Nouvelles d'Armenie    
A
Les politologues de Bakou pronostiquent une « révolution de velours » en Arménie, à l’exemple de la Géorgie et de l’Ukraine. Seul problème de taille : l’Arménie n’est ni la Géorgie, ni l’Ukraine ?


« Après la Géorgie et l’Ukraine, viendra le tour de l’Arménie de réaliser sa « révolution de velours » vient de déclarer le politologue azéri Hikmet Hadjizadé en précisant que cette « situation facilitera la résolution du conflit du Haut Karabagh ». De son côté, rebondissant sur cette déclaration, un autre politologue, Tofik Djoulfougarov a confié néanmoins que « la révolution n’est pas encore mûre en Arménie ». Les Azéris spéculent sur l’arrivée au pouvoir en Arménie, de forces qui pourraient avoir une attitude « plus constructive » sur la question du Haut Karabagh. Précisions que ces spéculations de Bakou n’ont pas valeur d’évangile et que les « politologues » azéris, à l’exemple de leurs homologues Turcs, prennent souvent leurs désirs pour des réalités. Krikor Amirzayan
samedi 25 décembre 2004,
Spidermian ©armenews.com


CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...
Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)

    
     Imprimer l'article