenews.com


CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...
Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)

    
     Imprimer l'article




THEMES ABORDES :
Géorgie

Grèce

Immigration