Nouvelles d'Armenie    
EUROPE
Chaud et froid sur l’ouverture des négociations avec la Turquie


Dans une interview publié par le quotidien italien Il Gazetto le chef de l’opposition italienne et ancien président de la commission européenne Romano Prodi a déclaré que «  les conditions pour une entrée de la Turquie dans l’Union européenne à court et moyen terme ne sont plus réunies ». Selon lui le changement est du au rejet de la constitution qui a été favorisé par la question de l’élargissement et notamment le dossier turc. « Il faut repenser la question » a-t-il déclaré.
La commission européenne ne partage pas quant à elle cette opinion. Le commissaire européen en charge de l’élargissement Olli Rehn a en effet déclaré lundi que la crise que traverse actuellement l’Union européenne ne devait pas retarder les perspectives d’adhésion de la Turquie et des pays des Balkans.
mercredi 22 juin 2005,
Spidermian ©armenews.com


CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...
Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)

    
     Imprimer l'article




THEMES ABORDES :
Europe

Prodi

Turquie