Nouvelles d'Armenie    
États Unis
La représentante Gabbard partage ses impressions de voyage en Arménie et en Artsakh au Forum de l’ANCA à San Francisco


USA Armenian Life Magazine n°1598

Publié le 7 novembre 2017

SAN FRANCISCO - Au cours d’un forum public organisé le 9 octobre par l’Armenian National Committee of America-San Francisco, la congressiste d’Hawaï Tulsi Gabbard (Démocrate - Hawaï) a fait part des sentiments que son récent voyage en Arménie et en Artsakh lui ont inspirés ; la Représentante a en outre soutenu une nécessaire réaffirmation par les USA du Génocide des Arméniens.

“De toutes ces visites et rencontres, vraiment, la force et l’endurance du peuple arménien ressortaient haut et fort“, a déclaré la représentante Gabbard, qui accompagnait pour ce voyage les membres de la Chambre des représentants de Bay Area d’ascendance arménienne Jackie Speier et Anna Eshoo, ainsi que les représentants Frank Pallone, David Valadeo et James Sensenbrenner, un voyage organisé pour célébrer le Jour de l’Indépendance Arménienne, le 21 septembre. La délégation du Congrès a rencontré les officiels élus, les membres de la société civile et les industriels, pour examiner les possibilités de développement des relations politiques et économiques entre les États-Unis et l’Arménie. Commentant la visite d’une école d’enseignement professionnel de Chouchi et d’autres rencontres avec des élus et fonctionnaires à Stépanakert, la Représentante Gabbard a dit : “Partout où nous sommes allés, nous avons pu voir à quel point ces personnes sont attachées-elles le sont littéralement... il ne s’agit pas ici d’une figure de style - à la construction d’un futur brillant. Littéralement, c’est cela qui est engagé, avec leurs mains, avec leurs pieds et avec leur cœur“.

La Représentante Gabbard a dénoncé l’œuvre de déstabilisation de l’Azerbaïdjan dans la région, fustigeant le comportement d’Aliyev dont “les incessantes agressions le long de la frontière ont sapé la totalité du processus [de paix] et tout le travail fait pendant des décennies pour arriver à un accord“. Elle a rappelé qu’en 2016, Hawaï s’était joint au nombre des états américains ayant reconnu l’indépendance de l’Artsakh. Au cours de son intervention, la Représentante Gabbard a fait part de ses discussions avec les dirigeants arméniens à propos de de la nécessaire réaffirmation, aujourd’hui, par les États-Unis, du Génocide des Arméniens, expliquant : “Il ne s’agit pas simplement d’une reconnaissance de façade d’un acte passé. Il s’agit d’une décision qui a un impact très réel sur ce qui se passe aujourd’hui dans la région et dans le monde, et sauf à le reconnaître et à le condamner, l’histoire se répètera indéfiniment“.

La représentante Gabbard a parlé de la nécessité d’une réévaluation des relations entre les USA et la Turquie, “étant donné tout ce qui se passe sous le règne d’Erdogan - qui soutient directement et indirectement des groupes terroristes en Syrie et en d’autres lieux ; les objectifs de la Turquie dans la région sont souvent incompatibles avec nos propres objectifs - aux États-Unis — pour la sécurité et le bien-être de notre peuple, et pour abattre ces groupes terroristes qui nous menacent constamment“. Répondant à une question sur l’agression en mai 2017 à Washington contre des manifestants par le service de sécurité du président turc Erdogan, la représentante Gabbard a déclaré : “La réaction du Département d’état a été trop tardive et trop faible, et la réponse et l’action qui auraient dû être prises ne l’ont franchement pas été“. La représentante Gabbard a été présentée par Haig Bagdassarian, membre du Conseil juridique de l’ANCA de l’Ouest et l’ANCA San-Francisco. Il a remercié l’élue pour sa participation à la délégation du Congrès et aussi pour son soutien à H.Res 220, (Résolution pour la Prévention des génocides), et au Groupe pour les Questions arméniennes du Congrès. La section SF de l’ANCA a offert à la représentante Gabbard une photo du char arméno-américain lors de la parade de San Francisco du 4 juillet 1918.

La représentante Tulsi Gabbard a été élue au Congrès titre du 2ème district d’Hawaï en 2012. Elle est l’une des deux premiers combattants vétérans femmes jamais élues au Congrès des états-Unis, et son premier élu d’origine indienne. Au cours de son actuel troisième mandat, Gabbard est membre de la Commission des Forces armées de la Chambre des représentants et de la Commission des Affaires étrangères de la Chambre des Représentants.

lundi 13 novembre 2017,
Jean Eckian ©armenews.com


CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...
Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)

    
     Imprimer l'article




THEMES ABORDES :
Arménie

Etats-Unis

Karabagh