Nouvelles d'Armenie    
TURQUIE
Erdogan : Personne n’a le droit de détruire les terres syriennes pour des luttes militaires


Le président turc Recep Tayyip Erdogan a dit être gêné que la Syrie soit transformée en un terrain de bras de fer par certains pays qui comptent sur leurs forces armées.

M. Erdogan est intervenu à Ankara à la Gare de train de Kayas durant la cérémonie d’inauguration de Baskentray.

Dans son discours, le chef de l’Etat turc a averti les Etats-Unis et la Russie qui se défient via la Syrie.

« Personne n’a le droit de détruire les terres syriennes pour des luttes militaires. Défendre le régime qui recourt aux armes chimiques est aussi incorrect que de défendre les terroristes » a déclaré M. Erdogan.

Le président turc a indiqué que la Turquie était un allié des Etats-Unis et collaborait avec la Russie dans l’énergie et la sécurité, précisant qu’elle n’a pas l’intention de renoncer à ses relations avec ces pays ainsi que l’Iran.

« Ceux qui soutiennent Assad l’assassin font une erreur. Ceux qui soutiennent le PYD/YPG (la branche syrienne de l’organisation terroriste et séparatiste PKK), font aussi une erreur. La Turquie est le seul pays qui apporte le bonheur là où elle est présente. Il y a de l’oppression et des troubles là où se trouvent les autres forces. Nous sommes partis reconstruire la Syrie et conquérir les cœurs et nous allons y rester jusqu’à ce que nous y parvenions » a continué M. Erdogan.

Le président turc est revenu sur l’attaque chimique présumée de la localité de Douma en Syrie, faisant 80 morts.

« Les développements en Syrie ont entrainé une crise de confiance à travers le monde. Le régime en Syrie a un casier totalement noir à nos yeux. Nous sommes dérangés que la Syrie soit transformée en un terrain de bras de fer. Hier nous nous sommes entretenus avec le président américain Donald Trump, aujourd’hui je vais avoir un entretien avec le président russe Vladimir Poutine. Nous allons discuter de la manière dont nous pouvons stopper ensemble le massacre chimique. Personne n’a le droit de détruire la Méditerranée et les terres syriennes » a assuré M. Erdogan.

lundi 16 avril 2018,
Stéphane ©armenews.com


CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...
Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)

    
     Imprimer l'article