Nouvelles d'Armenie    
EUROPE
Le PS pour l’ouverture des négociations


Commentant lors du point de presse hebdomadaire « l’ouverture des négociations pour l’adhésion de la Turquie à l’UE », la porte-parole du Parti socialiste Annick Lepetit a réitéré son « attachement à la poursuite du processus ».
Ce processus consiste à « ouvrir des négociations sans a priori sur leur issue - sinon, à quoi serviraient-elles ? - d’autant qu’elles vont être longues, très longues », a-t-elle jugé. Pour le PS on « ne voit pas pourquoi l’Union européenne changerait totalement de cap et tournerait le dos » à la Turquie.
« La Turquie doit progresser vers la reconnaissance du génocide arménien et régler la question de Chypre. L’Union européenne aussi doit progresser, notamment pour augmenter son budget si elle veut pouvoir gérer l’élargissement », a ajouté Mme Lepetit. A ceux qui, à droite, se demandent « si la Turquie est un pays européen », Mme Lepetit a lancé : « S’ils en font une question religieuse, eh bien, qu’ils le disent clairement ! ».
mardi 4 octobre 2005,
Stéphane ©armenews.com


CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...
Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)

    
     Imprimer l'article




THEMES ABORDES :
Europe