Nouvelles d'Armenie    
La presse turque regrette les pressions de l’UE pour une reconnaissance de Chypre


« L’ambiance est telle en Turquie que si le gouvernement en venait à annoncer une suspension des relations avec l’UE, il obtiendrait un fort soutien du public » estimait aujourd’hui l’éditorialiste Semih Idiz dans le quotidien en langue anglaise Turkish Daily News. « Un état d’esprit ’trop c’est trop’ se développe ». « Même si les négociations commencent le 3 octobre, personne ne sait ce qui va se passer le 4 octobre ou quelle crise va pousser les relations à un point de rupture six mois plus tard » commentaitpour sa part Asli Aydintasbas dans le journal Sabah.
jeudi 22 septembre 2005,
Spidermian ©armenews.com


CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...
Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)

    
     Imprimer l'article




THEMES ABORDES :
Europe

Turquie