Nouvelles d'Armenie    
Document TV sur la chaîne Histoire
Le « Passeport Nansen pour les apatrides » : avec Jacky Nercessian

jeudi11 janvier 2018, par Jean Eckian/armenews


Trente ans avant la Convention de Genève, le diplomate norvégien Fridtjof Nansen crée le 5 juillet 1922 un passeport auquel il donnera son nom qui, entre 1922 et 1945, protégera environ 500 000 hommes et femmes destitués de leur nationalité et devenus apatrides du fait des grands bouleversements occasionnés par la première guerre mondiale, le génocide arménien, la révolution russe.
Ce « passeport Nansen » est un document d’identité, rédigé en français et dans la langue du pays d’accueil, (...)



Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :

Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.



THEMES ABORDES :
Diplomatie

Génocide

Humanitaire

Norvège