Nouvelles d'Armenie    
REACTION
La Turquie juge partiale la déclaration de l’Union européenne


Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Namik Tan, dans un communiqué a jugé « partiale » la déclaration de l’Union européenne adoptée mercredi, à deux semaines de l’ouverture des pourparlers d’adhésion avec Ankara, qui fait de la reconnaissance de Chypre un « élément nécessaire » l’entrée de la Turquie dans l’UE. « Nous déplorons la publication de cette contre-déclaration. Son style s’accorde mal avec l’esprit traditionnel de coopération qui a prévalu entre la Turquie et l’Union européenne pendant plus de 40 ans » a déclare le porte-parole. Selon Namik Tan « La déclaration est partiale et a une dimension politique qui pourrait affaiblir les efforts de l’Onu pour aboutir à un accord sur Chypre ». « Négliger les Chypriotes turcs, leur statut, leurs droits et leurs espoirs, est une grave injustice » conclu le communiqué du ministère turc des Affaires étrangères.
jeudi 22 septembre 2005,
Spidermian ©armenews.com


CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...
Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)

    
     Imprimer l'article




THEMES ABORDES :
Europe

Turquie